Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Libère Ton Génie pour l'Afrique pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Le projet a pour but de subvenir aux besoins en électricité d’un collège de brousse au Burkina Faso.

Rappel : Les dons aux œuvres d'intérêt général ou d'utilité publique sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.


Le projet :


Ce projet s'inscrit dans la continuité de celui lancé en 2015 par le lycée Les Iscles à Manosque (04) en partenariat avec une ONG, qui avait pour but l’électrification d'une classe dans deux collèges de brousse dans le canton de Toleha, au Burkina Faso. Il a permis d'assurer l'éclairage de ces classes en fin de journée ainsi que le fonctionnement d'une imprimante/photocopieuse et d'un ordinateur.

Lors de leur dernier séjour au Burkina en février 2017, des membres de Libère Ton Génie pour l’Afrique, ont reçu des mains des élèves du collège de Boulkon, un des 22 villages du Canton coutumier de Toleha, une lettre manuscrite lançant un appel à l’aide pour l’amélioration de leurs conditions d’études grâce à l’électrification de leur collège. Ayant pris connaissance de cette demande, certains élèves (aujourd’hui étudiants), qui s’étaient particulièrement impliqués dans la réalisation de ce premier projet qui fut un succès, ont souhaité se mobiliser pour exhausser ce vœu. Ils ont alors proposé de mettre à la disposition de LTGA leur enthousiasme, leur énergie, leur expérience et leur générosité !

La réalisation de ce projet va permettre une extension du temps de travail au-delà des 12 heures de jour imposées par le climat tropical du pays, au moins pour les classes de 3ème (préparation au Brevet) et la tenue de cours d'alphabétisation des adultes en soirée après les heures de travail aux champs. La vie des enseignants et des élèves sera également améliorée par la possibilité d’utiliser du matériel informatique et de reprographie pour pallier le manque crucial de manuels scolaires.


Pourquoi se lancent-ils dans ce nouveau projet ?

En réalité, lors de leur dernier voyage, ce n’est pas en soi la finalité du projet qui leur a donné le plus de satisfaction ni apporté le plus de joie, mais c’est le sourire, la gentillesse, la bonté des Burkinabé à les accueillir, les soutenir, les aider, malgré le grand dénuement dans lequel ils vivent. C’est pour cela que les jeunes ont voulu à nouveau s’engager pour eux.
Par ailleurs, toutes les informations recueillies pour l’élaboration du projet montrent le bien-fondé de l’option solaire qu’ils proposent.

Les avantages du solaire ne sont plus à démontrer :

  • Faible coût de l’électricité produite
  • Très faible coût externe comparé à celui de l’électricité produite à partir de combustibles fossiles
  • Une empreinte carbone très faible

Au-delà d'un simple équipement en panneaux solaires, ce projet vise à rapprocher les adolescents d’un continent à l’autre, suivant la formule de Saint-Exupéry : "Si tu veux réunir les hommes, apprends-leur à bâtir ensemble".


L’association : 

Libère Ton Génie pour l’Afrique (LTGA) est une ONG présente depuis 20 ans sur ce canton de brousse du nord du pays. Deux séjours de 3 à 4 semaines sont organisés chaque année pour évaluer les besoins prioritaires en fonction des demandes de la population et suivre les réalisations sur place. Ses actions s'inscrivent dans de nombreux domaines visant à favoriser le développement du canton : soutien à la santé, à l’éducation, à l’agropastoralisme, accès à l’eau potable, aide aux femmes.

A chaque voyage, les membres de LTGA emportent dans leurs bagages du matériel scolaire, de la layette, du petit matériel médical, des vêtements pour les enfants, distribués dans les écoles, les dispensaires et les maternités du canton. Au retour, les valises sont chargées d’objets d’artisanat qui sont par la suite vendus lors de week-ends d’exposition-vente organisés par l’association.

C'est parce que ce groupe de jeunes partage les mêmes valeurs que nous, membres de LTGA qu’ils ont proposé de s’investir dans ce projet à nos côtés, et c’est pour les mêmes raisons que nous sommes heureux de collaborer avec eux.

Comme tous les projets réalisés par LTGA, celui-ci se fera en accord avec l'association Burkinabé ADT (Association pour le Développement des villages du canton de Toleha) dont le président est le Chef coutumier du Canton.


Qui aidons-nous ?


undefined

Personnes aidées directement :

En réalisant l’électrification du collège de Boulkon et en permettant l’installation d’un ordinateur et d’une photocopieuse, nous aiderons directement 1 000 Burkinabés.

Dans ces 1 000 personnes sont comptés :

  • Les élèves/adolescents du collège
  • Les jeunes adultes
  • Le personnel du collège
  • Les enseignants


→ Critères de Sélection

Sont priorisés les élèves de 3, les personnes en alphabétisation et les enseignants, sans aucun critère de sélection directe, si ce n’est le nombre de places disponibles. Il y aura vraisemblablement une sélection passive dans la population qui habite le plus loin du collège (5-6 km à faire à pieds ou vélo).
Le service d’impression sera ouvert à toutes les classes de l’établissement.


Personnes aidées indirectement :

Ces personnes sont les familles et la communauté, tous ceux qui en acquérant un certain niveau d'éducation (en atteignant ou non le niveau du certificat d'études ou le BEPC) seront plus à même de gérer leur exploitation agricole ou de trouver un emploi.
Leur nombre s'élève alors à plus de 2 000.


