La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

 


Amande, jeune professeure de littérature d’une trentaine d’années, retourne en catastrophe dans son quartier à Marseille, le temps d’un aller-retour. Sa mère la supplie de faire entendre raison à Hayette, sa petite sœur, au caractère bien trempé : elle est enceinte et souhaite garder le bébé.

Au quartier, Shéhérazade se marie et tout le monde se prépare à la fête.

 



 


Amande et Hayette est le premier court-métrage d'Inès Grunenwald. Lise Gervais qui a co-écrit le projet, jouera le rôle d'Amande !

Le film est produit par Natacha Le Véo, accompagnée d'Alice de Ferran avec leur société SOROR Productions.

 

Amande et Hayette va durer 25 minutes. Il se passe à Marseille, à la Busserine, dans les quartiers Nord.

Le tournage dure une semaine, au mois d'août 2019.

 

Ce projet sur lequel nous travaillons depuis deux ans est une histoire de sœurs, une épopée urbaine où Amande revient dans ce quartier qu'elle a quitté. Le temps d'une journée elle découvre que tout y a changé. Elle se confronte au sentiment de ne plus appartenir au monde dans lequel elle a grandit.

Cela nous permet de questionner la place d'une personne face à un groupe, à une communauté, quand elle a choisi de s’en extraire pour s’« élever » socialement.

 

Le film a une dimension poétique et décalée que nous confrontons au réel de la situation initiale.

Pour nourrir cette dimension poétique, nous nous sommes inspirées de la première scène des  Femmes Savantesde Molière. Le théâtre est présent dans chaque scène du film. Chaque personnage fait référence à une grande figure théâtrale. Ils forment ensemble une galerie de personnages hauts en couleur qui vont confronter Amande à ses souvenirs, ses jugements et qui vont lui permettre de se réconcilier avec ses origines.

 

Les dialogues sont imprégnés de l'identité linguistique marseillaise mais aussi de la langue de Molière. Les alexandrins surgissent quand Hayette s’en empare comme une arme de joute verbale. Elle se saisit du domaine d’Amande, professeure en littérature pour, contre toute attente, la battre sur son propre terrain.








 Nous vous proposons de soutenir financièrement "Amande et Hayette" et de nous permettre de le réaliser dans les meilleures conditions possibles ! 


Pour cela, nous avons besoin de 6000 euros. 


Cette somme, nous allons la répartir dans des postes de dépenses dont nous ne pouvons pas nous passer :

- 1500 euros pour la création des décors, des accessoires et des costumes, pour donner toute son âme au film,

- 2250 euros pour la location du matériel technique (lumière, son, caméra et post-production) pour faire de belles images et un beau son (la base !),

- 1000 euros pour la location de camion, voitures et les frais d'essence afférents pour se rendre sur le lieu du tournage,

- 1200 euros pour la cantine et la table régie pour requinquer une équipe de 30 techniciens et acteurs, tous bénévoles,

- Et... 50 euros pour notre fameux cheval, qu'il puisse avoir suffisamment de foin !







Cagole exilée en bord de Seine depuis 10 ans, Lise est depuis ce jour-là, en carence de vitamine D. Ce film est d'autant plus un enjeu vital pour elle !

Elle intègre l'ESAD (École Supérieure d'art dramatique de Paris), en sous-sol. Double carence en Vitamine D. Mais elle y apprend plein de choses et surtout, elle y rencontre Inès.

Inès est une fille de l'Est bien dans ses baskets (ça tombe bien, son groupe d'électro s'appelle d'ailleurs les Sirènes Basket  ). Elle suit des cours d'actorat dans la même promotion que Lise. Dès sa sortie en 2014, elle passe derrière la caméra et se lance dans l'écriture de plusieurs projets de court-métrage. En 2016, elle se forme à la réalisation en suivant la formation l'Atelier en Seine-Saint-Denis, proposé par Ciné 93 et Côté Court. Elle y développe un projet de moyen-métrage intitulé "Colonie", qu'elle pitche au Festival International de Brive en 2017.


C'est autour du projet "Amande et Hayette" que Lise et Inès se retrouvent. Elles écrivent à quatre mains, et vont se dissocier sur le tournage : une devant la caméra, l'autre derrière.

Inès réalise le film, Lise interprète le rôle d'Amande.







"Amande et Hayette" est le premier film de notre société SOROR Productions. Nous sommes quatre associées : Lise, Inès, Alice et Natacha.

Natacha Le Véo produit Inès et Lise depuis deux ans et c'est avec Alice de Ferran qu'elle va assurer la production exécutive par le biais de leur société de production de court-métrage (et pas que !) SOROR Productions.

Elles associent leur société avec l'association Les Meutes, qui produit des courts-métrages. L'association est gérée par Natacha.


Tous les techniciens seront bénévoles et pratiquement tous vivent à Marseille.

Le casting est en cours.

Notre vœu est que les comédiens soient principalement originaires de Marseille. Certains seront professionnels, d'autres amateurs, certains vivant déjà à la Busserine.

7 740 € collectés
Objectif : 6 000 € Contribuer au projet
60 contributeurs

Partager la collecte

Amande et Hayette, ça tourne !

par Les Meutes

Financé à 129% - 7 740€ / 6 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS