Les Routes du Développement

par Les Routes du Développement

Cette collecte est terminée.

Les Routes du Développement

par Les Routes du Développement

Cette collecte est terminée.

 Le projet de jeunes étudiants désireux de devenir des acteurs du développement  en mettant en place des initiatives de microcrédit  au Pérou avec l'aide d'organisations déjà existantes.

Convaincus qu'une bonne action n'est utile que lorsqu'elle est efficace, nous avons décidé d'évaluer l'impact social de  notre action de micro-crédit

 

Lancé en 2009, ce projet a une double ambition :    

  • Solidaire grâce à l’accompagnement et prêts à des micro-entrepreneurs 
  • Pragmatique grâce à la mesure de l'impact social du microcrédit

 En 2009 Vincent et  Louis se sont rendus au Pérou et ont travaillé avec une coopérative d'artisans, le CIAP (Central Interregional de Artesanos del Peru) et une institution de micro-financement (EDAPROSPO). Le capital d'un  microfonds (constitué grâce au démarchage en France ) a été partagé entre 4 différents sous projets du CIAP et d'EDAPROSPO à qui nous avons prêté à un taux quasi nul (2% annuel). De leur côté, le CIAP et EDAPROSPO ont prêté cet argent aux micro entrepreneurs à leur taux habituel (3,5% mensuel).

Les intérêts perçus par ces organismes servent à couvrir leurs frais de fonctionnement élevés et les remboursements des prêts doivent permettre de pérenniser les Routes du Développement. Une fois sur place, Vincent et Louis ont accompagné les  micro-entrepreneurs en leur apportant les notions de gestion qui pourraient leur manquer (mise en place d'une comptabilité rigoureuse, stratégie de coûts, étude de marché) notamment grâce à des modules de cours basiques prêtés par notre partenaire l'IECD.

Cette aide aux micro-entrepreneurs n'a de sens que si elle s'accompagne d'une amélioration quantitative et qualitative de leur niveau de vie. C'est pourquoi nous essayons mesurer l'impact social de notre action  de microprêts pour mieux comprendre les ressorts de l'efficacité du microcredit.

L’étude d'impact social a été fondée sur l'observation et les interviews  d'une soixantaine de micro-entrepreneurs à différents niveaux:  individuel, familial, entreprise et communautaire.

 

Laurence et Fatoumata partent fin mars 2011 avec un triple oblectif :

·         Retourner voir les entrepreneurs qui ont bénéficié des premiers micro-prêts en 2009.

 ·        Augmenter le microfond afin d’octroyer plus de prêts.

 ·        Elargir la base de données de l’étude (rencontrer de nouveaux micro-entrepreneurs, définir de nouvelles variables …)

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Les Routes du Développement

Les Routes du Développement

Anonyme
31/01/2011