FR EN

Encore un appel aux dons pour LES NUITS BLEUES

Mon don

Je donne une fois

  • 5 €
  • 10 €
  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 5 €
  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €

Commençons tout d’abord par vous présenter, une nouvelle fois, les ambitions de notre librairie et de ses libraires : offrir à un public le plus large possible, à Angers, des ouvrages, des auteur·e·s, des maisons d’édition, des publications militantes, sociales, alternatives qui ne se retrouvent pas ou peu dans le commerce traditionnel. C’est aussi offrir un lieu de rencontre et de débat pour celles et ceux qui pensent que ce monde ne tourne pas rond, ou qui simplement se pose des questions.

Les Nuits Bleues c’est aujourd’hui environ 2000 ouvrages, livres, brochures, journaux, DVD, CD, vinyls, tee-Shirts, badges, etc. avec des thématiques diverses : syndicalisme, mouvement ouvrier, mouvement social, engagement, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe, Asie, Révolution Espagnole, Révolution Russe, théorie anarchiste, théorie marxiste/communiste, socialisme réformiste, mémoires, biographies, écologie, féminisme, genre et sexualité, antifascisme, antiracisme, économie, littérature, arts, cultures, cinéma, musique, bande dessinée, littérature jeunesse, critique de la société industrielle, urbanisme, histoire, la Commune de Paris, la Révolution Française, théorie, philosophie, sociologie.

Alors oui, nous avons un beau fonds, oui nous avons un joli local, mais on vient quand même vous réclamer de l’argent. Oui on sait on est chiants. Mais vraiment c’est pas pour nous enrichir vous le savez maintenant, c’est juste qu’en ce moment, avec les taxes et tout ça on s’en sort plus aux Nuits Bleues ! Bon, non, en fait ce n’est pas tout à fait à cause des taxes que la librairie se retrouve à pédaler dans la semoule côté financier. Des taxes on en paie bien peu, mais on a quand même un loyer et des charges à payer tous les mois et ça nous coûte quand même quelques centaines d’euros (3 pour être précis).

L’idéal pour nous serait d’arriver à vendre suffisamment de bouquins pour être autonomes financièrement. On y arrivait, non sans mal, mais on y arrivait. Mais ces derniers temps ça coince et on est obligé de taper dans les poches des libraires, et ça, c’est pas cool.

Le constat est clair on ne vend pas assez de livres. Pourtant on fait tout pour vous aguicher : on fait des commandes régulières pour faire évoluer le fonds (on aimerait en faire plus mais financièrement ça coince), on vous demande si vous voulez commander des trucs, on vous prévient quand ça arrive, etc.

Visiblement ça ne suffit pas pour faire rentrer des sous dans la caisse… On le sait les Nuits Bleues ne sont pas forcément toujours concurrentielles par rapport à d’autres librairies professionnelles (c’est pas une raison pour nous commander des livres et jamais venir les chercher et même pas prévenir!). On fait ce qu’on peut avec nos petits moyens, bénévoles et militants, vous le savez bien (au fait on vous a dit que les libraires sont bénévoles, militant·e·s syndicaux, associatifs, politiques mais aussi salarié·e·s, chômeurs·euses, retraité·e·s ou encore auto-entrepreneurs et que les journées ne font que 24h et que les semaines ne comptent que 7 jours?).

Alors voilà, on aime pas quémander, on espère que vous pensez pas que c’est la quête comme à l’Église, mais on va pas tourner autour du pot 107 ans, il nous faut de la maille pour notre librairie rue maillé.

Merci à vous de continuer à nous aider à faire vivre une librairie militante, alternative, subversive, syndicale, politique et de classe. Parce que, dans la période, on a grand besoin d’espace comme ça, à Angers comme ailleurs !

À très bientôt, dans la librairie ou dans la rue !

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

Propulsé par

HelloAsso