Les efFRONTé-e-s

Défense des droits

"Les effronté·es" est une association féministe et LGBTQI+. Nous sommes actives sur les réseaux sociaux, dans les médias et sur le terrain.

Nos actions en cours

À la une

Nous faire un don 2

Qui sommes-nous ?

Nous avons créé une association dénonçant les mécanismes transversaux du patriarcat, et l’assignation des personnes à des rôles stéréotypés.

Nous dénonçons les mécanismes transversaux du patriarcat, et l’assignation des personnes à des rôles stéréotypés.
Nous nous élevons contre toute forme de régression des droits des femmes, des LGBTQI+, des étrangèr-es et des travailleur-euses, et nous battons pour la conquête de droits nouveaux ! Car la société que nous voulons doit être juste et égalitaire, contre le sexisme, les LGBTphobies, le racisme et l’oppression capitaliste !

Les effronté-es sont :

• Féministe et LGBTQI+ : pour construire une société d’égalité, quels que soient le genre ou l'orientation sexuelle.

• Progressiste : pour une société sans discrimination, égalitaire, avec un droit du travail et un modèle social qui permet à tou-tes de vivre libres, émancipé-es et épanoui-es.

• Antiraciste : contre toute forme d’intolérance et de violences commises par des individus ou des institutions envers autrui, sur la base de ses origines ou de sa religion, réelle ou supposée.

• Intersectionnelle : pour un féminisme qui intègre dans son analyse et sa lutte, les multiples oppressions dont sont frappé-es certaines personnes, sur la base de leur genre, et/ou de leur origine ou religion, réelles ou supposées, et/ou de leur classe, et/ou de leur orientation sexuelle, et/ou de leur handicap, et/ou de leur poids (énumération non limitative) et qui combat un pseudo universalisme blanc à tendance néocolonialiste qui fait l'impasse sur l'imbrication de ces différents rapports de domination, participant de ce fait à ces oppressions. Pour un féminisme inclusif, défendant les droits de toutes les femmes, trans et cis, et de toutes les personnes LGBTQI+ !

• Révolutionnaire : nos sociétés sont fondées sur la base de l'ordre social hétérocispatriarcal. Pour en être débarrassé-es, il faudra revoir ses valeurs et ses modes de fonctionnement de fond en comble.

• Abolitionniste du système prostitueur : parce que la prostitution est la forme la plus sexiste et la plus exploitante de la domination masculine et qu’elle porte atteinte à la dignité des individus via des mécanismes d'oppression de genre, classe et race. Parce que le modèle de société le plus adapté selon nous est celui qui crée des mesures sociales fortes pour aider à la sortie de la prostitution de toutes les personnes qui le souhaitent (beaucoup n’imaginent pas d’alternative à la prostitution et d’issue possible, tant cela reste immensément compliqué aussi longtemps que les moyens adéquats et le budget suffisant ne seront pas mis sur la table). Parce qu’il nous est inconcevable d’étendre aux corps des femmes et des minorités de genre, les règles indignes, asservissantes et contre l’intérêt général, du libre-marché et du libéralisme, le tout pour le compte d’intérêts particuliers, égoïstes et profondément patriarcaux. Cela ne peut constituer un modèle de société acceptable. Cependant nous nous en prenons à un système, jamais à des personnes, et respectons les différents vécus des personnes en situation de prostitution.

• Mixte : pour impliquer, former et responsabiliser sur les questions d'égalité.