FR EN

Faire un don à l'Ensemble Diderot (Association Les Neveux de Rameau)

Mon don

Je donne une fois

  • 100 €
  • 250 €
  • 500 €
  • 2 500 €
  • 5 000 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 40 €

« une révélation » THE TIMES

Désigné « prêt à prendre la relève du légendaire Musica Antiqua Köln » par le magazine CLASSICA, l’Ensemble Diderot est devenu indubitablement l’une des formations de musique de chambre les plus brillantes en Europe/d’Europe.

Le noyau du groupe est constitué de quatre musiciens autour du violoniste Johannes Pramsohler. Basé à Paris et baptisé en l’honneur de l’encyclopédiste, écrivain et philosophe du siècle des Lumières Denis Diderot, l'ensemble se consacre principalement à l’exécution et à la redécouverte du répertoire des sonates en trio et quatuors des XVIIe et XVIIIe siècles.

Applaudi sur les scènes et dans les festivals français et internationaux, l’ensemble a effectué des séjours d’artiste en résidence à Royaumont (France) et Aldeburgh (Grande-Bretagne). En 2010, ses jeunes membres ont résidé dans le Brandebourg en tant qu’« orchestre de la cour de Rheinsberg » au château de Frédéric II de Prusse. Ses concerts sont régulièrement diffusés sur les ondes internationales. Réalisés pour Audax Records, ses enregistrements discographiques, dans lesquels l’ensemble a principalement abordé un répertoire inconnu et négligé, sont d’ores et déjà considérés comme des références et ont tous été très bien accueillis par le public et par la critique.

Depuis 2012, une étroite collaboration lie l’ensemble au Théâtre Roger Barat à Herblay (Val d’Oise), où a été mis en scène de façon spectaculaire le Combattimento di Tancredi e Clorinda de Monteverdi, agrémenté de musique de maîtres italiens du XVIIe siècle autour de textes du Tasse. Depuis 2014, l'ensemble se produit également en formation d’orchestre allant jusqu'à 32 musiciens. Des œuvres telles que Falstaff d’Antonio Salieri, Dido and Aeneas de Henry Purcell et l'oratorio Athalia de Georg Friedrich Haendel ont été données sous la direction de Johannes Pramsohler et Iñaki Encina Oyón.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

« du beau violon technique, célébré avec une énergie contagieuse » DIAPASON


Le violoniste Johannes Pramsohler, originaire du Tyrol du Sud et vivant aujourd’hui à Paris, est l’âme vive de l’Ensemble Diderot, auquel il donne tous les moyens de s’exprimer – sous sa direction au violon mais aussi au disque grâce au label Audax Records qu’il crée en 2013. Cet « archet flamboyant » (Classica) est aussi un chercheur exigeant et curieux, à l’esprit ouvert et à la passion communicative. Avec son ensemble ou en récital avec le claveciniste Philippe Grisvard ou le luthiste Jadran Duncumb, il redonne vie à des joyaux d’un répertoire encore méconnu.

En tant que soliste, Johannes Pramsohler collabore également avec The King’s Consort, Le Concert d’Astrée, l’European Union Baroque Orchestra, les International Baroque Players et plus récemment le Taiwan Baroque Orchestra et le Budapest Festival Orchestra sous la baguette d’Iván Fischer. Invité par les Berliner Philharmoniker cet été 2015, il travaille avec Concerto Melante, leur formation spécialisée dans les musiques ancienne et baroque.


Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?
Signaler la page