Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de LES INATTENDUS pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

HOrs de sOi - nos colères, nos prises de parole, dehors

par LES INATTENDUS

Des performances théâtrales aux images filmées, soutenez l’expérience et le documentaire Hors de Soi.

 

        Le corps ne peut contenir la colère. Elle l'irrite, le démange, le gratte, le dérange. Curieuse réserve d'énergie qui dort, puis se réveille...
Dans une société où nos libertés sont toujours ébranlées, grignotées, à l'heure du zombiisme galopant, et alors que de nombreuses luttes et actions ont déjà été menées, qu'est-ce qui nous amène un jour à dire, agir et à porter cela ensemble, hors de soi ? Est-ce que tout n'a pas déjà été fait ?
Il nous paraît important et savoureux de réinterroger ce sentiment de colère, en (re)tissant l’intime et le collectif : comment une colère intime peut résonner chez les autres et dans le corps social ? Et comment cela même réveille nos prises de parole ?
Nos ré-appropriations de l’espace public, nos ré-appropriations de nos corps, et de nos corps communs.


Aux origines du projet

...ce projet a commencé il y a maintenant 3 ans, à l’orée de Nuit Debout sur la place Guichard à Lyon.
C’était l’envie de faire entendre un écho à ces colères parlées, en micro-ouvert, à voix diverses, sur la place publique. D’abord sous la forme de lectures colériques radiophoniques et scéniques, cette envie a muté ensuite vers un chœur colérique performant sur ce lieu emblématique de la place Guichard.
Enfin, un réalisateur frotte sa caméra et sa vision à ce chœur naissant, et nous nous lançons dans ce laboratoire théâtre-cinéma – HOrs de SOi.

Inspirés par les travaux de Martha Gornika, Maguy Marin et Ephia Gbureck, nous avons invité un groupe de performeurs aux parcours différents à faire-corps-ensemble, dans le cadre de 3 résidences de 5 jours à la MJC Jean Macé (Lyon 7) et KomplexKapharnaüm (Vaulx-en-Velin).


L'expérience

A partir de la figure du chœur antique, ce personnage quasi-inspiré des tragédies grecques, nous avons testé des performances théâtrales éphémères sur l'espace public urbain. Pendant ces résidences et performances, la caméra a infiltré le groupe, a joué avec les participants pour donner ensuite matière à un film documentaire, qui aura donc suivi le travail ainsi que le cheminement de deux ou trois des performeurs.
Ce que nous proposons ici est une expérience qui mette l'accent sur le processus, sur "ce qui est en train de se faire". C'est pourquoi nous avons fait le choix de ne pas donner d'aboutissement sous forme de représentation, mais de proposer via le film, un regard a posteriori sur cette expérience.

Il s'agit donc...

...d'un laboratoire théâtre-cinéma sur la colère et la parole collective
...d’exploration corporelle somatique, du jeu théâtral, des discussions, lectures et rencontres
...de performances dans l’espace urbain
...d'un film documentaire qui traverse et retrace cette aventure.


Nous avons à l'heure actuelle effectué 3 résidences de 5 jours chacune, à la Mjc Jean Macé (Lyon 7) et à KomplexKapharnaüm (Vaulx-en-Velin), entre début mai et fin juin. Une quinzaine de participants ont pris part à ce labo-performance, et nous avons expérimenté en plusieurs phases.
Nous avons brassé ensemble nos colères, nos préoccupations et nos ressources; tout en nous éveillant à nos corps, au jeu théâtral et à la dimension de l'espace public urbain. Notre première performance a été de renvoyer le regard à l'envoyeur en allant regarder en chœur et dans l'immobilité plusieurs caméras de vidéo-surveillance.
Symbole d'une colère sur notre société d'ordre, de pistage et de contrôle... Dans le même état d'esprit, nous sommes allés "nettoyer" les allées d'un centre commercial.
Nous avons ensuite été visiter la co-écriture de partitions pour l'espace public, autour de l'objet du sac plastique, symbole de l'étouffement écologique que nous subissons; puis de l'objet de la serviette hygiénique, symbole de notre considération méprisante du corps et du sang des femmes.
Tout cela était entremêlé de temps de rencontre avec des personnes ressources, de temps d'échanges, de temps de somatisations corporelles, et de jeu théâtral.
Enfin nous avons fini le dernier labo par une nocturne dans les sous-bois, sur nos peurs primales et notre animalité, et une procession finale de 2h30 dans le centre lyonnais, pour déposer nos colères aux pieds de plusieurs institutions et laisser parler les bouffons dans toute leur étrange puissance.

