Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Maison d'Alphonse Daudet pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

la "caravane du Libres Ensemble" auprès des enfants d'Haïti

par Maison d'Alphonse Daudet

la "caravane du Libres Ensemble" auprès des enfants d'Haïti - Maison d'Alphonse Daudet

"Des mots pour soigner les maux": spectacles, ateliers, expositions, rencontres pour faire des enfants des ambassadeurs du "libres ensemble"

Présentation du projet

Un projet initié par les conteurs KPG (Burkina Faso), Dorient Kaly (Congo) et rejoint par Stéphane Guertin (Canada) et le photographe Baudouin Mouanda (Congo), tous quatre lauréats des Jeux de la Francophonie. Conteurs, musiciens, photographes... ils parcourent le monde pour porter une parole de liberté et de "vivre ensemble" principalement aux enfants à travers un spectacle interactif, des ateliers, des rencontres, des expositions.  



La caravane s'arrêtera à Haïti en mars et avril 2018 et sera rejointe par le conteur haïtien Jude Joseph ainsi que par des artistes haïtiens rencontrés sur son passage. Elle s'arrêtera dans une dizaine d'établissements scolaires, plusieurs lieux dédiés aux arts et à la littérature et participera au festival Kont Anba Tonèl. A cette occasion, elle participera au défilé artistique dans les rues dans un décor festif et une exhibition de marionnettes géantes et de couleurs. 

Un projet soutenu par l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), le Foudizé Théâtre (Haïti), la maison d'Alphonse Daudet (France). 


Nous sommes convaincus que c’est par la rencontre, par la connaissance des autres, par les échanges et les créations communes que l’on peut construire un monde solidaire et libre, un monde sans peur. Les enfants et les jeunes sont les premières victimes du repli sur soi et de la peur de l’autre. Ce sont eux qui, demain, défendront les valeurs de liberté d’expression, de circulation, les valeurs de solidarité et de citoyenneté. C’est donc pour cela qu’il faut, dès maintenant, les informer, leur ouvrir les yeux sur le monde, la culture, la diversité, les autres et l’ailleurs et leur apporter l’espoir. Ce projet s’inscrit pleinement dans la démarche du développement durable, associant à la fois les préoccupations sociales, économiques et écologiques. Le conte est un vecteur de transmission de la culture qui s’appuie sur les expériences passées pour aider à construire l’avenir. C’est également un rassembleur aussi bien par ses thèmes, que l’on retrouve partout dans le monde, que par sa forme qui sous entend un rassemblement et un échange de parole. Il est vital de s’adresser aux jeunes et de leur donner l’ouverture culturelle, ainsi que les outils de réflexion pour participer à un développement respectueux de la planète et des générations futures. 

Origine du projet

« Depuis ses origines, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est résolument engagée en faveur de la paix, de la diversité, de la liberté et de la solidarité. Face à un monde dans lequel progressent la tentation du repli sur soi, la peur et le rejet de l’autre, l’OIF souhaite réaffirmer ses valeurs avec tous les jeunes francophones qu’elle place au cœur de ses priorités ». Cette phrase, extraite du site internet de l’OIF, a interpellé KPG et Dorient KALY, tous deux conteurs, médaillés des Jeux de la Francophonie et également amis, partageant des valeurs communes. Eux aussi sont sensibles au repli sur soi, à la peur et au rejet de l’autre ; eux aussi ont vécu et ont été touchés par les événements terroristes qui sont une conséquence tragique des maux de cette société. Pour prouver leur détermination dans la lutte contre ce fléau et pour défendre et protéger les libertés et revendiquer leur droit à en user, ils ont eu envie de s’unir, de créer ensemble, de s’engager ensemble, libres.

Et quelle meilleure façon d’être « libres ensemble » que d’élaborer un projet artistique commun rassembleur plutôt que de chercher à créer des initiatives individuelles et isolées. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer cette « caravane libres ensemble », qui s’inspire du concepts « Libres ensemble » de l’OIF.. Derrière ce projet, l’OIF cherche à prouver et affirmer son attachement au vivre ensemble et propose à tous ceux pour qui cela est cher, de participer et ainsi, ensemble, de redessiner le monde à l’image de leurs rêves, de leurs idéaux et aspirations, en d’autres termes, faire triompher la vie en étant libres d’engager des actions fraternelles et citoyennes collectivement Très vite, ils ont embarqué dans l’aventure Stéphane GUERTIN, un autre conteur lauréat des Jeux de la Francophonie, collègue et ami de KPG ainsi que Baudouin MOUANDA, photographe, lauréat des Jeux de la Francophonie également. Enfin, le musicien Simon CHENET s’est joint au projet pour la création et la tournée de la caravane en France. Quoi de plus naturel que 4 médaillés des Jeux de la Francophonie unissent leur talent et créent un projet ensemble dans le cadre de l’initiative « Libres ensemble » de l’OIF

A quoi servira l'argent collecté ?


