Sans Frontière / Beyond Borders

par Lothoff Güt

Cette collecte est terminée.

Sans Frontière / Beyond Borders

par Lothoff Güt

Cette collecte est terminée.

This film will be the story of adventurers who will meet the different populations throughout their journey from Europe to Africa.


[Pour la présentation du projet en français voir plus bas]

 


At a time when some people have to emigrate to survive while others erect walls to protect themselves, we have chosen to elaborate a freedom experience shared by all.


Cranes migration, like all other birds, opens up routes leaving no marks on maps.Wild routes, that millions of migrating animals follow, connect men's territories and these ancient paths have formed the first global network, a a network of observations,knowledge and beliefs among people. All mamals, birds, insects move freely, thinking first about their survival.This documentary aims at following the wild route of European cranes, casting an ethnographical glance on the cultural axperience it created


The red thread of our work has been to focus on the changing we have witnessed on landscapes, languages,facies and rhythms ; we have headed down south at the same winter time as the migrating birds , in the cold and in the dark.Always further from our European culture, we have left it smoothly and the road we have taken was straight. We have rubbed out the frontiers as well as the marks of barriers set up by men to let the cultural continuity ring out. Our job has been to record accounts,legends, songs and dances as well as plastic and pictural works recalling our subject, and this material has been the link between cultures and thoughts.Arts,in a sense, from their shamanic origins to their contemporary forms, will be central in our work.


 

Follow us


 

We wish to call for crowfunding to ensure the freedom of treatment of our subject ; added to our own means, this funding will allow us to finance the travel expenses necessary to the shooting of the film ; it will then enable us to make a movie that reflects our wishes and suits our expectations ;


When the financing is safe, we'll look for partners, broadcasters and sponsors ; once the amount of 7000 euros is reached, the travel expenses of one person will be paid for ; this amount is nominal and our goal is to reach, at least, 10 000 euros to finance a second person on the shooting ; If we exceed this amount , and obtain 15 000 euros, we'll have the possibility to take a third person with us so as to have a full film shooting team ;


If the sum was to be 20 000 euros, we would invest in high quality video equipment in order to obtain professional quality images


So we count on you !!!



Finally, we think it possible to seek more conventional financing such as television funds, if and only if, our subject is not modified and the treatment and point of view are respected

An amount of money over 20 000 euros would enable us to spend more time shooting our film, to make it more successful on an esthetic point of view


Behind the project

In 2011, we have directed a first documentary film about the migration of common cranes from Sweden to Spain : "Frogs on the roof". Aired on french TV, rewared in film festivals, we have to continue our adventure. We wanted to talk to people who don't know nature, to people who would not even have the idea to watch a documentary film.


Who are we ?





First supports


Vincent Munier (France)

Photographer



George Archibald (United States)

Co-founder of International Crane Foundation


Prof. Yossi Leshem (Israel) 

Tel Aviv University, Departement of Zoology

 

Carsten Linde (Germany)

Photographer

 

Ferdi Akarsu (Turkey)

Research associate of International Crane Foundation



Sjimelis Aynalem (Ethiopia)

Addis Ababa University,  Research associate of International Crane Foundation

 

Petro Gorlov (Ukraine)

Research associate of International Crane Foundation

 

Aivar Leito (Estonia)

Senior Researcher, Estonian University of Life Science




 

"Chante, grue, chante depuis tant de printemps.
Le sang au cœur des émigrés est en caillots.
Grue mon âme, grue mon âme,
c'est le printemps.
Ah, mon cœur est ensanglanté."


Chant populaire des émigrés arméniens

 

 

Participez au financement d'un film documentaire à l'expression libre.


Nous souhaitons faire appel au financement participatif pour garantir notre liberté de traitement du sujet. L'objectif est d'atteindre 

10.000€. Avec les moyens de notre association, c'est ce qui nous permet de financer les déplacements pour le tournage. Ce début de financement nous permettra d'être sûr de pouvoir réaliser un film qui correspond à nos envies et à nos aspirations. Avec cette certitude, nous chercherons ensuite des partenaires, des diffuseurs, des sponsors.


Le premier palier de 5.000€ correspond au déplacement d'une personne. Elle est symbolique, et doit nous permettre de continuer, notamment en développant le financement participatif vers l'international, pour atteindre au moins 10.000€.
Si nous dépassons :

15.000€ : Nous avons la possibilité d'emmener avec nous une troisième personne et ainsi avoir une équipe complète de tournage.
20.000€ : Nous pouvons investir dans un matériel vidéo de qualité supérieure dans le but d'obtenir des images de qualité professionnel.


On compte sur vous !


Et enfin nous n'excluons pas par la suite, de rechercher des financements plus classiques, et notamment télévisuels, mais à la seule condition de ne pas modifier le sujet, le point de vue ou la manière de le traiter. Avoir davantage de financement nous permettra seulement d'allonger le temps de tournage et ainsi de produire un film à l'esthétique plus aboutie.

