Les enfants Trouvé

Arts et culture

Association loi 1901 visant à favoriser et promouvoir la création artistique notamment par la production de spectacles vivants.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

L'histoire des « enfants Trouvé »

Né de la collaboration d'Héloïse et Marianne, le projet Pénélope se concrétise en novembre 2021 avec les premières répétitions. La troupe, constituée d'étudiants de Sciences Po et d'ailleurs, se rencontre et fait vite sien le projet. Au fil des répétitions le projet s'étoffe, gagne en rigueur et en importance pour les membres de la troupe. Lorsque Pénélope est acceptée par un théâtre avignonnais, le rythme des réunions s'intensifie encore : il faut constituer une association, réunir les fonds, repenser la pièce. Ce nouveau challenge achève de souder notre amitié les uns pour les autres. Quand l'un des comédiens, qui incarne le père de famille Clothaire Trouvé, annonce ne pas pouvoir venir à Avignon, la déception est forte… Mais la compagnie prend son nom pour devenir Les enfants Trouvé et emmener un peu de notre onzième comédien avec nous. 
 

Marianne Chapel dans le rôle de Madeleine

 

 

Étudiante en Master à Sciences Po, Marianne Chapel a derrière elle près de six ans de pratique théâtrale au conservatoire de Clamart, ainsi qu’une expérience de comédienne renforcée par sa participation à une pièce étudiante en 2019, Le Protocole Arc-en-Ciel. Avec Pénélope, elle s'essaie pour la première fois à l'écriture et à la mise en scène. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Héloïse Ghaleh-Marzban dans le rôle du Héraut

 

 

Héloïse Ghaleh-Marzban a déjà derrière elle une bonne connaissance des plateaux. Elle débute le théâtre à l’âge de cinq ans, suit une formation au conservatoire de Clamart puis en prépa littéraire option théâtre, joue sous la direction de Benjamin Porée au théâtre des Gémeaux, puis d'Isabelle Hurtin dans « Les fleurs rouges » de Varlam Chalamov et « La Machine Tchekhov ». En février 2020, elle met en scène Victoires, d'après Wajdi Mouawad, qu'elle présente au festival de Sorrente. Aujourd'hui inscrite au conservatoire du 8e arrondissement de Paris, elle poursuit son engagement de metteuse en scène grâce à Pénélope.


 

 

 

 

 

Marianne Carre dans le rôle de Pénélope

 

 

Marianne Carre a grandi à Saint-Quentin-La-Poterie dans le Gard et s'est rendue dès son plus jeune âge au festival d'Avignon. En grandissant, des pièces lycéennes et étudiantes lui ont donné l'occasion d'approfondir sa passion pour le théâtre. Pénélope est pour elle l’occasion de renouer concrètement avec une atmosphère qu’elle aime et de porter un projet qui lui parle et résonne avec ses convictions.


 

 

 

 

 

 

 

 

Zoé de Barbarin dans le rôle de Télémaque

 

 

Zoé de Barbarin, étudiante en licence de lettres et sciences politiques, prévoit de poursuivre des études de théâtre. Polyvalente, elle a notamment expérimenté le plateau de cinéma en jouant dans des téléfilms, la scène dans une pièce de Julie Villeneuve à La Criée, théâtre nationale de Marseille, et s’est illustrée lors du prix d’éloquence Philippe Séguin pour lequel elle s’est hissée jusqu’en finale. Son personnage Télémaque est une infinie source d’inspiration.


 

 

 

 

 

 

 

 

Franck Nguetsop Melaga dans le rôle de Pierre

 

 

Franck Nguetsop Melaga suit un cursus en politiques publiques, spécialité culture, et réalise en parallèle une alternance dans une société de production cinématographique, Films Grand Huit. Ce passionné de cinéma et de littérature s'est illustré dans plusieurs concours d’éloquence, et joue au Théâtre de la Colline en 2018 dans le cadre d’un projet collectif comprenant 40 comédiens. Il donne au personnage de Pierre une élégance et un sens du mot contrebalançant le côté farouche de Télémaque.

 

 

 


 

Thomas Martinez dans le rôle d'Ulysse

 

 

 

 

Thomas Martinez est anglais, irlandais et argentin, passionné de voyage et de musique. Artiste dans l’âme, créature de drag, il est aussi acteur dans quelques films. C’est ainsi tout naturellement qu’il s’est tourné vers le théâtre à travers Pénélope, où le personnage d’Ulysse, déchiré et troublé constitue pour sa nature joueuse et optimiste un véritable défi.


 

 

 

 

 

 

Sara Parton dans le rôle de Laurette

 

 

 

Sara Parton est Italienne. Elle entame ses études en France par une année en lettres, deux années de sciences politiques, pour finir en master de communication à Sciences-Po ! Son parcours dense est parallèle à de longues années de théâtre, lui donnant envie de participer à la construction de Pénélope, adhérant tout de suite à l’idée d’une Odyssée contemporaine.


 

 

 

 

 

 

Edouard Sonzogni dans le rôle de Jeunet

 

 

Edouard Sonzogni étudie en master d’Histoire à Sciences Po. Passionné de théâtre et de musique, cet amoureux des planches compte de nombreux spectacles à son actif. Pour Pénélope, Edouard incarne l'autoritaire Jeunet, séduit par la perspective de jouer un Français de 1954, portant le béret et fumant sa gauloise... et avouant avoir un faible pour les antagonistes.


 

Paul le Mat dans le rôle de Josselyn Perron

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul Le Mat, étudiant en Master à Sciences Po, vit avec Pénélope sa première réelle expérience au plateau. Elle vient couronner des années d’intérêt pour le théâtre, nourries par sa fréquentation du festival d'Avignon. Il apporte avec toute sa fraîcheur la légèreté nécessaire aux thèmes graves que touche Pénélope.

 

Maïalen Biais-Gazères dans le rôle de Claudine Perron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une double licence en lettres et sciences politiques, Maïalen Biais-Gazères envisage de se réorienter dans une formation de costumière qui mêlerait sa passion pour la couture, la conception, et les arts de la scène. Rejoindre Pénélope est pour elle un moyen de servir un texte dont les thèmes lui ont beaucoup parlé, et une occasion de confectionner ses premiers costumes.