DONNONS DES AILES A LA SEMAINE DU MINERVOIS

par Les cahiers du Minervois

Faire un don

DONNONS DES AILES A LA SEMAINE DU MINERVOIS

par Les cahiers du Minervois

Faire un don

Le seul média qui couvre Le Minervois dans sa globalité... et qui s'ouvre aujourd'hui aux territoires environnants


Cette année, La Semaine du Minervois fête ses vingt ans ! 

20 ans ! Est-ce que sa place est acquise ? Comme l’ensemble des médias confrontés au contexte économique peu favorable, La Semaine du Minervois assiste à une baisse de son chiffre d’affaires. Pour assurer sa viabilité à long terme et rester indépendant, le journal doit investir pour passer le cap et assurer sa pérennité. Il doit accroître sa communication et sa visibilité. A travers son association éditrice, La Semaine du Minervois se diversifie et modernise ses outils de travail. Nous devons recruter journalistes, correspondants locaux, graphistes, illustrateurs, technico-commerciaux. Or, nos fonds propres ne nous permettent pas de faire face à de nouvelles dépenses, c'est pourquoi nous avons besoin de votre soutien.

 Aidez-nous à pérenniser votre journal.

 Que vous le lisiez toutes les semaines ou pas, que vous soyez de droite, de gauche, élu, citoyen, minervois, narbonnais, lézignanais ou carcassonnais, viticulteur, berger, artisan, commerçant ou saltimbanque, retraité, actif, associatif, La Semaine du Minervois vous appartient. C’est une histoire tissée ensemble faite de passion, d’écoute, d’expression, de lien social, de citoyenneté, mais aussi d'indépendance, de tribunes, de magazines… Une histoire qui raconte votre vie, la vie du Minervois et de ses alentours depuis 20 ans, partagée aujourd’hui entre deux départements, trois agglomérations et deux communautés de communes. Une histoire qui pourrait bien s’arrêter sans votre soutien financier. Une histoire que nous voulons continuer à écrire.

Soutenez notre projet, rejoignez-nous ! 

A quoi sert la collecte ?

 Le financement repose sur trois piliers :

-       L'équipe, parce qu'elle est connectée au territoire

-       Les lecteurs, parce qu'ils sont au centre

-       Les partenaires, parce que La Semaine c'est le Minervois

 Un journal coûte cher, comme beaucoup de productions culturelles, ses dépenses ne sont pas compressibles sans remettre en cause son existence même. Ses produits financiers sont limités et dépendants d'un contexte économique local, ce qui représente toujours de nouveaux défis à relever. Nous, nous sommes prêts.

-       La Semaine du Minervois doit trouver les moyens d'être plus représentée dans les villages pour couvrir leur actualité et élargir ses ventes aux territoires voisins dont le Minervois dépend aujourd'hui : le Carcassonnais, le Lézignanais, le Biterrois, et le Narbonnais. Nous recrutons des correspondants et de nouveaux points de vente.

-       La Semaine du Minervois doit s'ouvrir aux réseaux sociaux, réussir son passage au numérique et capter de nouveaux lecteurs. Nous devons mettre à niveau le matériel informatique, bureautique et renouveler les logiciels.

-       La Semaine du Minervois doit diversifier ses éditions et conquérir d'autres marchés dans le secteur de la communication: flyers, guides touristiques, guides du vin, hors-séries, magazines…

-       La Semaine du Minervois est gérée par l'association Les Cahiers du Minervois dirigée par Jean-Marc Samuel, président, et Régine Roger, trésorière. Les Cahiers du Minervois doivent se doter de partenaires pour renforcer leur structure et leur visibilité. Nous recherchons des membres actifs et bienfaiteurs.

Nous avons besoin de vous. En participant à cette campagne vous devenez donateurs, abonnés et membres si vous le souhaitez. Vous nous permettez de pérenniser l'édition de la Semaine. 


 

Notre équipe 

Isabelle Dumec : Elle a repris les manettes de l'administration comptabilité et tient désormais la gestion du journal. Originaire du Minervois, elle regarde avec bienveillance le territoire qu'elle tient à faire vivre dans les pages.

Nicolas Faure : Photographe et rédacteur, il pose des images aux textes et des textes à ses images. Il renforce l'équipe de rédaction en s'y consacrant.

Catherine Jauffred : Rédactrice en chef et journaliste. Avec une formation en sciences humaines, elle affectionne les reportages sur l'évolution de la ruralité.  

Stephan Boschetto : Originaire de Cruzy, il est un jeune journaliste en formation à l'ESJ (Ecole supérieure de journaliste), il est en contrat de professionnalisation au sein du journal pour deux ans... et il est curieux de tout.

Marie Le Breton : Maquettiste, graphiste, elle a le soin de toujours faire un beau journal.

Isabelle Pic : Commerciale, elle parcourt le Minervois sans relâche. Dynamique et avenante, elle est prête à relever de nouveaux défis commerciaux.

Les correspondants locaux : Martial Bessieux, Brigitte Brunel, Catherine Cambriels, Guy Cano, Delphine Castan, Thiery Darly, Bernadette Gautrand, Anne Lafitte, Rémi Milliès, Josette Miquel, Régine Roger, Dominique Saillard, Danièle Storaï, Angèle  Villat.

Les chroniqueurs : Alan Roch, Jean Ségonne, Fan Leclerc

Nous vous remercions d'avance pour votre contribution et espérons continuer l'aventure avec vous !

L'équipe de la Semaine du Minervois

 

Donner 10 euros

Un grand merci !

Donner 20 euros

Un grand merci merci !

Donner 30 euros

Un abonnement de trois mois

Donner 50 euros

Un abonnement de six mois

Donner 100 euros

Un abonnement de un an

Donner 200 euros

Un abonnement de deux ans

logo

SARL NOTES IN GAMMES a doublé les dons versés à Les cahiers du Minervois pour un montant de 200 euros et contribue ainsi à soutenir la réalisation de projets associatifs sur HelloAsso !

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
I

ISABELLEHANART

11/12/2017
b

bernardcauquil

09/12/2017
P

Pierre-Henri ILHES

08/12/2017
Signaler la page