Les amis de la chapelle Saint Jean-Baptiste

Préservation du patrimoine

L'association Les amis de la Chapelle Saint Jean-Baptiste a été créée par des amis et des riverains qui ont à coeur de sauver et de préserver cette chapelle privée qui date du 16ème siècle, ultime vestige du Manoir des Garins, détruit par un incendie à la Révolution.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

L'association a pour vocation de procéder à la défense, à la sauvegarde et à la restauration de la Chapelle Saint Jean-Baptiste du Manoir de Moulineaux.

Une première action a été menée il y a deux ans en réparant les fenêtres pour assurer la mise hors d'air de la Chapelle et éviter que les oiseaux (les pigeons) ne viennent nicher à l'intérieur. Un enduit “pansement” a également été apposé sur les pierres calcaire sculptées de la façade côté rue qui s'effritaient sous l'action de la pluie et d'une fuite de la gouttière.

Aujourd'hui, après les tempêtes subies cet hiver en Normandie, la toiture a perdu de nombreuses ardoises entraînant plusieurs trous par lesquels s'écoulent les eaux de pluie endommageant sur leur passage les bois de la charpente, la voute intérieure en plâtre, peinte, sur laquelle on peut apercevoir le blason de Marie Le Pesant (grand-tante de Corneille) et le sol.

L'association recherche des fonds pour procéder au bâchage immédiat de la toiture et préserver la charpente dont les bois sont de plus en plus attaqués par la pluie ainsi que la voute en plâtre dont certains morceaux ne cessent de tomber. L'association recherche également fonds pour procéder à une réfection complète de la toiture en ardoise, englobant une restauration de la charpente et des gouttières.

L'association souhaite ensuite savoir si, et comment, il pourrait être procédé à la conservation des peintures murales intérieures représentant les membres de la famille Garin du 16ème siècle et souhaite procéder à la fermeture de la Chapelle pour la protéger des intrusions. L'association envisage enfin de compléter ses informations sur l'origine et l'histoire de la Chapelle par un travail de recherche et de collecte de documents auprès des autorités administratives, communales, départementales et régionales mais également auprès de toutes personnes privées.

La plupart des informations en sa possession proviennent d'un ouvrage écrit par François BOUQUET, intitulé “La Chapelle du Manoir de Moulineaux, notice historique et descriptive”, publié en 1886 à Rouen par l'imprimerie de Espérance Cagnard.

On y apprend les éléments suivants :

La Chapelle est un des seuls vestiges du Manoir de Moulineaux dont le Logis (la demeure du Seigneur) a complètement disparu.

Cette chapelle est construite en pierre de taille et couverte en ardoise. Elle date de la Renaissance. On y accède par un escalier à vis en pierre, depuis un bâtiment annexe, l'accès depuis la rue ayant été bouché à la suite de l'exhaussement de la voie publique à cet endroit.

La Chapelle a une superficie de 13,95 m2. Elle dispose de trois fenêtres, l'une au Nord, l'autre à l'Est, la dernière au Midi côté rue. Elle est entièrement peinte sur ses quatre faces ainsi que sur sa voute en coupole. Les murs laissaient à voir les portraits en pied de la famille Garin, des vues des bâtiments du Manoir à l'origine, une scène religieuse et la voute, les blasons des familles qui sont succédées.

Les peintures sont aujourd'hui quasi invisibles.

L'association a encore pour vocation, selon ses activités, de procéder à la conservation de la toiture et à la rénovation des communs subsistants de l'ancienne ferme du manoir, transformés au 19ème siècle puis aménagés en salle de réception.