Contribuer à l'action de Ma famille comme unique !

par Ma famille comme unique

Contribuer à l'action de Ma famille comme unique !

par Ma famille comme unique

Contribuer à l'action de Ma famille comme unique ! - Ma famille comme unique

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde" - Nelson Mandela

Notre besoin : 16000 €

Notre objectif ?

Soutenir la création du poste « vie associative »

Qui permet de dynamiser notre activité

 

A quoi servira l'argent collecté ?

 

A soutenir un poste salarié au sein de l’association, et à générer le fond de roulement nécessaire à sa mise en œuvre. Ses missions :

-       gestion du secrétariat / administratif

-       organisation des ateliers pour les parents (Faber et Mazlish)

-       organisation des conférences

-       communication de l'association (site internet, newsletter, flyers etc.)

-       coordination et accompagnement des bénévoles

-       gestion de la bibliothèque

-       comptabilité 

A permettre à l’équipe déjà en place, de se focaliser sur le cœur de l’activité de ma famille comme unique :

-       proposer des ateliers aux parents à des prix abordables

-       et des formations aux professionnels dans le champ de la parentalité.

 

 

Mais ensuite ?

 

Nous misons sur une activité pérenne qui permettra de financer ce poste.

 

Cette synergie avec les parents et les professionnels nous permet de rester

-       un acteur reconnu dans le monde de la parentalité

-       tout en respectant nos valeurs

-       et notre mission « d’intérêt général »

 

 

 Présentation du projet


Ma Famille Comme Unique est une association lyonnaise qui oeuvre depuis 9 ans dans le champs de la parentalité et de l'éducation bienveillante.

1.      Ateliers pour les parents

Cette année, 5 cycles de 8 ateliers chacun ont été proposés -dont un organisé pour les parents d’un centre social- soit 40 ateliers. Près de 100 parents ont ainsi pu trouver un espace de ressourcement et d’échanges, et découvrir de nouvelles habiletés de communication qui renforcent les liens avec les enfants.

Les retours sont très positifs !


 « L’atelier te permet d’être un peu à l’écart face à ce que tu fais habituellement avec ton enfant. Tu prends de la distance et tu te regardes agir. Tu as un regard plus neuf face à la situation à laquelle tu es confrontée et face à la manière d’y répondre. »

« Ma fille n’arrive pas à communiquer et il faut que cela sorte. Donc, on met le mot et elle a le sentiment que les choses sont dites et qu’elle a été entendue. Moi cela m’a apporté beaucoup. »

 « Un œil nouveau sur les échanges parents/ enfants dans le respect de la personnalité de l’enfant et des limites du parent »

« Après chaque atelier, tu repars avec quelques phrases très justes, très positives, qui te marquent et te permettent d’avancer. »

2.      Des conférences… qui ouvrent des perspectives

L’association a été sollicitée pour 6 conférences pour 428 participants auprès de mairies, écoles, centres sociaux… 


Ces conférences suscitent de l’intérêt et des prises de conscience qu’une autre manière de communiquer est possible. Elles sont aussi une belle occasion de travailler la co-éducation en réunissant à la fois les parents et les professionnels autour d’une thématique partagée.

Un nouveau thème demandé cette année autour des écrans : « Télé, écrans… amis, ennemis ? Vivons bien avec ce nouvel habitant à la maison ! »



3.      Une équipe renouvelée, des bénévoles particulièrement investis

Un grand nombre de bénévoles a donné de son temps à l’association cette année, de quelques heures sur une mission précise…  à un engagement régulier important. Soutien à la communication, inscription des parents, gestion de la bibliothèque, formation des facilitateurs, appui administratif… 30 personnes ont consacré en tout près de 800 heures de bénévolat, soit l’équivalent de 5 mois et demie de travail à temps plein, pour un équivalent SMIC de 8500€ ; nous les remercions chaleureusement pour leurs contributions précieuses sans lesquelles l’association n’aurait pas pu déployer autant son activité !


Le nombre d’adhésions se monte cette année à 75 : 54 familles ont adhéré (ou ré-adhéré) dans le cadre d’ateliers ou d’évènements organisés par l’association, ainsi que 21 structures professionnelles dans le cadre de formations ou de conférences. 



Origine du projet

L’association est à ce jour autonome financièrement (pas de subventions) et finance deux postes (responsable formation et directrice/formatrice). 

Suite à la forte demande de formation de la part des professionnels et des parents, l'activité de l'association a considérablement augmenté depuis 4 ans.

