Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Les Amis d'Odette Gartenlaub pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Album du centenaire - Odette Gartenlaub, compositrice

par Les Amis d'Odette Gartenlaub

Album du centenaire - Odette Gartenlaub, compositrice - Les Amis d'Odette Gartenlaub

Crowdfunding visant à financer la production d'un album à l'occasion du centenaire d'Odette Gartenlaub


Genèse du projet


Odette Gartenlaub (1922 – 2014) aurait eu cent ans le 13 mars 2022. C’est pour célébrer ce moment avec le retentissement qu’il mérite, et surtout pour perpétuer la mémoire de l’immense musicienne et de la femme exceptionnelle qu’elle fut que ses anciens étudiants ont créé l’Association des amis d’Odette Gartenlaub, ayant pour objet, tout au long de l’année 2022, de susciter et soutenir la création d’événements de tous ordres, concerts, conférences, expositions, enregistrements, publications… portant témoignage de sa vie et de son œuvre.

            Pour rendre hommage à celle qui fut la cinquième femme seulement à obtenir le Premier Grand Prix de Rome en 1948, l’un des événements les plus importants de cette année sera l’édition, par le label Klarthe Records d’un album de trois de ses œuvres majeures. 

Mais, vous vous demandez peut-être qui était Odette Gartenlaub. Laissez-moi vous résumer sa contribution à la musique rapidement...


Qui était Odette Gartenlaub ? 


  • Une pédagogue renommée qui a marqué des générations



C’est surtout à sa carrière de pédagogue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris qu’Odette Gartenlaub doit sa célébrité.

D’abord assistante de la classe de piano de Jeanne-Marie Darré, elle est nommée professeur de solfège en 1959. Après les premières terreurs de se retrouver seule face à une classe, Odette Gartenlaub se prend rapidement au jeu et réfléchit à la manière d’aider les jeunes musiciens qui lui sont confiés à mieux comprendre la musique. Contrainte de suivre les programmes et de préparer ses étudiants à leurs examens, elle utilise les manuels alors en vogue mais s’interroge très vite sur leur utilité, tellement ils sont éloignés des musiques qu’elle aime. Alors, dès qu’elle le peut, elle apporte en classe de la « vraie » musique : Bach, Schumann, Debussy…

Puis, en 1968, elle est nommée professeur de déchiffrage au piano. On pourrait crier à l’évidence, elle qui est capable de jouer n’importe quelle partition à première vue ! Mais au contraire, elle est forcée de tenter de comprendre, en les analysant, ces mécanismes tellement naturels pour elle afin d’aider ceux, très nombreux, qui n’ont pas les mêmes facilités… Pour la première fois elle va alors faire appel à la compositrice qu’elle est et rédiger les cinq volumes de Préparation au déchiffrage pianistique, toujours d’actualité, qui seront suivis des six cahiers de Préparation au déchiffrage instrumental.

C’est en 1976 que, après avoir mené à la demande du Ministère de la Culture une longue réflexion sur l’enseignement du solfège, elle en portera la réforme en acceptant la classe de pédagogie de la Formation Musicale, à laquelle son nom est définitivement lié, poste qu’elle occupera jusqu’en 1988 et grâce auquel, en formant des cohortes de jeunes professeurs, elle apposera son empreinte de musicienne éclairée sur l’enseignement musical en France de la fin du 20 siècle.


  •             Une pianiste sensible et raffinée

Odette Gartenlaub débute le piano à l’âge de sept ans et donne son premier concert à neuf ans. À quatorze, elle remporte un Premier Prix de piano à l’unanimité au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Marguerite Long et l’année suivante le Deuxième Prix du Concours International Gabriel Fauré. Au début des années 1950, Odette Gartenlaub développe sa carrière pianistique en solo, avec notamment l’enregistrement de plusieurs concertos avec l’Orchestre National (Bach, Schumann, Liszt, d’Indy, Fauré…) ou en musique de chambre avec quelques uns des meilleurs instrumentistes ou chanteurs de l’époque, comme Christian Ferras ou Irène Joachim.

Son premier enregistrement, des mélodies de Debussy avec la soprano Flore Wend, lui vaudra en 1954 le Grand Prix du disque. Puis elle grave également des lieder de Mozart, des pièces de Claude Dubosq, les deux sonates pour clarinette de Brahms avec Guy Deplus, ainsi qu’un magnifique disque de pièces pour piano solo de Debussy. Son répertoire était très vaste, de Bach à Messiaen en passant par ses compositeurs préférés Schumann et Debussy, et ses exceptionnelles qualités de lectrice lui valurent de créer nombre de pièces de ses camarades compositeurs. Mais on peut également l’entendre au cinéma, dans plusieurs musiques de son grand ami Georges Delerue ou dans les films de Bertrand Blier, Trop belle pour toi, par exemple, où elle interprète Schubert.


  •             Une compositrice reconnue


Mais, au grand désespoir de Marguerite Long, le piano ne suffisait pas à l’immense appétit de musique d’Odette Gartenlaub et, très tôt, elle eut le désir de donner naissance à sa propre musique.

« Il y a l’envie d’écrire et le besoin d’écrire. J’avais les deux ! ». 

