La billetterie en ligne est fermée ! Pour plus d'informations, rapprochez-vous de l'association organisatrice.

Voir la page

"Entre hostilité et hospitalité, nos opinions vacillent"- 18 MARS

par LICRA Auvergne Rhône-Alpes

Le 18 mars 2019 de 18:30 à 19:30

"Entre hostilité et hospitalité, nos opinions vacillent"- 18 MARS - LICRA Auvergne Rhône-Alpes

18h30 : Lecture - Spectacle : "Guerre et si ça nous arrivait?" par la compagnie "Les transformateurs" pour la 1ère partie de cette soirée

Venez partager cette soirée d’ouverture à la semaine contre le racisme avec la Licra et l’Université Lyon 3.

 

Soirée qui se déroulera en deux temps :

 

18h30 : Une lecture-spectacle « Guerre et ça nous arrivait ? », par la compagnie lyonnaise Les Transformateurs, une démarche artistique mais aussi militante.

 Dès le début du spectacle, lequel dure 35 minutes, nous sommes interpellés par la comédienne, seule sur scène, qui déclame son texte : « Si les murs de l'appartement où vous habitez avec votre famille étaient percés de trous, les vitres brisées, le balcon arraché ? », « Si la France n'était plus une démocratie […] ». Nous sommes alors plongés dans le récit d’une famille qui doit fuir vers l’Egypte, pays alors en paix, car la France est devenue une dictature suite à un conflit européen armé qu’elle a déclenché.

 

19h 30 : Une conférence-débat « Entre hospitalité et hostilité ; nos opinions vacillent, comment leur redonner confiance ? »

Avec les intervenants suivants : 

- Spyros Franguiadakis, Sociologue, spécialiste des questions d'hospitalité, d'engagement citoyen et d'accueil des migrants

- Didier Leschi, Directeur de l'Office français de l'immigration et de l'intégration

- Kiara NERI, Maître de conférences en droit international 

Il y a 71 ans était signée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, stipulant dans son article 13 que : « 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.  2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays. ».

Aujourd’hui, avec les évolutions géopolitiques que le monde connaît, les questions d’accueil, d’hospitalité et de droit à la mobilité se reposent.

En Europe, lors de la crise syrienne, nous avons vu des états refuser les quotas d’accueil de réfugiés proposés par la commission européenne, d’autres en accueillir beaucoup suivant leurs traditions d’hospitalité. Les opinions publiques n’ont pas toujours compris le sens de cet accueil et ont montré leur hostilité par des manifestations, des remontées de mouvements populistes que l’on ne pensait pas voir réapparaître.

Est-ce que les Etats peuvent et veulent mettre en place des politiques publiques d’accueil acceptées et acceptables, qui pourraient s’appuyer aussi sur des initiatives individuelles ? A l’heure ou des frontières se ferment que des murs se dressent, comment agir aujourd’hui pour que la notion de droit à l’hospitalité prévale ?

Université Lyon 3

6 rue Pr. Rollet ou 1 avenue des Frères Lumière Lyon
69008 LYON
FRANCE

Une question ?
Contactez l'association :

Email

Signaler la page