Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Les Oreillons des Murs pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

PASSE MONTAGNE - opéra polyphonique pour 3 Sana. Instruments Echos et Voix

par Les Oreillons des Murs

Réalisation d'un opéra sur l'histoire et la disparition des sanatoriums de St Hilaire du Touvet

 

Présentation du projet

Le cœur du projet est l'écriture et la mise en œuvre d'une pièce musicale polyphonique, à partir des textes laissés sur les murs des établissements hospitaliers de St Hilaire du Touvet au moment de leur délocalisation dans agglomération grenobloise, par les soignants, les patients, par les visiteurs...

La mise en œuvre de cette pièce est intrinsèquement liée à ses conditions de création « in situ », c'est-à-dire sur le site des anciens établissements actuellement en chantier de démolition, dans le décor naturel de St Hilaire, avec la participation des habitants du Plateau des Petites Roches et anciens usagers des hôpitaux venus de tout le territoire. Bâtiments, paysages, archives locales et témoignages nourrissent la composition de la pièce qui se crée sur place, à St Hilaire, avec des phases de résidence sur le site des sana.

undefined

A l'image du foisonnement intellectuel et culturel qui a couvert plusieurs époques artistiques, Passe Montagne repose sur des influences et inspirations multiples et multiculturelles, du ragtime au rap ; il se joue allègrement des styles musicaux, créant des passerelles entre des œuvres déjà existantes, du Génie du Froid baroque de Purcell, au Kyrie contemporain de Bachar Mar Khalife, en passant par des mélodies traditionnelles du monde, des arabesques Satie-riques, et des pièces à danser composées pour l'occasion. L'improvisation peut s'exprimer largement grâce à un instrumentarium varié (stand de percussions, cloches et gongs, famille de clarinettes, guitare, instruments traditionnels du monde (sanza, kaval, davul...)

 La première représentation de Passe Montagne s'est jouée "in situ", sur l'ancien site hospitalier,  le 10 juin 2018, suivie le 16 septembre par une autre représentation dans le cadre des journées du patrimoine


Mais la représentation « in situ » de Passe Montagne était à la fois le fruit et la limite de ses conditions de création, le décor réel n'étant pas transportable, le son des voix et des instruments amplifié et spatialisé par la résonance des bâtiments, unique... Une création scénique était nécessaire pour offrir cette œuvre à un public plus large, en salle de spectacle ou autre lieu fermé, sur d'autres territoires concernés eux aussi par la dimension sociologique et les thématiques universelles abordées par notre projet...

C'est pourquoi l’œuvre finale sera polymorphe, mêlant au gré de ses multiples avatars, musiciens professionnels et chanteurs amateurs, danseurs, création sonore, construction scénographique et vidéo... Elle se présentera sous 4 formes autonomes, qui reflètent les étapes de son processus de création et en déclinent le contenu d'une matière musicale bien différenciée.

Une résidence de création de la version scénique de Passe Montagne aura lieu du 1er au 5 octobre à l'Espace Paul Jargot de la ville de Crolles en Isère, avec une sortie de résidence le 5 octobre.


Origine du projet

Nous nous sommes interrogé sur l'apparition successive, dans les années 30, de ces 3 paquebots à flanc de montagne, sur leurs 80 ans d'activité intense, de renommée internationale en tant que sanatoriums de montagne, puis d’hôpitaux spécialisés, de centre universitaire, et brutalement du jour au lendemain, de « zone », théâtre abandonné de ruines monumentales, rayé des cartes officielles mais fourmillant de quantité de ré-usages en tous genres, sportifs, guerriers, artistiques, ésotériques...

 Il représente à la fois un accompagnement, « dire au revoir » à un lieu porteur de plusieurs générations de vie, de travail, mais c'est aussi la préfiguration d'un lieu culturel de mémoire (projet de laisser sur le site, après démolition, un pan de mur, une fontaine, une dalle...), dans la continuité de l’effervescence culturelle, intellectuelle et artistique qui y a prévalu à différentes époques, avec 2 grands pics d'activité (années 30's à 50's, avec l'accueil des tuberculeux au Sanatorium des Étudiants, puis à l'époque florissante des années 70's à 90's, les salles de spectacle et de cinéma, les compagnies en résidence artistique (Yvon Chaix), les concerts et conférences). De tout cela témoignait la très riche bibliothèque universitaire, l'extraordinaire piano offert par Alfred Cortot, des peintures murales (cubistes, surréalistes et de diverses autres tendances) sur les murs de la salle de spectacle, aujourd'hui classées monuments historiques...


