Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Les Orchidées Rouges pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Institut les orchidées rouges, pour la reconstruction des femmes mutilées

par Les Orchidées Rouges

Institut les orchidées rouges, pour la reconstruction des femmes mutilées - Les Orchidées Rouges

Pour la reconstruction des femmes et des filles victimes d'excision et de d'autres types de violences

Présentation du projet

L'association Les Orchidées Rouges basée à Bordeaux et en Côte d'Ivoire est la première association spécialisée dans la prise en charge des femmes victimes d'excision en Nouvelle-Aquitaine.
Nous accompagnons les femmes et les filles dans leur processus de reconstruction psychologique, physique, la réappropriation de leur corps et le développement de leur pouvoir d'agir.

Notre projet pour septembre 2020, c'est la création d'une unité de soins régionale et pluridisciplinaire pour l'accompagnement global des femmes et des filles victimes d'excision et de d'autres types de violences à Bordeaux.
Nous avons été auditionné.e.s au sénat, au secrétariat d’état à l’égalité et dans d’autres institutions dans le cadre de ce projet…
Ce projet fait écho aux travaux de la délégation aux droits des femmes du sénat ainsi qu’à l’une des recommandations du plan national contre les mutilations sexuelles féminines du secrétariat d’état aux droits des femmes. Ce centre régional sera le premier de ce type en Nouvelle-Aquitaine.

L’institut les orchidées rouges proposera une prise en charge sociothérapeutique globale pour accompagner les femmes victimes de mutilations sexuelles féminines dans leur reconstruction psychologique et physique.

Notre centre accompagnera également les filles victimes de mutilations sexuelles car à ce jour aucune structure ne propose un accompagnement de ces dernières. 

Nous proposerons également une prise en charge de tous les autres types de violences subies par nos bénéficiaires. En effet, les femmes victimes de mutilations sexuelles féminines cumulent en moyenne quatre types de violences.

Pour faciliter le processus de guérison et éviter la reviviscence, nous voulons accompagner nos bénéficiaires de A à Z en tenant compte de toutes les violences qu’elles ont subies dans au cours de leur existence.

Notre projet est innovant et propose une approche pluridisciplinaire (juridique, médicale et psycho-sociale…) C’est un véritable écosystème de coopération entre tous les acteurs d’un territoire pour construire et promouvoir des protocoles complets de détection et de prévention au sujet des mutilations sexuelles féminines.

Dans notre centre interviendront des psychologues, des gynécologues, des sexologues, des infirmières, des pédopsychiatres, des sages femmes, des travailleurs sociaux , des masseurs, des ostéopathes, des kinésithérapeutes etc

Nous sommes une jeune association (3 ans d'existence) avec une approche innovante, qui permet aux femmes d’être actrices de leur reconstruction.
Grâce à notre équipe d’expert nous avons réalisé de grandes choses en un temps record…
Cela nous a valu le prix de l’initiative de Bordeaux, le soutien de la Nouvelle-Aquitaine, de la ville de Bordeaux, de la direction régionale aux droits des femmes, de la préfecture, de la fondation des femmes…

Mais cela ne suffit pas pour trouver des locaux. Nous avons besoin de vous pour y arriver.

La prise en charge des victimes d’excision nécessite un accompagnement exclusif et spécifique tant au niveau psychologique que chirurgical.
En effet, ces pratiques ont des complexités et des spécificités qui nécessitent une prise en charge adaptée par des professionnel.le.s formé.e.s à ces questions.
L’excision implique des problématiques culturelles, traditionnelles, familiales, religieuses, économiques, politiques…
A savoir, en moyenne une femme excisée cumulent 4 types de violences (excision, viol, violences conjugales, mariage forcé, violences psychologique).
Pour une efficacité de la prise en charge, il faut créer des centres dédiés exclusivement aux victimes de cette violence. « Cela fait partie des recommandations du plan national contre les mutilations sexuelles féminines ».
 
Vous pouvez nous aider à trouver des locaux ou faire un don à notre association afin que nous puissions présenter un profil économique attractif auprès des bailleurs.
Notre jeune association doit faire face à un double défi (continuer à assurer nos activités au quotidien et faire face à de grosses difficultés d’organisation liés au manque de local.
 
