Percer les secrets des Cachalots

par LONGITUDE 181

Percer les secrets des Cachalots

par LONGITUDE 181

Percer les secrets du langage des cachalots de l'île MAurice

Présentation du projet

Longitude 181 développe un  programme d’étude, d’information et de préservation  « Cachalots de l’océan Indien ».

L'appel  qui est fait ici doit permettre de réaliser l'une des composantes du programme qui est de caractériser la communication sonore par enregistrement des codas et réémissions des codas : cela nécessite l’achat d'hydrophones, d'un enregistreur- décodeur et du programme  pour extraire et gérer les signaux .d'un émetteur sous-marin. ainsi que les frais logistiques inhérents sur place

Cet appel à don sera suivi d’autres appels pour financer la suite du programme. (voir rubrique  "Et après ?" )

Origine du projet

Pourquoi un programme d’étude des cachalots ?

Longitude 181 développe trois programmes d’étude, d’information et de préservation : « Grands requins de Méditerranée », « Raies mantas et raies mobulas», et « Cachalots de l’océan Indien ».

Pourquoi donc requins, raie manta et cachalot ?

  • Ces espèces dont la maturité sexuelle est tardive et la fécondité très faible sont parmi les plus fragiles. Elles disparaissent les premières lorsque l’écosystème est perturbé ou exploité au profit des espèces dont la maturité sexuelle est précoce et la fécondité est forte (par exemple les méduses).
  • Ces espèces qui ont toutes une durée de vie longue (au-delà de 50 ans) sont des indicateurs très simples de l’état de santé des écosystèmes. La présence de grands individus âgés signe indiscutablement le bon état de santé de l’écosystème. En revanche leur absence traduit presque certainement une forte perturbation. Si les proies manquent ou si le rythme d’exploitation est trop fort, ces animaux n’ont pas le temps de vieillir et les grands individus âgés ne sont plus remplacés. Il faut que l’ensemble de l’écosystème soit « stable» et riche pour que les grands animaux puissent vieillir en paix.
  • Tout ce que nous pourrons mettre en œuvre pour permettre à ces espèces de vieillir en paix favorisera la préservation de l’ensemble des écosystèmes dont ces espèces dépendent.


 Pourquoi les cachalots ?

La préservation des raies et requins favorisera les écosystèmes de surface, celle des cachalots imposera la préservation des populations de calmars des profondeurs dont ils se nourrissent. Et en conséquence limitera dans le futur une exploitation irraisonnée des écosystèmes profonds.

Le retour du cachalot est un magnifique symbole du succès des mesures de protection prises il y a 30 ans, par le moratoire sur la chasse aux cétacés en 1980. Le renouveau actuel des populations de cachalots démontre que, si l’on veut, on peut changer le court des choses et que cela ne coûte rien ! Il suffit d’arrêter d’agresser la vie sauvage pour offrir à nos enfants une mer plus riche que celle que nous connaissons aujourd’hui.

Une nouvelle alliance est possible

Nous sommes à un tournant historique de nos relations avec les cachalots. Autrefois ces grands cétacés fuyaient les bateaux. La génération actuelle n’a pas connu la chasse, pas plus que la précédente qui ne lui a donc pas enseigné la peur des hommes. Aujourd’hui nous pouvons étudier les cachalots, chez eux sous l’eau, car ils nous accueillent parmi eux si nous les approchons avec respect.

Une nouvelle alliance est possible qui démontre que l’état naturel sauvage n’est pas la fuite ou l’agression mais que le côtoiement entre les espèces est naturellement paisible, et que cette « paix » nous enrichit et nous apaise, nous les hommes.

Ecouter  en Audio sur YOUTUBE  :

Les actions déjà entreprises  :


Longitude 181 participe  au programme d’étude des cachalots de L’île Maurice ,
* par la présence et l’initiative de François SARANO en intervenant dans la réalisation et la publication de fiches d’identification des cachalots , utilisés dans le cadre du programme d’étude et des  campagnes  réalisés chaque année avec des écovolontaires

extrait fiche* en participant directement aux campagnes par le biais d’écovolontaires  membres de Longitude 181

En 2016 , trois semaines d’écovolontariat ont eu lieu . En voici les les 3 rapports relatant ces missions :

Les années 2015/2016 ont été consacrées à :

  • Réalisation de la matrice de relations sociales.
    • Matrice des relations sociales de une unité permettant de faire émerger les couples qui suggèrent une filiation (Delphine/Tache Blanche ; Irène Gueule Tordue/Arthur ; Adélie/Elio ; Lucy/Roméo ; Emy/Zoé ; Issa/Miss Tautou). Une analyse génétique devra permettre de confirmer ces couples filiaux et de réaliser l’arbre généalogique.
    • Mise en évidence d’autres couples tels : Joue Blanche/ Agatha et Vanessa/Delphine dont il faut vérifier la parenté par étude génétique.
  •  Identification des individus
    • Réalisation de 52 cartes d’identité complète + 8 cartes en cours (fichier joint)
    • Mise en évidence de la répartition des ces cachalots en au moins 5 unités sociales
  • Mise en évidence d’une communication sonore spécifique « dialectale » propre aux cachalots de Maurice qui doit être précisée (codas à 8 et 9 clics).
  •  Démonstration de l’importance sociale des nounous : allaitement d’un jeune cachalot par 2 femelles adultes différentes (Miss Tautou allaitée par Issa et Germine)

Les années 2017/2018 seront consacrées à :

  •      La poursuite de la réalisation des cartes d’identité, du dénombrement de la population et de la répartition en unité sociale
  •      L’analyse de la communication sonore
  •      Réalisation de l’arbre généalogique par analyse génétique
  •     

    A quoi servira l'argent collecté ?

    Dans le cadre de cette campagne ,
    -  l’acquisition d'hydrophones, d'un enregistreur- décodeur et du programme  pour extraire et gérer les signaux,
    -  également celle d'un émetteur sous-marin.
    - les frais logistiques inhérents sur place
    - La diffusion des résultats des biopsies à laquelle vous serez associé

     

    Et après ?

    D'autres campagnes de collecte seront également engagés ultérieurement  pour :

    - vérifier les hypothèse des liens de parenté, et réaliser l’arbre généalogique d’un clan de cachalot – une grande première – nous devons faire les prélèvements (biopsies) et analyses génétiques des biopsies sur 6 cachalots immatures,  une douzaine de femelles adultes  ainsi que 2 mâles adultes – soit au total une vingtaine de biopsies. Cela nécessite l'achat de l'arbalète et des flèches, et de pouvoir envoyer la personne compétente pour réaliser ce projet .
    - réaliser le suivi du clan sur 24 heures, nécessitant une ventouse , des pingeurs sous-marins  des récepteurs
    - réaliser le suivi des voyages des grands mâles ...

    mais nous souhaitons procéder par étape , et souhaitons vous associer à cette belle nouvelle alliance avec les cachalots !



    Donner 25 euros - Participation

    Le rapport de la mission et les conclusions de l'étude, objet de l'étude

    Donner 50 euros - Contribution 1

    Le rapport +Le CD - 'Cachalots , pour une nouvelle alliance" édité par LONGITUDE 181

    Donner 100 euros - Contribution 2

    Le rapport + LE CD + 1 photo dédicacée par François SARANO

    Donner 200 euros - Contribution 3

    Ce qui précède + le DVD 'Cachalots'

    Donner 8000 euros - Contribution 4

    ce qui précède + semaine ecovolontariat à L'ile MAurice

    Association LONGITUDE 181

    LONGITUDE 181

    Pour la protection des océans et une plongée responsable