FR EN

 LES AMIS DE LYSE 

PAGE FACEBOOK / les amis de lyse   : site web /association-les-amis-de-lyse.simplesite.com




Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €

A ce jour, des partenariats sont en train de se concrétiser et c’est pour cela que je me rapproche de vous afin de vous exposer mon projet.

Association à but non lucratif ,afin de mettre en place un centre de loisirs sans hébergement pour le périscolaire ,les mercredis ainsi que les vacances scolaires.
Notre but est de soutenir,d'aider les enfants adolescents et les jeunes adultes handicapés de 3 à 21 ans.
Promouvoir un encadrement de qualité avec du personnel qualifié.
Soutenir la promotion de loisirs,d'activités et d'accessibilité pour les enfants handicapés en partenariat avec les familles et les instituts.

De manière unanime, le souhait des parents est que l’enfant maintien des liens avec le milieu ordinaire car ils estiment qu’il est fondamental que l’enfant dit handicaper évolue dans le milieu ordinaire pour éviter toute exclusion. Car il est parfois difficile de déterminer ses aptitudes la quasi-totalité. Or, la conséquence de ces essais/erreurs a un impact sur l’enfant lui-même. Néanmoins, le bien-être de l’enfant passe avant tout afin d’être en adéquation avec ses besoins.

 

Nombreux sont les parents qui ont fait des démarches pour trouver un accueil collectif de mineurs dans des lieux d’accueils ordinaires pour leurs enfants handicapés. Il n’est pas rare que certains accueils collectifs de mineurs acceptent un enfant handicapé. Néanmoins, ils ont rencontré beaucoup de problèmes qui sont les suivantes :

 

-Manque de ressources humaines spécialisées.

-Aucun aménagement prévu pour les besoins de l’enfant handicapé.

-Taux d’encadrement reste limité.

- Décalage de l’âge mental avec les autres enfants.

Sur ce, nous pouvons constater qu’il existe des freins et des limites à cet accueil d’où les essais-erreurs qui reviennent à nouveau. Les parents se retrouvent de nouveau face à un handicap sans solution car même si l’enfant handicapé est admis dans ce type d’accueil, il y aura de forte probabilité à ce que  l’accueil collectif de mineurs annonce à la famille l’indisponibilité de poursuivre un encadrement pour l’enfant handicapé. Ce qui amène donc à une réorganisation pour la famille. 

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Prenons exemple sur nos compatriotes voisins Belgique canada Allemagne Suisse.

Dans la région PACA est composée de 6 départements dont le nombre d’habitants s’élève à 5 millions. Parmi ces 5 millions, le nombre d’enfants handicapés de 0 à 19 ans est de 4401 enfants à l’heure actuelle.


 Les statistiques démontrent que 76% des parents arrêtent leurs activités pour s’occuper de leurs enfants majoritairement ce sont les mères et 10% de ces mères réduisent leur activité à 50%.  En effet, comme le démontre le calendrier 2018 de l`IME Valfleurs, il faut compter : 

51 jours de vacances scolaires.

35 jours de mercredis

11 mois de périscolaire.

 

●      Absence de garderie du matin et soir pendant le temps scolaire.

 

●      Horaires des établissements spécialisés.

Les horaires des établissements spécialisés ne permettent pas aux parents de travailler à temps pleins car les horaires commencent à 9h00 et finissent à 16h15 à l’exception du mercredi où les enfants/adolescents handicapés finissent à 13h30.

 

●      Scolarisation dans le milieu ordinaire.

L’enfant handicapé scolarisé dans le milieu ordinaire a le droit de maximum 21 heures d’AVS/semaine et ne peut rester à la garderie du matin ou soir si une scolarisation est faite en CLIS/ULIS. L’enfant doit avoir un bon niveau d’autonomie pour bien pouvoir l’encadrer durant ce temps-là.

 

●      Absence de structures adaptées pendant les vacances scolaires.

 

La place qui leur est offerte pour les enfants et les jeunes handicapés dans les accueils collectifs de mineurs sont du degré d’humanité et de civilisation revendiqué. Cette affirmation illustre bien que la conception et l’évolution de notre société ne posent sur l’affirmation de l’égalité, dignité de toute personne.

 L’intégration des handicapés n’est n’y plus n’y moins la possibilité offerte à toutes personnes porteur d’un handicap de participer à la vie sociale comme tous autres citoyens.