A quoi servira l'argent collecté ?


L'argent collecté servira à financer l’achat du matériel nécessaire afin d'alimenter l’école en électricité. La quasi-totalité des achats se fera sur place, ce qui permettra de favoriser l'économie locale. C’est un entrepreneur local, spécialiste d’énergie solaire, avec qui LTGA travaille depuis des années, qui sera chargé de l’approvisionnement et du transport du matériel sur place, ainsi que de la supervision de l’installation.  

Graphique présentant une estimation du budget :

Coût total prévisionnel : 15 000 €


Implication et participation des bénéficiaires :


Les bénéficiaires ont déjà été impliqués dans la décision de réaliser cette installation et dans l’élaboration du cahier des charges. Dans la phase construction, nous encouragerons l'implication de villageois qui suivront cette construction en coopération avec le groupe d’étudiants français. 

Les techniciens :

Le montage sera effectué sous la responsabilité d’une entreprise locale qui a déjà fait ses preuves auprès de LTGA.
C’est une équipe composée de 5 élèves de l'Institut Villebon - Georges Charpak, ainsi que 3 élèves et 2 professeurs du lycée Les Iscles, qui participera au voyage en Afrique pour apporter son aide lors du montage sur place de cette nouvelle installation.

 

Et pour la suite ?

  • Quelle sera la structure locale responsable de l'action après sa réalisation ?

Une convention sera signée avec le Comité de Gestion (COGES) du Collège, déjà constitué. Il sera responsable de la maintenance courante et de la bonne utilisation de l’installation solaire et devra pourvoir, le cas échéant, au remplacement de matériel.

Au départ des étudiants, les consignes de fonctionnement (entretien et sécurité) seront communiquées par écrit au COGES et à l’APE (Association des Parents d’Elèves) ainsi qu’aux enseignants.

Notre représentant dans le canton nous informera régulièrement du bon fonctionnement et de la maintenance de l’installation. A chacun de nos séjours, nous irons nous assurer de la bonne marche des équipements.


  • Quelles mesures sont envisagées pour assurer la continuité ?

Le projet prévoit la mise en oeuvre de composants de qualité. Les composants sensibles sont de fabrication européenne et offrent un maximum de garanties, et ceux achetés au Burkina font l’objet de spécificités rigoureuses. Nous minimisons ainsi les risques de panne et pouvons escompter un fonctionnement sans problème pendant au moins 7 à 10 ans.


Identité et compétences de la personne responsable du suivi du projet sur place :

Mikinam Kouda, Chef coutumier du Canton de Toleha, Président de l’Association pour le développement du canton de Toleha.
C’est en concertation avec lui que depuis plus de 10 ans, les projets de LTGA sont élaborés et réalisés. C’est un homme d’une grande probité et d’une grande sagesse qui consacre sa vie au développement de son canton.


Une équipe motivée !

Ces étudiants veulent venir en aide à des jeunes qui n’ont pas eu la chance de naître dans un pays où les conditions de vie sont propices à l’éducation, au développement personnel et à une certaine sécurité sociale et économique. Ils souhaitent leur apporter le maximum sur un plan humain et matériel.

Originaires de différentes régions de France, les membres de cette équipe veulent servir une cause humanitaire liée à l’éducation, représentant à la fois une réelle utilité pour les collégiens burkinabé et, pour eux, une expérience unique.

L’équipe Villebon,

Alan MOREL / Jorick DEFRAINE / Maé CATRAIN / Pascal BÉROULE / Matthéo ARIGNAVONG / Odile BROSSARD / Antoine CARRÉ / Damien LARROQUE 


D’où viennent-ils ?

L’Institut Villebon - Georges Charpak a été créé par les écoles d’ingénieur de ParisTech, l’Université Paris Descartes, l’Université Paris Sud, la FCS Campus Paris Saclay et la Fondation ParisTech.

Cette formation conduit à un diplôme de licence en “Sciences et Technologie”. Ses enseignements sont construits autour de sujets interdisciplinaires impliquant différentes disciplines parmi lesquelles les mathématiques, la physique, la biologie, l'ingénierie, l’informatique, l’anglais, la chimie ou encore les sciences humaines et sociales.

C’est une formation qui s’inspire du concept de “main à la pâte”, développé en France par Georges Charpak. L’Institut, laboratoire d’innovation pédagogique, permet aux étudiants d’apprendre d’une autre façon.  Il accueille des étudiants aux profils très différents, que ce soit sur le plan scolaire, de l’origine géographique ou sociale. Les promotions sont de petite taille, ce qui favorise l’entraide des étudiants et le travail en petits groupes. L’un des objectifs de la formation est de développer auprès des élèves une confiance en leurs capacités, une créativité et une envie d’entreprendre.

C’est dans cette logique qu’il apporte son soutien d’un point de vue logistique, à ce projet Solardarity, monté par les étudiants.


Que l'aventure commence !




Donner 2 euros

Un petit pas, merci de participer !

Donner 5 euros

Ça fait plaisir !

Donner 10 euros

Un grand merci !

Donner 20 euros

Parce que vous êtes généreux

Donner 50 euros

Soyons fous

Donner 100 euros

1% du projet à vous tout seul !

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page