C’est pour clore la première étape et passer à la seconde - celle du montage et de la finalisation du film, que nous faisons appel à vous. Notre envie est de pouvoir montrer ces images, sur les écrans de lieux associatifs, festivals, et structures culturelles et sociales de Lyon et ses environs, mais également des ailleurs avec qui il y aura un écho. Pour pouvoir continuer d’explorer ce que la colère, la rencontre des corps, la prise de parole ont à nous apprendre de nous-mêmes, avec un public plus large.




Pourquoi vous, pourquoi helloasso, pour payer quoi ?

Nous avions fait des demandes de financements publics et d'aides privées, auprès de divers collectivités et organismes ; or, dans le contexte de restriction budgétaire culturel actuel, nous avons dû essuyer des refus auxquels nous ne nous attendions pas. Nous n’avons obtenu que 18% du montant demandé aux financeurs publics, et rien de ce que nous avons demandé auprès de fondations privées.

Pour autant, nous avons décidé de nous engager dans le projet avec une politique « du moindre frais », parce que nous croyons en notre travail, et qu’il nous semble crucial de continuer à mettre en lumière des projets qui sont la marque de nos sensibilités propres et ne répondent pas à une « commande » particulière.

Nous tenions à ce que l'accès soit gratuit pour les performeurs participants, pour qu'il n'y ait pas de 'sélection' par les moyens financiers et aussi pour créer une dynamique de co-création plutôt qu'une dynamique de stage, d'apprentissage, d'atelier. Nous souhaitions que le groupe soit constitué de personnes issues de milieux différents, n’ayant pas forcément de « préalables » artistiques pour mettre le focus sur la rencontre et l'exploration.
Par ailleurs, si nous sommes pour un service public soutenant, nous savons aussi qu’il peut y avoir une vigueur, un élan pour des individus à soutenir des projets qui font sens pour eux. C’est pourquoi nous faisons appel à vous, si vous sentez que vous avez envie et que vous pouvez participer à l’éclosion de ce film, vous êtes les bienvenus.

HelloAsso nous offre ici une plateforme qui respecte la réalité des acteurs associatifs, en ne demandant pas de commission et en permettant de manière simple de nous mettre en relation avec vous, à distance et via l’outil internet. Un complément à la soirée de soutien que nous avons organisée le 28 juin dernier dans un bar lyonnais, et qui nous a permis de lancer cette campagne !


Enfin, voilà ce que vos dons nous permettront de financer :

avec 3300€ :

1 - défraiements résidence - location salle - 500
2 - défraiement réalisation / montage - 1183
3 - défraiement mise en scène - 632
4 - Mixage son - 650
5 - Administration - 335

---

avec 5500€ :

1 - défraiements résidence - location salle - 500
2 - paiement réalisation / montage - 2118
3 - paiement mise en scène - 917
4 - Mixage son - 650
5 - Étalonnage - 650
6 - paiement administration - 665

 ---

et si on atteint 10 000€...

1 - défraiements résidence - location salle - 500
2 - paiement réalisation / montage - 5133
3 - paiement mise en scène - 1732
4 - Mixage son - 650
5 - Étalonnage - 650
6 - paiement administration - 1335

Nota bene : nous ne sommes pas habilités à émettre des reçus fiscaux, vos dons ne pourront donc pas être défiscalisés.


Notre équipe

LIONEL RETORNAZ - le réalisateur

Nota bene : né à Villeurbanne en 1976.
Après deux années en faculté d’histoire, il part tenter sa chance à Londres. Il y reste 10 ans et se forme en autodidacte en tant que réalisateur-monteur au sein de la chaîne cinéma TCM. En 2010-2011, il étudie au sein du  Master documentaire de création de l’université Pompeu Fabra de Barcelone. De retour en France, en 2012, il réalisera un premier film : La craie et la plume,programmé dans une douzaine de festivals. Depuis 2013, il enseigne, réalise et développe différents projets : courts-métrages kineticoset Alluuies,documentaires La Ruche et Équateur, lointain intérieur. Depuis 2014, il est membre de l’équipe artistique de l’association Les Inattendus à Lyon. À ce titre, il participe à la programmation du festival et au développement depuis 5 ans d’ateliers cinématographiques avec des habitants dans le quartier de Gerland.



