Les Armateurs Solidaires

Action sociale

Notre association Loi 1901 travaille sur l’urgence écologique et sociale et propose des projets centrés sur le réemploi, la solidarité et l’économie circulaire à Marseille.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

L’ASSOCIATION
 

Notre association Loi 1901 travaille sur l’urgence écologique et sociale et propose des projets centrés sur le réemploi, la solidarité et l’économie circulaire à Marseille. Elle récupère des bateaux dont les propriétaires recherchent soit une alternative à leur déconstruction, soit des repreneurs pour finir leur restauration. 

Depuis bientôt 1 an, nous récupérons des bateaux à Marseille pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès à la mer et d'avoir les moyens d’une solidarité active sur terre.

Les projets menés sont complémentaires et ont tous un objectif commun, celui de servir l’intérêt général et l’insertion professionnelle dans l’Économie Sociale et Solidaire.

Notre démarche est de penser et construire l’économie de demain en développant nos activités afin d’instituer un système plus égalitaire, solidaire et responsable. C’est pour promouvoir une démarche coopérative et mutualisée que notre projet est né.

Nous avons déjà fédéré au sein des Armateurs Solidaires des investisseurs, des professionnels du nautisme, des citoyens engagés et des associations pour faire émerger un projet collectif ouvert à tous, au plus près des besoins écologiques et des attentes des Marseillais

Depuis septembre 2020, nous sommes allés à la rencontre des collectivités territoriales afin de les convaincre et de les mobiliser. Le projet a su convaincre, mais le temps long des institutions nous impose aujourd’hui de trouver des moyens pour étoffer nos équipes administratives et faire face aux frais engendrés par la gestion et la rénovation des bateaux.

Port St-Louis-du-Rhône

Récupérer, Restaurer, Réemployer, Recycler : les 4R de la mer


Alors même que l’économie circulaire s’impose à nous chaque jour davantage, la problématique des bateaux en fin de vie n’est abordée que sous l’angle de la déconstruction. Nous appliquons donc le principe des 4R de la mer: Récupérer, Réemployer, Restaurer, Recycler.

La récupération des bateaux représente un coût logistique important. Voilà pourquoi nous avons besoin d’une infrastructure de transport, de stockage et de grutage sur site pour pouvoir intervenir durablement et à moindre coût. 

Fort de notre expérience, nous sommes aujourd’hui en mesure d’établir des diagnostics pertinents et d’être réactifs, il ne nous manque plus que les moyens pour pouvoir agir massivement.

Le réemploi sur terre des bateaux est pour nous l’opportunité d’initier la création de gîtes insolites ou de répondre à l’urgence sociale. Dans l’attente d’une possible restauration, l’hébergement sur un bateau est une opportunité trop peu envisagée.

Le tourisme maritime et fluvial est une des perspectives de réutilisation des bateaux. Il s’agit d’un tourisme plus conscient et responsable, qui permet aussi de sensibiliser aux questions écologiques. L’ambition étant de créer des emplois durables et pérennes pour ceux qui auront intégré notre parcours d’insertion. 

En appui aux initiatives citoyennes, avoir un parc de bateaux mobilisables est précieux pour repérer et ramasser des déchets sur les plages les moins accessibles ou pour le nettoyage des fleuves et rivières.

La restauration des bateaux représente un coût certain, mais qui peut être diminué grâce à la création de chantiers dédiés pouvant agir tout au long de l’année et en quantité. L'éducation et l’initiation à la rénovation des bateaux sont aussi essentielles pour créer et mobiliser une communauté plus large d’amateurs et préserver notre patrimoine nautique.

Le recyclage des matériaux est envisagé pour avoir des pièces disponibles, pour la réutilisation du bois ou du mobilier. Les coques peuvent aussi être utilisées comme toit de maison, autant qu’en food-boat, en piscine d’appoint, en mobilier urbain ou en installations artistiques.

La Pygmée

Fédérer pour aller plus loin

Pour que sur terre ou en mer, les bateaux des Armateurs Solidaires puissent servir à une multitude de projets, le projet se construit en partenariat avec des associations écologiques, de solidarité, des centres sociaux, des écoles des institutions et des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire.

Pour continuer à enrichir le projet de nouvelles idées et dynamiques, les partenariats sont parties prenantes de notre fonctionnement et de notre projet. Notre association s’inscrit dans un réseau d’organisations actives sur le territoire pour promouvoir la coopération et entre autres mutualiser les outils, les locaux et les savoir-faire. 
 

Le Hub solidaire : répondre aux urgences sur terre comme en mer

Avec les ONG et les associations Action Contre la Faim, AOUF, Médecins Sans Frontières et SOS Méditerranée, nous sommes à la recherche d'un lieu à Marseille.

Aide alimentaire, matériel médical et de secourisme en mer, matériel nautique et machine-outils... Cet espace logistique permettra d'amplifier nos capacités d'action sociale par le stockage, la mutualisation, les ateliers et la redistribution !

Pour en savoir plus : https://fr.calameo.com/read/0064370109db7666c8fcf

Le hub solidaire

Pour aller plus loin, nous avons besoin du plus grand nombre, 
soutenez et rejoignez-nous !