Avec votre aide, nous pourrons "ensemble" apporter des paroles de paix et de liberté aux enfants, créer des liens avec d'autres artistes, ouvrir des portes. 

L'argent collecté permettra de financer une partie des billets des artistes. Avec 1500 euros, nous prévoyons de financer 2 billets pour Haïti en provenance de la France. 

Si le montant est dépassé, nous pourrons également financer un billet Congo-Haïti afin de permettre au photographe Baudoin Mouanda de réaliser un reportage sur le "libres ensemble" à Haïti, de témoigner avec son art des rencontres de la caravane et de donner des ateliers photographie aux enfants. 

Et si le montant le permet, nous réaliserons un livre avec les enfants de Haïti: "Libres Ensemble à Haïti" (titre provisoire) destiné aux écoles visitées par la caravane.

Notre équipe


KIENTEGA P. Gérard, dit KPG Kientega Pingdéwindé Gérard, communément appelé KPG

KPG est issu de la caste des forgerons et de père orateur de masques. 

Il a débuté sa carrière en 1997 et s'est donné à l'art théâtral et au conte. Il a travaillé avec les plus grandes compagnies de théâtre burkinabè telles que l'ATB (Atelier Théâtre Burkinabè), le CITO (Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou), le théâtre du Roseau... En France, avec la compagnie EGO (danse afro hip-hop), la compagnie Engrenage (danse hip-hop), la compagnie Opus (théâtre de rue), Le groupe de musique YAPA, la compagnie « Les Cataclounes » (théâtre)… Il a aussi tourné dans des films de grands réalisateurs burkinabè comme Dany Kouyaté, Issa Traoré de Brahima, Missa Hébié, Emmanuel Sanou, Serge Armel Sawadogo, ainsi que dans des émissions à la RTB (Radio Télévision du Burkina), RFI (radio France internationale), France inter à Canal 3, BF1 Radio Canada …, et aussi de nombreuses publicités au Burkina Faso. De 2002 à 2007, KPG a assuré mensuellement au CCF (Centre Culturel Français) des animations de contes Caravane Libres Ensemble page 18 consacrés aux enfants ; ainsi que mensuellement des soirées tout public à « La nuit du conte » au CITO et au Roseau. Médaillé d’argent dans la discipline « Conte » aux VIème Jeux de la Francophonie à Beyrouth en 2009, il est resté proche des activités de l’OIF et a régulièrement participé à des événements à ses côtés. Il a, entre autres, participé à la Place de la Francophonie pendant les Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010, il a également fait l’ouverture du village artistique du sommet des Chefs d’Etat de la Francophonie à Montreux 2010 et a participé en novembre 2015 à Rio au Brésil. KPG a reçu le Prix Lompolo 2016 du meilleur spectacle de conte par le Ministère de la Culture du Burkina Faso. KPG est fondateur du Centre Culturel KOOMBI, un centre socio-culturel et éducatif pour enfants dénommé « KOOMBI-Solidarité » dans son village. 


Dorient KALY Conteur, comédien et marionnettiste, 

Dorient KALY compte plus d'une corde à son arc. C'est en 1996 qu'il arrive au théâtre. Il a travaillé dans plusieurs créations théâtrales avec les metteurs en scène comme : Corneil BOUSSOUHOU, Didace MOUDOUNGA, Jean Jules KOUKOU, Julien BISSILA, Dieudonné NIANGOUNA, Abdon Fortuné KOUMBHA, Rodrigo GARCIA et Kamel OUALI. Sa rencontre avec le théâtre des marionnettes se fait en 2001, puis il travaille avec la Compagnie Marico (Marionnettes du Congo) et la Compagnie Conte Duo dont il est le cofondateur. Il anime ainsi plusieurs stages de fabrication et de manipulation de marionnettes et de masques africains en milieu scolaire, avec des enfants de la rue et des ex-enfants soldat (Congo, Cameroun, RDC, France). Passionné des arts de la parole, c'est en 2003 qu'il participe au stage de perfectionnement aux techniques du conte animé par le conteur Abdon Fortuné Koumbha. Il a participé à plusieurs festivals de contes. Membre de l'Espace culturel « Espace Tiné » (Brazzaville), il a été administrateur du Festival Rencontres Itinérantes des Arts de la Parole et du Langage (RIAPL) et participé à plusieurs missions de collectage de contes, proverbes, onomatopées et devinettes. Dorient vit aujourd’hui à Orléans, en France, mais est resté très attaché à ses origines africaines dont il se fait aujourd’hui le porte-parole. 


