Les Contes d'Hoffmann à Linières

par Linière(s)

Faire un don

Les Contes d'Hoffmann à Linières

par Linière(s)

Faire un don
Les Contes d'Hoffmann à Linières - Linière(s)

Devenez le public le plus courageux de l’histoire de l’opéra, soyez nos ministres de la culture à la campagne !

undefinedVous étiez 1600 spectateurs pour Carmen, 2300 pour Aïda, 2600 pour le Trouvère. Combien êtes-vous prêts à donner pour voir un nouvel opéra cet été ?
Depuis 3 ans, nous relevons un défi audacieux: celui de créer chaque été un opéra professionnel accessible à tous, à la campagne et en plein air, dans la cour du château de Linières. Plus de 300 bénévoles nous ont déjà rejoints pour faire vivre ce projet hors du commun. 
En associant des artistes et techniciens professionnels aux habitants de villages mayennais, nous avons vu naître une forme joyeuse d’utopie culturelle: celle de pouvoir créer ensemble un spectacle lyrique digne des vraies maisons d’opéra. 


A Linières, c'est 100% de volonté bénévole
C’est grâce à cette générosité et cette solidarité à toute épreuve, que nous réalisons chaque été ce défi qui tient parfois du miracle. Décors, costumes, lumières, accessoires, maquillages, répétitions, repas, tout est créé et fabriqué sur place. Notre unique motivation : partager notre passion avec vous et permettre l’accès à  tous à une culture encore trop souvent citadine. Tout cela avec une exigence artistique sans concession. 


Public au rendez-vous

Vous avez prouvé, par votre présence au delà des chiffres espérés, que l’opéra a sa place à la campagne. Nous vous avons prouvé qu’il est possible de faire un opéra autrement. Avec des tarifs d'entrée généreux et solidaires eux aussi (entre 5 et 15 euros). 


Et cet été ? Projet en péril...

Les 16 et 18 juillet prochains, ce sont les Contes d’Hoffmann d’Offenbach que nous souhaitons vous offrir.  Mais aujourd’hui, un nouveau défi- synonyme positif du mot obstacle - s’impose à nous : nous devons fonctionner sans billetterie. Oui, vous avez bien lu ! La loi nous impose cette mesure, parce que les artistes de Linières sont bénévoles. 

Oui, c’est vrai c’est logique. Les artistes n’ont pas le droit d’avoir du cœur, d’être solidaires et d’adhérer à un projet culturel phare, innovant et fédérateur. Tout le monde peut être bénévole, sauf eux, sauf nous.

Ah les normes juridiques, les dossiers acrobatiques, les justifications creuses, Linières ne rentre dans aucune case et cerise sur le château, les artistes sont bénévoles. Caramba ! Nous sommes obligés de reconnaître les encouragements et la force de l’administration culturelle qui nous entoure.

Avec trois bouts de ficelle - définition positive de sans subvention- et sans billetterie, c’est sûr, qu’avec tout cela, nous allons pouvoir vous concocter du rêve, un nouvel opéra magique et merveilleux, sans lumières, sans décors, sans costumes et sans maquillages. 

Et les artistes mangeront des patates et de la dent de lion, mais oui c’est vrai on est à la campagne, ça pousse tout seul et c’est gratuit. 


Alors quelle solution ?

Que faire ? Tout arrêter ? Mettre la clé sous le paillasson ? Renoncer ? C’est mal nous connaître. Soyons plus rusés que le roi, on habite un château tout de même.

Car même si nous sommes dotés d’un taux de débrouillardise élevé, un opéra de qualité professionnelle ne se fait pas avec une pelle, une lampe de chevet et quelques cailloux. 

La qualité nécessite un minimum de moyens.  


Une collecte pour continuer de créer et rêver ensemble

Etant donné que nos héros préférés ressemblent plus à Cyrano de Bergerac qu’aux ministres ou autres technocrates de la culture, comme Linières et ses zélés aiment relever les défis pas comme les autres, et parce que vous, cher public, êtes notre plus beau et fidèle soutien depuis 3 ans, cette année il n’y aura pas de billetterie, mais un financement participatif.

Si comme nous, vous souhaitez voir les 16 et 18 juillet prochain les Contes d’Hoffmann à Linières, aidez-nous à pérenniser cette utopie culturelle à la campagne.

Avec cette collecte, vous nous donnez les moyens de concrétiser un nouvel opéra, vous encouragez la créativité collective et solidaire. Vous nous aidez à poursuivre ce pour quoi nous nous battons depuis 3 ans : prouver que l’opéra est avant tout une histoire de partage, de passion et de transmission.

Tout don donnera accès à une place pour l’opéra de cet été. 

Vous devenez ainsi le public le plus hardi et le plus original de toute l’histoire de l’opéra.

Et si vous êtes trop loin pour venir jusqu’en Mayenne, faites profiter de votre don à quelqu’un sur place. Vous permettez ainsi à un public rural, souvent éloigné de cette culture, d’assister à un spectacle lyrique solidaire. A Linières, on défend l’opéra citoyen !

 A Linières, on aime la campagne et on cultive l’opéra sans OGM.

Continuez d’y croire avec nous !

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Linière(s). Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page