Sauvons le Bois Lejuc !

par Les Amis du Bocage

L'ANDRA reprend l'offensive dans le Bois Lejuc, nous avons besoin de vous pour soutenir l'occupation

Soutenir l'occupation du Bois Lejuc

Depuis l'été 2016, le Bois Lejuc, situé à côté de Bure, est menacé par le projet de poubelle nucléaire CIGÉO porté par l'Agende de gestion de déchets radiocactifs, l'ANDRA. Ce bois est éminemment stratégique pour le futur chantier : celui-ci doit céder sa place à une vaste zone de puits vers 300 km de galeries de stockage souterraines. C'est la totalité des déchets radioactifs les plus dangereux de France qui doit, à long terme, s'y enterrer. Ce projet condamne la Meuse à devenir un territoire nucléarisé dont les habitant-es sont sacrifié-es pour permettre à l'industrie nucléaire de poursuivre sa fuite productive en avant.

Pour faire barrage à ça, des milliers de personnes sont mobilisées depuis plusieurs années dans des actions et manifestations contre le projet. Depuis quelques mois la menace se précise : alors même que l'autorisation officielle de création de CIGÉO ne doit arriver qu'en 2018, des travaux préliminaires sont déjà en cours et visent à rendre le chantier irrémédiable. Durant l'été 2016 ce sont une dizaine d'hectares de forêt qui ont été défrichés brutalement et recouverts de 30 cm de remblais et d'un mur d'enceinte. Ce n'est que grâce à une mobilisation très importante tout au long de l'été que le mur a pu être détruit avant de parvenir à son terme, et que l'ANDRA a été obligée de quitter la forêt durant près de 6 mois.

Depuis, le bois est occupé à la cîme des arbres et à leur pied par plusieurs constructions. Une vigie est maintenue au sud du bois jour et nuit et des barricades ont fleuri sur toutes les sentiers. De très nombreuses personnes nous rendent visite toutes les semaines et grâce à leur solidarité, nourriture, vêtements, couverture et matériaux affluent.

Lundi 23 janvier, soit donc deux jours avant l'audience au tribunal de Bar-le-Duc qui doit déterminer l'avenir de l'occupation du Bois Lejuc et de Sven Lindstroem, occupant déclaré officiellement, l'ANDRA a surgi avec ses engins de chantier et vigiles, rejoints par des gendarmes du peloton d'intervention de Commercy. Ils ont détruit plus d'une dizaine de barricades, blessé une opposant-e et démontré une fois de plus qu'ils étaient déterminés à passer en force.


Nous appelons dès à présent à venir nous soutenir dans le bois et avons besoin d'un coup de pouce financier pour :

- nourrir les dizaines de personnes qui sont actuellement présentes à Bure toutes les semaines

- soutenir les besoins logistiques des chantiers destinés à permettre l'accueil de beaucoup de monde dans les semaines et mois à venir

- soutenir l'achat de matériaux et les dépenses en essence des véhicules qui approvisionnent la forêt tous les jours

- préparer la grande mobilisation nationale à laquelle nous appelons le 18 février prochain


Merci à vous, nous sommes plus déterminés que jamais et c'est en partie à vous que nous le devons !

ANDRA dégage ! Résistance et sabotage !


Les Chouettes Hiboux déterminés de Bure





Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

marthe stalpers
15/02/2017
stopBurestopmines
Anonyme
14/02/2017
Anonyme
12/02/2017