ELISE CAGNE - la metteuse en scène


Nota bene : née en 1987 à St Martin d'Hères (Isère) mais n'y a vécu que six mois.
Diplômée en histoire et coordination culturelle, elle plonge depuis longtemps dans le théâtre et se forme au gré d’un parcours fabriqué selon sa sensibilité. D’un passage au conservatoire régional de Nancy, elle rebondit vers le clown avec Clémentine Jolivet, Edmond Morsilli et Stéphanie Chevarin, et vers l'improvisation guidée en soundpainting avec Le Spang. Avec la cie sisMa, elle joue avec des comédiens handicapés et en centre d'hébergement pour personnes réfugiées. Elle se forme aussi en chant avec Cécile Dallier, Gaël Aubrit et Laurence de Sèves. Dansant depuis ses 4 ans, elle picore dans divers genres, touche au contact improvisation, à la danse-théâtre (avec Ephia Gburek) et découvre le corps en profondeur dans une formation longue en pratique somatique inspirée du Body-Mind Centering® avec Anne Expert.
Avec cette envie d’expérimentation et de création à prismes multiples, elle crée la Cie NAGER EN FORET et signe plusieurs spectacles, entre-sorts et performance; elle entame notamment en 2016 un travail sur la colère, avec des habitants du 7ème arrondissement de Lyon.



ET LES PERFORMEURS...

Samantha Ducroquet, Pauline Salvetat, Céline Gagnaire, Nadine Ginet, Elsa Tominez, Théodore Dehnain, Aurélie Liogier, Thibaud Goodefroy, Camara Soriba, Thomas Scott, Julie Chamand, Corina Tate, Jazmin Londono, Meghan McNealy, Manon Benhlima, Marie Debacq, ainsi que Claudette Bouilhol et Pierre Plantier à la photographie, et Frédérique Euvrard en regard extérieur plastique.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'association porteuse


Fondée en 1995, l'association Les Inattendus est un lieu de pratique et de diffusion audiovisuelle. Elle travaille et interroge les liens qui se tissent au sein de la ville entre les réalités sociales et culturelles qui la fondent et leurs représentations visuelles et sonores. Ses actions s'inscrivent à la fois dans un volet création (ex. ateliers, résidences) et un volet diffusion, programmation, rencontre (avec notamment un festival biennal consacré au cinéma hors norme).

Pour en savoir plus c'est ici >>> http://www.inattendus.com/



La Cie associée


Nouvellement crée en décembre 2018, la cie Nager en forêt fait entre autre du théâtre. Elle est assise entre le Doubs et Lyon, et souhaite oeuvrer aussi bien en milieu urbain que rural. Entre entresorts, spectacles, performances, laboratoires, lectures...nous allons chercher des saveurs du côté des pratiques somatiques, de la littérature, des pratiques politiques, de la poésie, de la performance, du théâtre évidemment, du clown, du conte, de la radio, des arts divinatoires, de l’exploration vocale et de choses qui nous ont échappées ou nous échappe encore.

Pour en savoir plus c'est ici >>> https://nagerenforet.wixsite.com/nagerenforet



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nota bene sur les contreparties :
* en cohérence avec les valeurs du projet
** à Lyon ou région lyonnaise

Crédits Photo : Clau7 et Pierre Plantier

Donner 5 euros

nom au générique du film

Donner 10 euros

nom au générique du film + carte postale vénère

Donner 20 euros

nom au générique du film + carte postale vénère + un badge volcan + un potin

Donner 30 euros

nom au générique du film + carte postale vénère + un badge volcan + un potin + un fichier HD du film

Donner 50 euros

nom au générique du film + un fichier HD du film + une invitation "VIP" à une projection + un bonus "coulisses du film"

Donner 100 euros

nom au générique du film + un fichier HD du film + un bonus "coulisses du film" + une projection privée

Donner 200 euros

nom au générique du film + un fichier HD du film + un bonus "coulisses du film" + une projection privée + un AKA personnalisé

Donner 500 euros

nom au générique du film + un fichier HD du film + un bonus "coulisses du film" + une projection privée + une performance à l'endroit de votre choix *

Donner 1000 euros

nom au générique du film + un fichier HD du film + un bonus "coulisses du film" + une projection privée + un massage à 16 mains avec un verre de rhum**

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
P
Pierre Cagne
16/10/2019
p
pierre siedel
16/10/2019
M
Marie Debacq
15/10/2019
Signaler la page