Je suis Kakpotia Marie-Claire Moraldo, présidente fondatrice des Orchidées Rouges.
J'ai arrêté mon activité professionnelle pour me mettre au service des femmes victimes d’excision.
J’ai été moi-même excisée à l’âge de 9 ans, suite à ma reconstruction, il m’ait paru vital d’aider les victimes d’excision en France et en Côte d’Ivoire, mon pays d’origine.
Aussi, j’ai créé les Orchidées Rouges en mars 2017 car il n’existait aucune structure de prise en charge des femmes excisées en Aquitaine.
J’ai mis toute mon énergie à recruter des professionnels de talents formé.e.s à l’excision.
Aujourd’hui, nous avons besoin de passer à un stade supérieur de notre développement en ayant des locaux et des financements.
 
 Nous comptons sur votre soutien et nous vous serons infiniment reconnaissant de nous soutenir.
Chaque donateur ou donatrice recevra un mot de remercie de la part de l'une de nos bénéficiaires.
 

A quoi servira l'argent collecté ?

A ce jour, 55 femmes bénéficient déjà de notre accompagnement et attendent d’être prises en charge dans un parcours de soin complet global, par notre équipe d’expert qui est déjà constituée. Nos bénéficiaires ne peuvent pas bénéficier de tout l’accompagnement nécessaire par manque de locaux.

Le manque d’identification physique de notre association, empêchent les femmes de nous localiser et venir nous demander de l’aide.
 
Le manque de local a un impact énorme sur notre organisation et la prise en charge des femmes. De plus, les femmes ont beaucoup de difficultés à nous repérer physiquement car nous n’avons pas de lieu fixe et devons réserver des bureaux ou des salles dans des maisons d’associations. Or, les femmes ont besoin de confidentialité et de sécurité.

Nous pourrions accueillir plus de 300 femmes par an si nous avions des locaux.
 
Nous avons besoin de votre soutien.

Vos dons nous permettront de :

- présenter un dossier financier qui nous permet de trouver des locaux auprès d'un bailleur,

- de financer l'achat de matériels de consultation gynécologique, médecine général (table de consultation, tensiomètre etc),

- de financer l'achat de matériel de massage (table de massage etc),

- de financer l'achat de mobilier de bureau,

- l'achat de jouets et des équipements pour la salle de jeux des enfants.


Origine du projet

L’association les orchidées rouges a été créée le 18 mars 2017.

Nous sommes la première et la seule association de lutte contre les mutilations sexuelles féminines, le mariage précoce et le mariage forcé en nouvelle aquitaine.

Sa fondatrice  a été victime de mutilations sexuelles à l’âge de 9 ans.

Suite à sa réparation physique en 2016 elle a créé cette association lorsqu’elle s’est aperçu qu’il n’y avait aucune structure de prise en charge des femmes excisées en nouvelle aquitaine pour apporter à d’autres personnes le bien-être que sa reconstruction lui a apporté.

 Dès notre création, nous avions pour projet de créer une unité de soins holistque pour les femmes et les filles victimes d'excision. 

Les femmes victimes d’excision qui libèrent enfin leur parole déclarent avoir cumulé plusieurs formes de violences (physique, psychologique, sexuelle, économique, rituelle etc.) au cours de leur parcours de vie. Or, ces différentes violences sont souvent traitées en nouvelle aquitaine dans des dispositifs différents morcelant la prise en charge et par extension, la guérison des victimes.

D’où la nécessité de créer une structure spécialisée avec une formation de tous les professionnels de santé sur l’excision, le mariage précoce et le mariage forcé.

 Notre projet concerne la santé des femmes et des enfants, notamment la santé génésique.

 L’organisation mondiale pour la Santé définit la Santé Génésique comme suit:

 “Par santé en matière de reproduction, on entend le bien-être général, tant physique que mental et social, de la personne humaine, pour tout ce qui concerne l’appareil génital, ses fonctions et son fonctionnement et non pas seulement l’absence de maladies ou d’infirmités. Cela suppose donc qu’une personne peut mener une vie sexuelle satisfaisante en toute sécurité, qu’elle est capable de procréer et libre de le faire aussi souvent ou aussi peu souvent qu’elle le désire.[...] On entend également par cette expression la santé en matière de sexualité qui vise à améliorer la qualité de la vie et des relations interpersonnelles, et non à se borner à dispenser conseils et soins relatifs à la procréation et aux maladies sexuellement transmissibles.” OMS, 2004 - 2015

 Deux pôles composeront notre institut : “Femmes victimes” et “Mineurs, victimes ou témoins de mutilations sexuelles féminines, de mariage précoce ou de mariage forcé”.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Les Orchidées Rouges. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
E
Eric
20/02/2020
Signaler la page