 

 

Présentation du projet

 

Le prétexte

 

Près de cent milles grues cendrées effectuent chaque année, la migration entre l'Europe du Nord et l'Afrique, sur le couloir dit « Est ». Ces oiseaux, les plus grands du continent européen, ne passent pas inaperçu. Depuis toujours, leurs vols spectaculaires en V, et les cris incessants qu'ils émettent, sont observés par les hommes sur tout le trajet. A l'époque d'Homère, les grecs savaient déjà que ces oiseaux venaient du nord et s'en allaient vers l'Afrique noire. Mais contrairement à la cigogne, oiseau de paix, plus discret, les grues, grises et noires, ont été perçus comme des guerriers. Dans d'autres cultures, elles sont associés aux autres oiseaux migrateurs et leur retour associé au printemps et à la maternité. De tout temps, elles ont été perçues comme des messagers, des observateurs, comme un peuple libre de ces mouvements. Le mystère de la migration de ces échassiers de la taille d'un enfant de huit ans n'a pas ainsi cessé d'enrichir la réflexion des hommes.

 

 

« Comme s'élève jusqu'au ciel la voix éclatante du peuple des grues, lorsque fuyant les frimas et les torrents des cieux, elles traversent à grand cris l'impétueux océan et portent la destruction et la mort à la race des Pygmées »

Homère, Illiade

 

 

La manière

 

Le déplacement du nord au sud, le changement des paysages, des langues, des faciès, des rythmes, constituera notre fil rouge. Nous descendrons vers le sud à la même période que les oiseaux migrateurs, nous seront poursuivi par l'hiver, l'obscurité et le froid. Toujours plus loin de la culture européenne, nous la quitterons sans à-coup : la route que nous empruntons n'est que continuité. Nous gommerons les frontières, nous effacerons les traces des barrières dressées par les hommes, et feront résonner la continuité culturelle. Il s'agira pour nous d'enregistrer les chants, les danses, mais aussi les œuvres plastiques ou picturales qui évoquent notre sujet en l'utilisant comme lien entre des cultures et des pensées. En ce sens, les arts, depuis leurs origines chamaniques, jusqu'à leurs formes contemporaines, occuperont une place centrale.

 

 

 

Ô peux-tu apercevoir mon frère, mon ami,

Les filets de grues volant vers le sud

 

On les entend déclamer « gru-gru-gru»:

« Passé le doute, je pars mourir en exil

Et traversant le large océan

Au loin j'emporte mes croyances »

 

Encore miroitant faiblement dans mes yeux

Demeure leur chemin sans fin

Mourant lentement dans la brume grise

L'image des grues nomades s'épuise

 

On les entend déclamer « gru-gru-gru»:

« Passé le doute, je pars mourir en exil

Et traversant le large océan

Au loin j'emporte mes croyances »

 

Requiem de Bohdan Lepky, devenue une chanson traditionnelle ukrainienne

 

 

 

Les réalisateurs

 

Arnaud Devroute et Maxence Lamoureux sont issus de la formation au cinéma animalier, l'IFFCAM. Tous deux, ont d'abord eu une formation en cinéma avant de découvrir la nature et de la filmer. De cette expérience est née l'envie d'élaborer des films qui s'adressent à tous et de parler de ce qui unit l'homme à la nature. En 2011, avec leurs camarades de promotion, ils tournent et réalisent leur premier 52 min ensemble, Des grenouilles sur le toit, qui reçoit un accueil chaleureux. Est-ce parce qu'ils se sont amusés à pasticher Sergio Leone, à se moquer des péripéties du tournage ou parce qu'ils ont porté un regard bienveillant sur les scientifiques, ornithologues et passionnés qu'ils ont croisés sur leur route ? Peut-être un peu de tout cela. Et puis, il y a l'envie de faire du cinéma, de faire de belles images avec un véritable message, tout en restant simple et accessible.

 

 

Avec le soutien de

 

Ferdi Akarsu, (Turquie)
 Research associate of International Crane Foundation

 

George Archibald (USA)
 Co-founder of International Crane Foundation



Sjimelis Aynalem (Ethiopie)
 Addis Ababa University,  Research associate of International Crane Foundation

 

Xavier Chauby (France)
 Garde Nature Arjuzanx, Photographe

 

Dessalegn Obsi Gemeda, (Ethiopie)

Jimma University College of Agriculture


Alain Gendeau, (France)

Réseau grue Limousin



Petro Gorlov, (Ukraine)

Research associate of International Crane Foundation

 

Aivar Leito, (Estonie)

Senior Researcher, Estonian University of Life Science

 

Carsten Linde (Allemagne)

Photographe

 

Vincent Munier (France)

Photographe

 

Prof. Yossi Leshem, (Israël)

Tel Aviv University, Departement of Zoology

 

Günter Nowald, (Allemagne)

CEO Crane Conservation Germany Ltd

 