Le projet  est soutenu par la ville de St Hilaire et l'intercommunalité du Plateau des Petites Roches, la communauté de communes du Grésivaudan, le département de l'Isère, la ville de Crolles (co-production). Il se fait en collaboration avec Radio Gresivaudan qui produira en 2019 une série d'émissions thématiques autour d el'histoire et la disparition des établissements hospitaliers de St Hilaire.



A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté servira à financer la résidence de création lumière / scénographie / vidéo de la version scénique de Passe Montagne du 1er au 5 octobre 2018

Mécènes et programmateurs de salle : vous pouvez également soutenir le projet en achetant  une représentation, dans sa version "in situ" en acoustique ou dans sa version scénique (nous contacter)


Budget prévisionnel :

DEPENSES : 6200 euros

Résidence du 1er au 4 octobre 2018 : salaires -musiciens - scénographe - technicien (nets plus charges) : 3600 euros

achat matériel : 600 euros

réalisation CD + livret : 1000 euros

pressage 500 CD : 800 euros

édition livret + cartes Saison Passe Montagne : 300 euros


RECETTES : 6300 euros

Subvention résidentielle Espace Paul Jargot - Ville de Crolles : 700 euros

Autres subventions : 1500 euros

Vente CD : 300 euros

Financement participatif  Helloasso : 3800 euros


Notre équipe

Simon Drouin : chant, guitare, percussions

Alain Lafuente : percussions

Jean-Pierre Sarzier : clarinettes basse et bambou

Veronika Warkentin : chant, compositions, direction

Eve Grimbert : création sonore

Jérémy Chartier : scénographie, création et régie lumière

Thierry Ronget : régie son

Adeline Raibon : création et sélection vidéo ; gestion administrative du projet


Et les 36 chanteurs du Chœur Passe Montagne : 

Corinne Blondé, Christine Durieux, Michel Simonet, Chloé Thomas, Catherine Guienne, Sebastien Minot,  Marthe Colin, Dominique Lemaréchal, Isabelle Michaux, Caroline Guillemant, Claire Cohade, Véronique Boulard, Marie-Hélène Chung, Brigitte Sarlandie, Jean-Claude Cochat, Sylvie Escande, Doris Hugonnet, Martine Dutrievoz,  Violène Salem, Dolores Boileau, Patricia Robin, Aurélie Morin, Lydie Osternaud, Marie Chastang, Nathalie Vuillod, Florence Droin, Veronique Fernandez, Ceclie Lavit, Fabienne Saillard, Beatrice Bruyère, Sophie Roux, Anne Dufour, Isabelle Mazen, Carherine Berthou , Catherine Dougados, Danielle Salomon


Avec l'aimable participation de 

Jean-Philippe Isoletta : piano, composition


Crédit photo : Bruno Lavit, Véronique Boulard

Aquarelles "Les sana" : Sébastien Minot


Sur une idée originale d'Adeline Raibon...

Donner 10 euros

soutien bienveillant

Les 4 cartes Saison Passe Montagne dédicacées

Donner 20 euros

soutien engagé

Les 4 cartes Saison Passe Montagne + le livret des paroles intégrales de l'opéra polyphonique

Donner 350 euros

mécène diffuseur

Ecoute collective de la création sonore + concert a capella + expo photo

Donner 50 euros

soutient fervent

Les 4 cartes Saison Passe Montagne + le CD de la création sonore de Passe Montagne

Donner 100 euros

mécène

40 cartes Saison Passe Montagne + le CD de la création sonore de Passe Montagne

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
M
Marie DESBOIS
14/11/2018
C
Cla Lar
22/10/2018
J
Jean-Pierre Chabut
21/10/2018
Signaler la page