Stéphane GUERTIN, conteur, comédien

 Diplômé de l’Université d’Ottawa en théâtre, Stéphane Guertin travaille en théâtre, en musique, en danse et dans les arts du cirque depuis une quinzaine d’années. D’abord chanteur lyrique sous la direction de Mme Fernande Chiochio, Stéphane a ensuite œuvré comme interprète dans une cinquantaine de productions au théâtre, au théâtre musical, à la télévision et au cinéma. Il est également l’auteur d’une dizaine de pièce de théâtre et créateur des séries télévisées Motel Monstre et #Écouteça. De 2003 à 2008, il fait ses armes dans les mélanges pluridisciplinaires en tant que chorégraphe, metteur en scène et auteur en résidence aux Productions Multisens de Montréal. Sa volonté de créer un théâtre sans frontière l’a mené à fonder Improtéine (2002), le Théâtre du Souffleur (2003) et ensuite Créations In Vivo dont il est le directeur artistique depuis 2007. Cette nouvelle compagnie de théâtre pluridisciplinaire lui a permis de créer sept spectacles dont trois qui ont remportés le prix « Coup de foudre » des diffuseurs de spectacle de l’Ontario : C’est arrivé à SainteUtopie (2007), La pluie de bleuets (2008) et Légendes Boréales (2011). En 2011, il lançait l’album musical jeunesse Autour de la pluie qui a remporté les honneurs à l’Adisq et au Gala des prix Trilles Or dans la catégorie « meilleur album jeunesse ». En septembre 2013, Stéphane remporte la médaille d’or en tant que conteur aux VII Jeux de la francophonie à Nice en France. Cette même année, il remporte le Prix du Patrimoine de l’Ontario et le Prix du Ministère de la Culture. Depuis, Stéphane a présenté des centaines de représentations dans 11 pays à travers le monde !


Jude Joseph, conteur, comédien

Jude Joseph est né à Haïti. Il est conteur et comédien, et également éducateur sportif avec option Handisport Formé au théâtre. Il écrit des contes depuis plus de 20 ans. Son dernier livre, « le prix de la richesse », un conte en 17 langues, est sorti en 2017. Il intervient régulièrement dans plusieurs pièces de théâtre, courts et longs métrages et a créé des spectacles liant conte, musique et poésie. Il raconte à Haïti, en France, au Canada, au Mali, en Guyane, …et participe à des festivals de conte dans de nombreux pays avec des histoires d‘Haïti et d’ailleurs.


Baudoin Mouanda, photographe

 Né le 22 juin 1981 à Ouésso (Congo Brazzaville), Baudoin Mouanda est le coordonnateur technique du club de photographie de l'association Génération Elili1 , il a participé à nombreux ateliers photographiques au niveau national et international. Il est notamment lauréat du 1er prix du concours professionnel organisé par la maison Spector à Kinshasa, qui a connu la participation de photographes des deux Congo. En 2003, il est élu meilleur photographe par le jury de l'Académie des Beaux Arts de Kinshasa. Baudouin Mouanda est aussi l'initiateur du projet de création photographique "Rue du hip hop" dont il est le directeur technique. Et anime des ateliers de formations photographie aux jeunes. Présenté à la Biennale d'art contemporain de Dak'art (Sénégal, 2003), il a participé aux VIemes Rencontres africaines de la photographie de Bamako (Mali, 2005.) 1 Projet Elili, la rue congolaise vue par dix photographes congolais (Brazzaville et Pointe Noire), dans le cadre du programme de soutien aux arts plastiques (PSAP), financé par l'Union européenne, 2003. 


Simon Chenet, guitariste compositeur et interprète. 

Il vit en France. Formé auprès de guitaristes du monde (jazz manouche, guitare brésilienne, musique afromandingue, rock, …), il travaille avec des artistes du monde entier et participe à des festivals de musique en France, mais également au Burkina Faso, en Croatie, en Grande Bretagne, en Polynésie, en Allemagne, en Slovaquie, en Inde, en Bulgarie, en Serbie, en Algérie… Il aime partager mélodies et rythmes avec des musiciens de cultures différentes et a enregistré plusieurs CD, notamment avec le groupe Yapa, associant des artistes d’origine et de sensibilité différentes. Il a joué pour Yapa, Fémi Kuti, Victor Démé, Patrice, Gaël Faye, Mélissa Laveaux, Sinik, KPG, etc… Professeur de guitare, il a initié de nombreux projets d’échanges artistiques (Burkina Faso, Inde, Algérie, ex-Yougoslavie,…) avec des acteurs, peintres, musiciens classique, … 



Donner 20 euros

être "ensemble"

Donner 50 euros

construire le "libres ensemble"

Donner 100 euros

faire voyager le "libres ensemble"

Donner 150 euros

former des ambassadeurs du "libres ensemble"

Donner 300 euros

donateur partenaire

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page