Associations


 Eure et Loir Nature
Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres
Indre Nature
LPO Aquitaine
LPO Haute-Savoie
LPO Paca-
LPO Vendée
Mayenne Nature
Organbidexka col libre


Découvrez notre film précédent

Des Grenouilles sur le toit

Co-réalisé par Arnaud Devroute et Maxence Lamoureux

https://www.youtube.com/watch?v=cnTHVVC58PY

 Diffusé sur France 3 National et France 3 Région
 Grand Prix, Festival de l'Oiseau et de la Nature d'Abbeville 
Cigogne de Bronze, FIFE de Rabat
Prix spécial du Jury, Greenvision Festival de Saint-Petersburg
Prix Petites Cistudes, Rencontres Cinéma Nature, Dompierre / Boutonne
Hors-compétition, FIFO de Ménigoute
Hors-Compétition, Greenscreen, Eckenförde


Crédit photos : Haut : Rodolphe Bonneau. Autres : Carsten Linde

Donner 10 euros

Tous nos remerciements et votre nom au générique.

Donner 20 euros

"Pack Sans Frontière" : Tous nos remerciements, l'accès au film en streaming en illimité, un DVD et votre nom au générique.

Donner 35 euros

"Pack Sans Frontière", avec un Blu-Ray en lieu et place du DVD.

Donner 50 euros

Le "Pack Sans Frontière" + un tirage 24x32 d'une photo du tournage, à choisir dans la photothèque du tournage.

Donner 51 euros

Le "Pack Sans Frontière" + le tee-shirt de l'association (modèle au choix)

Donner 75 euros

Le "Pack Sans Frontière" + le sweet à capuche de l'association (modèle au choix)

Donner 100 euros

Le Pack "Sans Frontière" + une invitation pour deux à une avant-première + un verre avec l'équipe de tournage

Donner 134 euros

Une petite plume de grue. (19 restants)

Donner 200 euros

Le Pack "Sans Frontière" + un tirage alu-dibon 45x30 d'une photo du tournage, à choisir dans la photothèque.

Donner 300 euros

Le Pack "Sans Frontière" + un dîner avec l'équipe du film (en Deux-Sèvres, au Lac du Der, à Arjuzanx ou à Paris)

Donner 400 euros

Une projection privée : que vous soyez personne morale, une entreprise ou une association. Invitez vos proches, vos collaborateurs ou vos bénévoles à visionner le film avec vous.

Donner 438 euros

Une grande plume de grue. (9 restants)

Donner 600 euros

Une projection privée en compagnie d'un des réalisateurs (en France métropolitaine) : que vous soyez personne morale, une entreprise ou une association. Invitez vos proches, vos collaborateurs ou vos bénévoles à visionner le film avec vous.

Donner 1000 euros

Vous êtes un bienfaiteur. Vous êtes invités à venir voir le montage du film, à donner votre avis, à diner avec l'équipe du film.

Donner 5000 euros

Votre êtes un ambassadeur. Vous êtes invités à venir passer une semaine avec l'équipe sur le tournage, dans le pays de votre choix.

Donner 150 euros

Le "Pack Sans Frontière" + un tirage 24x32 d'une photo du tournage, à choisir dans la photothèque du tournage + une invitation pour deux à une avant-première + un verre avec l'équipe de tournage

Donner 10 euros

Many thanks + your name in the credits

Donner 20 euros

"Beyonds borders pack" : Many thanks + unlimited streaming access to the film + a DVD + your name in the credits

Donner 35 euros

"Beyonds borders pack" with a blu-ray disc instead of a DVD

Donner 50 euros

"Beyonds borders pack" + 24x32 photo printing, photography to choose in the librairy

Donner 51 euros

"Beyonds borders pack + a t-shirt from the association

Donner 75 euros

"Beyonds borders pack" + the sweatshirt of the association

Donner 100 euros

"Beyonds borders pack" + an invitation to an avant-premiere for two people (wich will take place in France, we can not take in charge the travelling expense) + a drink with the film crew

Donner 134 euros

A small crane feather

Donner 150 euros

"Beyonds borders pack" + 24x32 photo printing, photography to choose in the librairy + an invitation to an avant-premiere for two people (wich will take place in France, we can not take in charge the travelling expense) + a drink with the film crew

Donner 200 euros

"Beyonds borders pack" + 45x30 photo printing on alu-dibond, photography to choose in the librairy

Donner 300 euros

"Beyonds borders pack" + a diner for one personn with the film crew (in Deux-Sèvres county, at Lac du Der, at Arjuzanx or in Paris. We can not take in charge the travelling expense)

Donner 400 euros

A private screening for you, your friends or your partners.

Donner 438 euros

A great crane feather.

Donner 600 euros

A private screening for you, your friends or your partners, in the presence of one of the film directors. (If you want this screening outside of France, you have to take in charge the travelling expenss of the film director)

Association Lothoff Güt

Lothoff Güt

Ursule MBASSI
24/02/2016
Fanny Guillaud
22/02/2016
stéphane Ayrault
13/02/2016