Aidez les Lombrics & rendez possible l'utopie !

par Les lombrics utopiques

Faire un don

Aidez les Lombrics & rendez possible l'utopie !

par Les lombrics utopiques

Faire un don
Aidez les Lombrics & rendez possible l'utopie ! - Les lombrics utopiques

Nous faisons appel à vous pour poursuivre et étendre nos activités visant la solidarité internationale et la résilience locale.


Qu'ont fait les Lombrics Utopiques depuis 2 ans ?

Des cultures

Une douzaine de chantiers de cultures collectives rassemblant parfois jusqu’à 80 personnes de tous horizons : des exilé·es, des français·es, des habitant·es de la métropole et des habitants des communes alentours, des jeunes et des moins jeunes. Ensemble, nous avons  planté, buté, désherbé, entretenu à la main 75 000 bulbilles d’oignons, 700 kilos de patates, 150 plants de courgettes sur un demi-hectare.

Des chantiers mêlant rencontres et production alimentaire dans un joyeux capharnaüm de pelles et de discussions, de binettes et de repas conviviaux.

Sont sortis de terre 2,4 tonnes de patates, 1,2 tonne d’oignons, 700 kilos de courgettes et plusieurs centaines de kilos de courges en attente d’être récoltées.

Dont une grande partie à destination de L’Autre Cantine pour contribuer à la préparation des centaines de repas servis tous les jours aux exilé·es, sans-abri et autres démuni·es de l’agglomération nantaise.

Et le reste de la production pour les bénévoles participant aux chantiers, les cantines à prix libres sur les événements organisés par le collectif et les cantines mobiles en soutien aux luttes et alternatives écologiques et sociales.

Un composteur fait maison ayant déjà recueilli plusieurs tonnes de déchets alimentaires. Ainsi, les déchets organiques provenant de l'Autre Cantine reviennent au compost de Sucé-sur-Erdre, boostent les légumes qui iront à leur tour alimenter la cuisine de L’Autre Cantine, dans un cercle vertueux de la terre à l’assiette et de l’assiette à la terre !

Des événements festifs et conviviaux

Sur la ferme et différents lieux de la commune, en lien avec d’autres associations locales œuvrant pour la solidarité et l’environnement : concerts et spectacles, débats, cantines populaires pour célébrer les actions accomplies ensemble, créer du lien, faire découvrir et donner envie de rejoindre les dynamiques d’entraide et de résilience.

En 2019, organisation d’une fête à la ferme Malabry dans le cadre du week-end « de ferme en ferme » porté par le CIVAM en avril, week-end festif des récoltes en septembre, participation à la fête de la courge en octobre. En 2020, fêtes annulées et réduites avec la situation sanitaire.


Des cantines & conserves

Une dizaine de cantines volantes sur des lieux d’engagements et de mobilisation.

En 2019 : cantine auprès de l’AlterTour à vélo à la découverte des alternatives écologiques et sociales du territoire, à la marche pour le climat des jeunes, contre la métropolisation. En 2020 : en février à la manifestation contre les grands projets industriels destructeurs de l’environnement, en mars à l’université pour la défense de la recherche publique.

100 litres de soupes, 50 litres de ratatouilles et 60 kilos de pickles de courgettes, lacto-fermentation de betteraves, confiture de mûres et sirop de menthe aquatique, mis en bocaux et pots, conservés pour l’hiver et pour alimenter la cantine et les exilé·es !


Des transports doux

Deux voyages en bateau à voile pour transporter près de 3 tonnes de légumes jusqu’à L’Autre Cantine, des centaines de cagettes portées à bout de bras et sur palettes à roulettes avec des dizaines de participant·es, une tentative de produire et de transporter avec un minimum d’énergies carbonées et un maximum de convivialité !

Une occasion, pour près de 30 exilés, de naviguer sur la rivière et de profiter de la beauté de l’Erdre, permettant parfois de se réconcilier avec l’élément aquatique après une traversée de la Méditerranée souvent traumatisante.


Mais comment tout cela a pu se faire ?

Côté cultures :

Achat des semences (plants d’oignons et de patates, graines de courges et courgettes) : 1 400 euros
Achat d’outils manuels : 140 euros
Frais de déplacement/camion : 300 euros
Accueil et collations pour les chantiers : 350 euros
Total : 2 190 euros

Côté cantine & conserverie :

Achat du matériel de base (gamelles, brûleurs, assiettes, couverts, bacs inox, bocaux, etc.) : 2 400 euros
Gaz et bouteilles : 200 euros
Achats alimentaires : 1 600 euros
Total : 4 200 euros

Autres dépenses

Achat d'éco-cups pour événements : 350 euros
Accueil des exilé·es et autres participant·es (frais de repas, de transport, de logement) : 300 euros
Frais de gestion courantes de l’association (assurance, compte bancaire, impressions, site Internet) : 300 euros

En 2 ans d’activités, la somme dépensée est d’environ 7 490 euros.

Une partie des charges a été couverte par le prix libre des cantines, les événements et la vente occasionnelle de légumes en surplus à l’association Le Goût des Autres. Mais cette année, le contexte sanitaire nous a obligé·es à annuler la quasi-totalité de nos événements et des cantines de l’année, ne permettant pas de couvrir tous les frais engagés ni de constituer une trésorerie pour les cultures de l’an prochain.

L’association a actuellement 3 000 euros à recouvrir pour rembourser le matériel investi et aurait besoin de 1 500 euros pour relancer l’année prochaine les cultures collectives, les événements festifs, la cantine militante et la conserverie populaire.

Nous faisons appel à vous pour poursuivre et étendre nos activités visant la solidarité internationale et la résilience locale.
Aidez les lombrics à ensemencer le terreau social, rendez possible l'utopie !


MERCI !
Pour découvrir davantage l'historique de l'association & des extraits de revue de presse, suivre ses actualités, consulter notre site Internet. 

Donner 20 euros

Par exemple, un don de 20 euros permet de : produire les bonnes années 20 kilos d’oignons, 40 kilos de patates, 15 kilos de courges et courgettes ; ou de payer l’achat de 2 ou 3 outils manuels ; assurer l’accueil et le petit-déjeuner sur un chantier collectif ; acheter une quarantaine de bocaux (d’occasion) pour les conserves ; ou bien encore mettre en circulation un vélo pour venir sur les chantiers.

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Les lombrics utopiques. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page