FR EN

Les Berniques en Folie - Appel aux dons

Mon don

Je donne une fois

  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €

Je donne tous les mois

  • 5 €
  • 10 €
  • 15 €
  • 20 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à Les Berniques en Folie ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Organisme : L’ensemble des versements à Les Berniques en Folie permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Pourquoi faire un don aux Berniques ?

Les berniques sont des mollusques gastéropodes extrêmement communs sur les rochers de notre beau caillou. Elles ont une forme caractéristique de chapeau chinois très reconnaissable et leur coquille est très rugueuse.

Elles ont une ventouse si puissante qu’elles peuvent résister à une force de 30 kg. Lorsqu’elles se déplacent, comme l’escargot, elles laissent derrière elles une traînée de mucus, qui permet de retrouver la place exacte de leur coquille sur la roche. Mais cette bave glissante a aussi une action : en bon jardinier, c’est un engrais qu’elles déposent ainsi, pour les algues dont elles se nourriront ensuite.

Car les berniques "broutent". Elles sont dotées d’une sorte de longue langue musclée, équipée de petites dents très dures, jusqu'à 2 000 dents. Celles-ci ont une résistance supérieure à celle des soies des araignées, comparable aux fibres les plus résistantes du monde de l'industrie.

Les prédateurs des berniques sont nombreux : bigorneaux, goélands, crabes verts et étoiles de mer. Face à ces dernières, les berniques agissent en véritable stratège. Au lieu de se coller fermement au rocher, elles se soulèvent bien haut sur leur pied, ressemblant à un champignon. L’étoile de mer approche passe le bras et … clac … de fin !

Mais le plus grand prédateur des berniques, c’est l’homme, qui, de tous temps, les ont dégustées, crues ou cuites.

Si vous donnez aux Berniques en Folie, nous vous offrirons quelques suggestions pour cuisiner ces drôles de mollusques !

Mais surtout, si vous donnez aux Berniques en Folie, vous contribuerez à rendre plus robuste notre petit festival. Car si celui-ci fête cette année sa 20è édition et reste terriblement ancré dans le paysage islais, il n’en demeure pas moins fragile face aux embruns pécuniaires !




"Il faut de l'argent pour être heureux, sans argent, bernique !" (Balzac – Eugénie Grandet)

Il faut de l’argent pour exister, sans argent, bernique ta mer !



Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

Propulsé par

HelloAsso