Les premiers essais de composition d’Odette Gartenlaub, de petites pièces pour piano, remontent à l’enfance, vers neuf ou dix ans. Dès l’obtention du Premier Prix de piano, elle se lance avec avidité dans les études de l’harmonie, du contrepoint et de la fugue. Etudes qui seront hélas brutalement interrompues par la guerre et son renvoi en 1941 du Conservatoire en raison de ses origines juives. À la libération, dans une lettre très émouvante, Olivier Messiaen la supplie de revenir à la classe d’harmonie. Mais la blessure est encore trop vive et elle préfère s’inscrire en classe de composition, sa véritable vocation. Et c’est dans la classe de Darius Milhaud qu’elle obtient en 1948 la récompense suprême, le Premier Grand Prix de Rome.

Son style, au début marqué par cet académisme conservateur qu’elle reprochera à l’enseignement du Conservatoire, évolue vers plus de liberté, au contact surtout de l’école polonaise, jusqu’au milieu des années 1970, avec les œuvres de la maturité comme Tubulaire pour cuivres et le Concert pour clarinette et orchestre à cordes. Dans son catalogue, qui fait largement la part belle aux cuivres, on compte cent vingt œuvres environ, du piano à l’orchestre symphonique avec des pièces majeures comme les concertos pour piano et pour flûte. Sans compter les transcriptions et les très nombreuses pièces pédagogiques



L'album


Il a été difficile de choisir dans le riche catalogue des œuvres d’Odette Gartenlaub pour construire cet album. Mais très vite l’idée s’est imposée de faire découvrir sa musique pour orchestre, plus difficile d’accès, et dont la puissance contraste tant avec la fragilité de sa créatrice. Parmi les pièces enregistrées par la Radio et conservées à l’INA, nous avons sélectionné trois des œuvres les plus représentatives de la première période créatrice d’Odette Gartenlaub : le Concerto pour piano et orchestre, le Concerto pour flûte et orchestre, et Mouvement symphonique.

Mais ce sont aussi les interprètes qui ont guidé nos pas, car les artistes réunis ici comptent parmi les plus prestigieux du milieu du XXème siècle : l’Orchestre National de l’ORTF, dirigé par son fondateur Désiré-Emile Inghelbrecht et par le grand Manuel Rosenthal, l’immense flûtiste Raymond Guiot et… Odette Gartenlaub elle-même au piano !


Voici le détail des oeuvres que comportera cet album : 

  • Concerto pour flûte et orchestre (1955)

            Orchestre Philharmonique de l’ORTF dirigé par Manuel Rosenthal

            Raymond Guiot, flûte

            Enregistré le 3 juin 1967


  • 2 Concerto pour piano et orchestre (1957)

            Orchestre National de la RTF dirigé par Désiré-Emile Inghelbrecht

            Odette Gartenlaub, piano

            Enregistré le 26 juin 1958


  • Mouvement symphonique (1953)

            Orchestre National de la RTF dirigé par Désiré-Emile Inghelbrecht

            Enregistré le 21 juillet 1955



A quoi servira l'argent collecté ?


Nous lançons donc ce crowdfunding afin de pouvoir financer cet album, de l'achat des droits à l'INA aux coûts de production du CD. Vous trouverez ci-dessous le détail des coûts : 

  • 1e palier : 3 600 €

Cet argent servira à payer les droits à l'INA pour utiliser les enregistrements d'archives. 


  • 2e palier : 7350 €

Cet argent servira à financer les coûts de production du disque (pressage, mastering, packaging...)


Notre équipe


Les porteurs de ce projet sont les membres de l'association, amis et anciens élèves d'Odette Gartenlaub. Ces derniers sont représentés par le bureau, qui se compose de :
 

  • Pascale Haultier, présidente d’honneur,fille d’Odette Gartenlaub
Professeure de musique

  • Jean-Michel Ferran, président          

Chef d’orchestre, pianiste, compositeur et musicologue, ancien directeur du Conservatoire du 12 arrondissement de Paris, professeur de direction d’orchestre

  • Benoît Baumgartner, trésorier         

Pianiste et compositeur, ancien directeur du Pont Supérieur de Rennes

  • Claude Villard, secrétaire                 
Pianiste et professeure de Formation musicale qui occupe actuellement le poste de didactique de la Formation Musicale au CNSM de Paris créé pour Odette Gartenlaub


 



Pour en savoir plus sur Odette Gartenlaub, et les évènements qui lui seront dédiés tout au long de 2022, nous vous invitons à consulter ce site. 🎶

Donner 10 euros

Andantino

Votre nom sur le CD comme "donateur"

Donner 25 euros

Allegretto

Votre nom sur le CD comme "donateur" + 1 CD

Donner 50 euros

Allegro

Votre nom sur le CD comme "donateur" + 2 CD

Donner 100 euros

Vivace

Votre nom sur le CD comme "bienfaiteur" + 2 CD + 1 fac simile d'une partition manuscrite d'Odette Gartenlaub

Donner 150 euros

Pesto

Votre nom sur le CD comme "bienfaiteur" + 3 CD + 1 fac simile d'une partition manuscrite d'Odette Gartenlaub + une adhésion à l'association "les Amis d'Odette Gartenlaub"

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Les Amis d'Odette Gartenlaub. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Anne-Claire
08/04/2022
Anonyme
07/04/2022
i
isabelle
15/03/2022

A propos de l'organisme

Cette association a pour objet d porter la mémoire d'Odette Gartenlaub en organisant des concerts, manifestations, colloques, travaux de recherche, publications et toute autre activité permettant de faire connaître sa vie et son oeuvre.

Signaler la page