Les chanteurs de l'exil - Diasporim Zinger

Arts et culture

La chorale Diasporim Zinger chante essentiellement un répertoire juif en diverses langues, mais fait des incursions vers l'Arabo-Andalou, le Turc, et le Français.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

C’est en 1994 que des Grenoblois décidèrent de monter une chorale yiddish. Ils voulaient préserver un trésor enfoui : les chants yiddish souvent entendus dans leur enfance. Le yiddish était la langue parlée par les Juifs d’Europe Centrale et d’Europe de l’Est, c’est à dire par plus de 10 millions de personnes avant la deuxième guerre mondiale. Ces Grenoblois ont voulu que l’on entende encore les textes et les musiques d’une tradition qui risquait de se perdre en les sauvant de l’oubli. Fonder une chorale était un pari audacieux, mais un pari qui allait réussir.

Il y eut d’abord un parrain : Jean Golgevit qui dirigeait alors deux chorales juives en France : une à Paris et une à Montpellier. Mais il a fallu surtout trouver un chef de chœur grenoblois intéressé par la musique yiddish pour que ce projet puisse vivre. Yves Markowicz, est un chef de choeur non conventionnel. C’est un biologiste doublé d’un excellent musicien. Il chante depuis toujours et a déjà monté et dirigé plusieurs chorales. On avait trouvé en lui plus qu’un chef : une sensibilité unique, une compréhension étonnante qui a su transfigurer un groupe de chanteurs souvent inexpérimentés en une chorale fervente.

La chorale est une chorale juive…au sens large. Si au début elle ne chantait que des chants yiddish, au fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux choristes, elle a puisé aussi dans les trésors de la musique judéo-espagnole et plus généralement dans ceux de la musique du bassin méditerranéen. Maintenant elle chante en yiddish, mais aussi en judéo-espagnol, en hébreu, en italien et même en français. C’est donc un large répertoire de musiques juives qu’interprète la chorale, où Juifs et non Juifs se retrouvent côte à côte pour chanter à 4 voix.

Ce répertoire est le reflet de la vie des populations juives qui, éparpillées par les soubresauts de l’histoire, se sont imprégnées des musiques et des traditions des pays où elles s’étaient établies, tout en conservant leurs particularismes. Musiques sacrées chantées dans les synagogues, elles attestent de la foi des Juifs, mais aussi, dans une certaine mesure, de l’influence des musiques d’églises chantées en leur temps. Musiques populaires chantées dans les rues et dans les maisons, elles nous parlent d’amour mais aussi de la vie de tous les jours, du travail et des fêtes, de l'enfance et de la vieillesse, des petites joies quotidiennes ou des tragédies les plus sombres de notre histoire

Siège social

17 chemin des Acacias 38240 Meylan

Site internet

https://

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Tête chercheuse
Tête chercheuse
Association association gens du monde
association gens du monde
Association Compagnie ACM Ballet
Compagnie ACM Ballet
Association Société Musicale de La Ferté-Alais
Société Musicale de La Ferté-Alais