Le fonctionnement antérieur de l'association a trouvé ses limites quand le nombre d'ateliers pour les parents demandait un temps d'organisation supérieur aux possibilités offertes par les bénévoles.

Un travail de réorganisation a été mené afin que chacun retrouve une place et un rôle qui lui parait juste. 

Le travail de réflexion, nourri et soutenu par le bureau de l’association, a abouti à la décision de recruter une troisième personne sur l’année 2017-2018 pour assurer le fonctionnement courant de l’association et conserver une vie associative riche et soutenante pour les parents.

Les missions associées à ce poste sont fondamentales pour la vie de l'association mais peu génératrices de revenus.

Notre intention initiale était de passer par un dispositif de contrat aidé, que l'association aurait pu financer quasi-intégralement. La disparition de ce dispositif nous oblige à mobiliser un financement beaucoup plus important pour salarier cette personne.

En contribuant à notre campagne de dons, vous nous aidez à créer cet emploi et à maintenir la vie de l'association !

16000 €, cela représente un don annuel de 40 € pour 400 personnes. Depuis 9 ans, Ma Famille Comme Unique a accompagné plus de 500 parents dans la communication bienveillante, et souhaite accompagner encore de nombreux parents dans cette voie !


Ma Famille Comme Unique est un organisme d'intérêt général : votre don est déductible des impôts à 66% !
Un don de 40 € ne vous coûtera en fait que 13,6 € ! 


Notre équipe

Aïcha Riffi, formatrice et directrice

Aïcha Riffi, dipômée du secteur socio-éducatif, est à l’origine de Ma famille comme unique. Son parcours professionnel l'a amenée, à travers différentes expériences auprès d'enfants en situation de handicap, d'adolescents fragilisés, de familles multiculturelles, à approfondir les questions de parentalité et d’interculturalité. Elle a été formée à la communication non-violente selon Marshall Rosenberg, auprès d’Isabelle Filiozat à « L’Ecole des intelligences émotionnelles », et par Dominic Barter sur l'approche restaurative du conflit. La rencontre avec l’approche de la communication bienveillante selon Faber et Mazlish éclaire de façon nouvelle sa fonction de parent, et lui apporte des clés dans les rapports familiaux et professionnels. Mère de trois enfants, "parent chercheur" et professionnelle soucieuse de croiser les approches, elle ne cesse d’interroger la relation parent/enfant et professionnel/enfant, tout en explorant les théories de référence autour de la communication et de la parentalité.

Tout en assurant la co-direction de l'association, elle anime des ateliersconférencesformations. Elle participe aussi à des groupes de recherche sur la communication non-violente et l'approche systémique des conflits.

Image de contact

Anne Muselli, responsable formation

Anne Muselli, juriste de formation, a un parcours professionnel lié à l’accompagnement des publics en situation de précarité ; elle a travaillé auprès de personnes exilées et a approfondi les champs de la relation d’aide, de l’interculturalité, de la communication. Spécialisée en ingénierie de formation, son action s’est élargie au soutien des professionnels, grâce à la conception et l’organisation d’actions de formations sur mesure.

Coordinatrice de Ma famille comme unique, elle fait le lien avec les structures, assure l’organisation des actions en direction des professionnels, la communication et l'ingénierie pédagogique des formations.

 

L'administration : un bureau dynamique
Jean-Baptiste Martin, Président, Olivier Grand, Trésorière, Caroline Gallix, Secrétaire, et Nolwenn Durand mettent leur énergie et leurs compétences au service de l'association, aux côtés d'un conseil d'administration constitué de 9 personnes.


 

Les bénévoles 
Soutien à la communication, gestion de la bibliothèque, préparation d’ateliers, appui administratif, trésorerie, site internet…  30 personnes ont consacré à l'association en tout près de 800 heures de bénévolat l'an dernier ; nous les remercions chaleureusement pour ces contributions précieuses !


Si vous avez l’envie de soutenir notre projet, et contribuer selon vos possibilités, contactez-nous !

 

Les intervenant/es

Eva Béranger, animatrice d'ateliers Faber et Mazlish 

Eva Béranger se forme, en 2012, à la communication bienveillante selon l'approche Faber et Mazlish auprès de Roselyne Roy et Pascale Vérissel. Elle anime, depuis, les ateliers "Parler pour que les enfants écoutent, Ecouter pour qu'ils parlent, "pour tous les parents qui se sont dit un jour : il doit y avoir une autre façon " (Haim Ginot).


Elle découvre Faber et Mazlish, en tant que parent, en 2007, et c'est un véritable coup de cœur. Elle s'approprie les habiletés proposées par les auteurs et les met en application avec enthousiasme dans son quotidien avec ses 2 enfants. Elle voit sa relation avec eux se transformer peu à peu et elle aborde aujourd'hui l’adolescence de ses fils avec confiance. 

