LES VOYAGES D'ANAÏD

Arts et culture

Passionnée, habitée, bariolée et variée, la musique de ANAÏD est vraiment inclassable. Le quintet expérimente un jazz-fusion en constante évolution aux influences ethniques tout en ayant un son énergique et puissant. Via cette page Helloasso, découvrez et soutenez nous sur nos projets à venir.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Au-delà de l'identité singulière et de l'originalité de cette musique, ANAÏD est avant tout émotionnellement sincère, sans apparaître trop complexe ou savante. 

 

La voix y tient une grande place. 

Sans paroles, sa particularité se dessine dans une arabesque d'onomatopées, avec une émotion brute,  laissant libre cours à l'interprétation de l'auditeur. 

Ce chant à part entière s'appuie sur une instrumentalisation riche, intense, hypnotique…

Expérimentant un style jazz-fusion en constante évolution, le quintet aux influences ethniques très présentes est rejoint par un son énergique et puissant, proche du rock.

 

Passionnée, habitée, bariolée et variée, la musique de ANAÏD est plus que jamais inclassable.

Le style si particulier de cette musique s'appuie aussi sur une histoire riche et peu banale...

Jean-Max Delva et Emmanuelle Lionet


 

Créé en 1981, ANAÏD est le fruit d'une rencontre entre le batteur-percussionniste Jean-Max Delva et la chanteuse Emmanuelle Lionet. Ce couple fondateur amène le groupe pendant 10 ans à jouer à travers toute la France.  

Que ce soit dans des cabarets en Bretagne, des jazz clubs comme le Petit Faucheux à Tours, ou encore au festival de D'Jazz Nevers en 1989 en première partie de Dominique Pifarély, le groupe écume des salles très diverses. 

Hugh Hopper et Emmanuelle Lionet

 

 

 

 

 

Cette aventure a aussi été marquée par des rencontres avec des musiciens prestigieux. Hugh Hopper, célèbre bassiste de Soft Machine, Sophia Domancich, Rick Biddulph, Pierre-Marie Bonafos... Beaucoup de grands noms ont participé et contribué à la musicalité du groupe.

 

En 1991, les aléas de la vie vont cependant amener ANAÏD à faire un break. 

 

 

Puis vient le renaissance du groupe...

 

En 2014, le couple fondateur décide de tout recommencer. Pour les accompagner, ils décident de travailler avec un jeune musicien.  Le groupe découvre alors quelque chose de nouveau, l'alchimie familiale. En effet ce jeune guitariste n'est autre que leur fils, Alexis Delva, désireux lui aussi de travailler sur cette musique. 

 

C'est une nouvelle aventure qui commence... 

 

ANAÏD va connaître plusieurs phases, plusieurs formations, apportant ainsi des couleurs sonores supplémentaires à leur univers. Cela les amènera notamment à jouer sur des scènes prestigieuses, comme au festival Crescendo à trois reprises, au festival Jazz à l'Ouest, au Gallia Théâtre, au Triton à Paris... 
 

Depuis 1986,  ANAÏD a sorti six albums. Les trois derniers ont été entièrement auto-produits.

Le dernier, LIVE ÏN PARÏS, enregistré le 22 février 2020 lors d'un concert au Triton à Paris, a été en grande partie produit par une campagne de financement participatif, remportée avec succès grâce à un public fidèle qui traverse les âges et les générations.

Aujourd'hui ils sont cinq et ils se préparent pour le septième album, de nouveau en auto-production.
 

 

De gauche à droite : 

Enguerran Dufour : basse et trompette

 Emmanuelle Lionet : chant

Alexis Delva : guitare

Jean-Max Delva : batterie, vibraphone

Théo Ferrari : saxophone, clavier