La loi contre l’exclusion du 29 juillet 1998

Elle rappelle à diverses reprise la nécessaire prise en compte « Dignité de tous les êtres humains » l’accès tout au long de sa vie, culture, pratique sportive aux vacances et aux loisirs, constituent un objectif national et permet de garantir l’exercice affectif de la citoyenneté.

Article 23 de la convention internationale des choix de l’enfant du 20 Novembre 1999

Handicapés doivent mener une vie pleine et décente dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie, facilitent leur participation active à la vie active.

L’accueil collectif de mineurs est un objectif des lieux privilégiés de l’intégration des enfants handicapés. Ils permettent au travers du projet éducatif du centre de développer la mixité, la rencontre des autres, l’apprentissage de la vie collective, favorisent l’autonomie, la découverte, le développement individuel de tous les enfants et tous les jeunes.

Le patronage du ministère de la jeunesse et des sports, ministère  de l’emploi et de la solidarité, du secrétariat d’état et du tourisme.

 Les signatures de la charte s’engagent à respecter un certains nombres de conditions et de recommandations grâce aux quelles l’intégration des handicapés sur les lieux de vacances. 

L’intégration rencontre de nombreuses difficultés dont on peut évoquer les principales.  Mettre la personne handicapée si longtemps tenue à l’écart au cœur de dispositifs publics. Des animations supposent une évolution des mentalités qui s’est accomplie certes, mais qui est loin d’être achevé.

 

 

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association les-amis-de-lyse. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Une question ?

Contactez l'association :

Email

Téléphone Afficher le numéro

Les institutions sont bloquées par manque de place.

Amendement Creton » :

 

-L’amendement portant son nom permet le maintien, dans l’attente d’une solution adaptée, de jeunes handicapés âgés de plus de vingt ans dans les établissements médico-sociaux pour enfants handicapés qui les accueillent. Fin 2001, 4 000 jeunes bénéficiant de cette mesure étaient ainsi accueillis, représentant environ 3 % de la clientèle totale de ces structures en France

 

L'article  22 de la Loi n°89-18 du 13 janvier 1989 a modifié l’article 6 de la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées du 30 juin 1975 et créé l’alinéa suivant dit « amendement Creton » :

  -La prise en charge la plus précoce possible est nécessaire. Elle doit pouvoir se poursuivre tant que l’état de la personne handicapée le justifie et sans limite d’âge ou de durée.

En France

 Selon une étude qui a apparu dans la collection « Études et résultats » (n°946, janvier 2016, en lien ci-dessous) de la DRESS (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), près de 5000 jeunes adultes ont été concernés par ce dispositif en 2006. Leur nombre a donc augmenté de 20% en quatre ans, tandis que le nombre de places en établissements pour enfants handicapés restait stable au cours de la même période. 6 000 jeunes adultes handicapés en 2010, cela équivaut à 5,6% des usagers des établissements pour enfants handicapés. Ils sont surtout présents dans les instituts médico-éducatifs, les établissements pour enfants et adolescents polyhandicapés et pour déficients moteurs. Nous pourrions alors estimer qu’en 2014, 7200 jeunes adultes handicapés étaient touchés par la loi creton.

 

Malgré cette loi qui favorise les jeunes adultes handicapés de rester à l’ abri de sans solutions, les places en FAM, Foyer de Vie ou MAS restent inexistante. La liste d’attente est très longue du fait du manque de structures en région PACA comparé aux nombres de jeunes adultes qui attendent une place soit de 478 en 2014. Il est donc important de trouver des places dans les établissements pour adultes très rapidement pour ces jeunes sous peine de bloquer totalement le processus de prise en charge au sein de l’IME.

Et trouvons des places pour nos enfants handicapés mineurs jeunes adultes et  retraiter car beaucoup d’entre eux se retrouvent en maison de retraite à 65 ans avec un Age mental  de 20 à 30 ans c’est honteux.

 

Les institutions sont bloquées  par manque de place.

 

 

         Avant

   Institue spécialisé

FOYER DE VIE

      Apres

Naissance en attente de place disponible

IME     de 3  à   21 ans en attente de place

100%OCCUPES

MANQUE DE PLACE.

 De 21 ans à 65 ans

 

100%OCCUPES

MANQUE DE PLACE

65 ANS en attente de place

 

 

 

J’espère avoir attiré votre attention et reste à votre entière disposition, pour un éventuel entretien auprès de votre organisme, qui j’espère ne devrait tarder.

Madame BECHU Claudie Présidente de l’association « Les Amis de Lyse » 06.52.81.35.81

 

Dans l’attente, veuillez agréer  mes salutations les plus respectueuses.

 

Signaler la page