Toujours désireuse d'approfondir ses connaissances et ses compétences, elle se forme à la communication non-violente selon Marshall Rosenberg auprès de Françoise Keller. Elle s’appuie sur des auteurs comme Marshall B. Rosenberg, Catherine Dumontheil Kremer, Thomas Gordon, Isabelle Filiozat... et assiste régulièrement à des conférences sur le thème de l’enfance. Aujourd’hui c'est un vrai bonheur, pour elle, que d'accompagner les parents dans le respect, l'écoute, le partage, et de les voir évoluer et prendre conscience qu’une autre façon de communiquer est possible.

 

Anne-Gaël Erard, formatrice au processus de communication non-violente

Formée à la médiation collective, la sociocratie et à la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg, Anne-Gaël Erard chemine actuellement dans le parcours de certification CNV®. Facilitatrice, formatrice et consultante pour les organisations dans le domaine des relations sociales et de la prévention des risques, elle intervient en situations de changement, de déstabilisation des équipes et des personnes, de tension ou de crises vers la reconstruction d’équilibres respectueux de tous. 

 

Chercheuse convaincue que la transmission passe en grande partie par l’exemple et par l'expérimentation, elle apprend avec ses clients et grandit avec ses enfants. Elle cultive la co-création, le métissage des approches et des regards, s’enrichit de la diversité, de l’altérité, voire du désaccord. La découverte de la CNV libère une nouvelle façon d’être en lien… avec elle-même et avec les autres personnellement et professionnellement.

                                                                   

 

Laure Saporta, formatrice au processus de communication non-violente

 

                     

Laure s’est d’abord formée en management du développement puis en santé publique. Au cours de ses 12 années d’activité dans le domaine de la coopération au développement et de l’aide humanitaire, elle a travaillé dans une quinzaine de pays ce qui lui a permis de pleinement vivre l’une de ses passions : l’interculturalité. Ses interventions auprès de détenus, de femmes victimes de violences et de la traite, de personnes vivant avec un handicap ou encore de toxicomanes lui ont permis de développer encore sa capacité d’écoute et d’empathie et d’acquérir une compréhension beaucoup plus fine de la relation d’aide.  


Sa rencontre avec le processus de la Communication NonViolente selon Marshall Rosenberg a bouleversé sa vie tant sur le plan personnel que professionnel. Ayant, par vocation, beaucoup été au service de l’autre, cette approche lui a permis de revenir à soi et de prendre conscience de la légitimité de ses propres besoins et de la manière dont les nourrir était au service de la relation. Elle lui a également permis de trouver une façon de poser des limites protectrice avec bienveillance et dans le respect de l’autre. Alors qu’auparavant elle craignait le conflit, ce processus lui permet de l’appréhender avec plus de sérénité et même d’y voir une opportunité permettant à la relation de grandir. Basée en Suisse, Laure est aujourd’hui médiatrice et certifiée dans le parcours CNV®. Elle se forme également à l’accompagnement individuel par la CNV.

 

Marie-Dominique Texier, conférences et analyse de la pratique 

Psychologue, maman de deux enfants, elle s'est formée à la Communication Non Violente, à l’approche restaurative des conflits (Dominic Barter). Elle s’intéresse aux pratiques corporelles qui affinent l’écoute des ressentis. Le point central de son parcours : l’écoute qu'elle reconnait comme un moyen à la fois simple et puissant de transformation. Son quotidien, les relations avec ses proches et en général sont sa plus grande source d’apprentissage. Elle participe à un collectif de diffusion et d’apprentissage d’approche des conflits par les Cercles Restauratifs.


Son parcours professionnel : depuis 14 ans, elle accompagne des personnes en institution et en libéral. Elle anime pour Ma famille comme unique des groupes d’analyse de la pratique pour des professionnels (secteur de santé, petite enfance), des conférences et des ateliers pour les parents.      

