FR EN

Aidez LES FUNAMBULES à enregistrer leur prochain album "Elles"

Mon don

Je donne une fois

ON VOUS DIT TOUT ICI : cliquez ici


HISTORIQUE

Depuis 2012 et les violentes manifestations en France contre le mariage pour tous, le collectif Les Funambules, mené par Stéphane Corbin, lutte contre l’homophobie à travers la création de chansons originales. 
 
Nous avons réalisé un premier double album de 42 titres et près de 70 concerts (Alhambra, Québec, et en tournée en France). Plus de 400 artistes (parmi lesquels Amanda Lear, Camille Cottin, Julie Ferrier, Dave, Alexis Michalik, Jean-Claude Dreyfus, Pierre Richard…) ont rejoint le collectif et nos bénéfices nous ont déjà permis de faire 23 000 euros de dons aux associations SOS Homophobie et Le Refuge. Le projet continue son existence sur scène et dans les médias, notamment grâce à nos deux marraines Virginie Lemoine et Miou-Miou. 
 
Les Funambules avaient pour ambition avec ce premier album, de répondre à la violence par la douceur, à l’agressivité par des chansons qui racontent ce que sont réellement les destins homosexuels. Avec l’idée que plus nos histoires seraient connues, moins elles feraient peur. 
 
Les Funambules ont été récompensés de plusieurs prix, dont le Tolerentia Award 2017 (Prix européen de lutte contre l’homophobie).

LA SUITE : “LES FUNAMBULES - ELLES”

Les chansons ont cette vertu d’accompagner nos parcours, de nous apporter du réconfort, un sourire, ou la certitude que nous ne sommes pas seuls. Elles peuvent mettre en lumière une émotion, un destin et sont aussi un vecteur de transformation sociale, de révolte ou de prise de conscience. Notre collectif n’est bien sûr qu’une petite pierre à l’édifice et notre action ne se substitue pas à celle, hélas essentielle, des nombreuses associations qui luttent sur le terrain contre les discriminations.

Fort de nos réussites et des très nombreux témoignages reçus au fil des années, nous travaillons à un deuxième projet caritatif, cette fois autour des droits des femmes et de l’égalité hommes-femmes. 

Notre objectif est de réaliser un second album, sur ce thème, pour raconter des histoires, avec douceur, sans agressivité. Des portraits, des destins. Surtout pas de généralités ou de grands sentiments. A la façon d’un documentaire qui témoigne, sans juger. Drôle, grave, léger, et le plus représentatif possible de notre société. Avec la même ouverture d’esprit que ce que nous avions sur notre premier projet, porté par un collectif diversifié. Notre militantisme est basé sur l’inclusion, nourri par un idéal de monde pluriel et respectueux. 

Que nous soyons hommes ou femmes, ce qui nous meut, nous bouleverse, nous agite c’est l’égalité. 

L'enregistrement de l’album est prévu pour 2019 - 2020, et des concerts suivront afin de soutenir, une fois de plus, une ou plusieurs associations militant pour cette cause.


Mes coordonnées

* Champs obligatoires

LE MOT DU CRÉATEUR STÉPHANE CORBIN


“Depuis toujours, les discriminations homophobes et sexistes ont le même visage et les mêmes origines, fondées sur une société où le mâle dominant a tout pouvoir, toute supériorité. Où c’est lui qui décide, lui qui nourrit le foyer, donne de l’argent à sa femme, part faire la guerre, contrôle le pouvoir politique et financier et a, dans de trop nombreux pays encore, tout pouvoir de vie, de mort ou de violence sur son épouse.
 
Tout le monde connaît un de ces « porcs » balancés aujourd’hui dans ce mouvement de parole libératoire et indispensable qui émerge sur les réseaux sociaux depuis l’affaire Weinstein. Tout le monde a assisté à des gestes et des paroles inacceptables. Et que faisons-nous ? Rien, la plupart du temps. Quand une fille se fait emmerder dans le métro, nous baissons la tête et montons la musique de nos portables, pour ne pas voir, ne pas entendre. Une femme meurt tous les trois jours en France sous les coups de son compagnon. L’IVG est remise en cause dans de nombreux pays dits « démocratiques », y compris la France. En France, à poste de travail équivalent, une femme gagne en moyenne 9% de moins qu’un homme. Tous postes confondus,  les femmes touchent en moyenne un salaire inférieur de 24% . La violence quotidienne, les agressions verbales et physiques faites aux femmes augmentent sans cesse.
 
Nous ne pouvons plus rien supporter de tout cela. Ni les retours en arrière, ni les stagnations. Ni l’idée que l’on débatte encore sans fin sur nos droits et nos libertés, sur nos vies. Le mouvement qui voit le jour aujourd’hui n’est pas juste libératoire. Il doit amener un nouveau paradigme de société non fondé sur les différences de sexe ou de genre.
 
Je suis un homme blanc homosexuel européen. Quand un·e Noir·e se fait assassiner, je souffre. Quand un·e Arabe se fait abattre, je souffre. Quand un·e Juif·ve se fait tuer, je souffre. Quand une femme se fait violer, je souffre. Quand une personne trans se fait agresser, je souffre. Quand un·e réfugié·e meurt, je souffre et je refuse d’oublier que ma famille a dû fuir Paris en 1942.
 
Nous sommes toujours plus fort·e·s ensemble. En chansons, nous essayons de dessiner un monde plus solidaire. Nous témoignons, nous racontons. Sans jugement. Sans appropriation culturelle. Dans le respect de chaque histoire. “

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Les Funambules. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Une question ?

Contactez l'association :

Email

Téléphone Afficher le numéro

CONCRÈTEMENT CET ALBUM IL VA PARLER DE QUOI ?

 
-   Principalement de sujets sociétaux : les insultes vestimentaires ou physiques, le harcèlement, les discriminations salariales, le viol, les diktats de la mode, de la jeunesse ou du poids, l'avortement, la suspicion de bêtise si on est trop jolie…
-   Des histoires plus particulières : comment vieillit-on quand on est une actrice, la pression sociale, amicale, familiale imposée aux femmes qui ne veulent pas d'enfant…
-   Des portraits de personnages qui ont marqué l’histoire des luttes féministes (Niki de Saint Phalle, Georges Sand, Colette…)
  
Bien sûr cette liste est loin d’être exhaustive, et comme toujours en chansons, ce sont les points de vues des nombreux auteurs.trices qui ont rejoint le projet qui compte dans le traitement de ces sujets. 

_____________________

Pour obtenir un reçu vous permettant de déduire fiscalement une partie de votre don (66% du don pour les particuliers dans la limite de 20 % du revenu imposable- 60 % du don pour les personnes morales dans la limite d’un plafond de 5 ‰ du CA annuel), merci de nous contacter à claire.lesfunambules@gmail.com


Signaler la page