             

 

Ariella Rothberg, formatrice en communication et relations interculturelles

   

Née en Israël, arrivée jeune en France après avoir vécu un temps en Suisse allemande, le parcours de vie d'Ariella Rothberg l'a amenée très tôt à s'interroger sur les identités multiples, issues des migrations familiales. Après sa double formation de psychologue clinicienne et d'anthropologue, elle effectue des recherches dans le monde rural et des interventions en formation, poussée par le désir d’appréhender cette problématique spécifique et la nécessité de transmettre. Sa rencontre avec Margalit Cohen-Emerique, interculturaliste pionnière en France, marque un tournant décisif dans son parcours. Elle se forme auprès d’elle sur la "méthode des chocs culturels", une approche de l'interculturalité partant de l'idée que toute rencontre interculturelle implique deux acteurs en présence, chacun porteur de culture, que ce soit l’usager ou le professionnel. Cette rencontre peut être productrice de "chocs culturels", porteurs d'apprentissage et source d'entente ; grâce à une nouvelle lecture et un positionnement différent, la relation et le dialogue en situation interculturelle peuvent ainsi évoluer vers plus de compréhension et de richesse. 

 

Ariella Rothberg intervient en formation, séminaires, conférences auprès de publics issu du monde éducatif, socioculturel, social, de la santé… Elle est aussi enseignante dans un Master Pro à l’Université Lumière Lyon II, et a co-signé avec Margalit Cohen-Emerique un ouvrage intitulé "La méthode des chocs culturels. Manuel de formation en travail social et humanitaire".

 

Julie Billet, psychomotricienne

Julie Billet est diplômée d'Etat de Psychomotricité ; ses formations l’amènent à approfondir les travaux de Winnicott (la juste place de l'adulte auprès de l'enfant), Bullinger (le développement sensori-moteur), Pickler (la motricité libre) ou Dr Blomberg (la motricité réflexe du nourrisson). Son expérience en tant que responsable technique de crèche parentale, formatrice, et comédienne l’ont amenée à développer son écoute des professionnelles de la petite enfance pour les accompagner dans leur pratique auprès des tout-petits.

Elle anime des ateliers de motricité libre, de stimulations sensori-motrices adaptées, de massage, de réflexion pédagogique, dans l’objectif d'aider l'adulte à trouver sa juste place et l'enfant à développer sa confiance personnelle en ses capacités.

 

Sandra Barnier, psychologue, formatrice 

Psychologue accompagnant des adolescents en milieu scolaire depuis 15 ans, Sandra est particulièrement sensible autant à la force de leurs aspirations qu’aux difficultés que certains rencontrent dans les institutions éducatives et plus globalement dans notre société. Touchée de voir l’énergie déployée par les professionnels qui les accompagnent pour les soutenir dans leurs apprentissages, dans leur développement, et aussi d’observer régulièrement leur découragement, leur épuisement et leur sentiment d’être bien démunis pour accompagner certains jeunes ou certaines situations...

 

Sa rencontre avec la Communication NonViolente (CNV) en 2008 lui a donné de nouvelles clés de compréhension des relations humaines, ainsi que des repères pour  développer des relations de confiance où les besoins de chacun peuvent être pris en compte. Formée à l'Ecole des Médiateurs CNV, à l'approche systémique des conflits de Dominic Barter, à l'approche Faber et Mazlish, à l’intervention en CNV en milieu scolaire, elle facilite des processus d’évolution en milieu familial et éducatif, anime des ateliers pour les parents et des formations au sein de Ma famille comme unique auprès de professionnels investis au quotidien auprès des jeunes.

 

 

Eva Claret-Niz, intervenante dans le champ des cercles restauratifs

                    

A l'écoute du vivant, Eva aime accompagner les personnes et les groupes à développer confiance, créativité et ressources pour soutenir leur évolution et leur épanouissement.


Issue du monde du récit, du livre et du conte (bibliothécaire pour enfant), et passionnée d'exploration et de transmission, son intérêt pour l'écoute et l'accompagnement l'amène à se former à diverses approches de présence à soi, de développement personnel et d'écoute active.

 

Interpellée par les violences et les conflits, et s'interrogeant sur les réponses qui peuvent y être données tant au niveau individuel que collectif, elle se forme à la Communication NonViolente et à la pratique des Cercles Restauratifs, une approche systémique des conflits. Elle y découvre une intelligence profonde de l'humain, reliant toutes les dimensions de l'être (corps, émotions, pensées, besoins et aspirations de vie), et fait le lien entre ces approches et son parcours en éducation somatique et en accompagnement psycho-corporel (Body-Mind Centering, Psychologie Biodynamique...).

 

Elle fait partie du réseau lyonnais de recherche, de pratique et de diffusion des Cercles Restauratifs, et intervient à Ma famille comme unique sur des actions dans ce champ.

 

Donner 10 euros

Donner 40 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Ma famille comme unique

Ma famille comme unique

Parentalité et communication bienveillante

Anonyme
20/10/2017
Anonyme
20/10/2017
katia julien
20/10/2017
Une petite part de colibri..., pour une Terre de paradis! ;)