Aidez les lanceurs d'alerte en soutenant la Maison des Lanceurs d'Alerte

par Maison des Lanceurs d'Alerte

Faire un don

Aidez les lanceurs d'alerte en soutenant la Maison des Lanceurs d'Alerte

par Maison des Lanceurs d'Alerte

Faire un don

« Seuls, ils osent alerter. Ensemble, soutenons-les ! »

Pourquoi une Maison des Lanceurs d'Alerte ?

Dénoncer une fraude fiscale ou une affaire de corruption, révéler une surveillance de masse ou le pillage de vos données personnelles, alerter sur un médicament cause de décès ou sur des risques pour l'environnement...

D'Irène Frachon à Edward Snowden en passant par Antoine Deltour, les lanceurs d'alerte prennent tous les risques pour défendre en conscience l'intérêt général.

Mais à quel prix ? 

Harcèlement, agressions, pressions, procès, licenciement, divorces… les lanceurs d’alerte, isolés et fragilisés, passent souvent par une phase de grande précarité et vulnérabilité.

Œuvrer pour l’intérêt général ne devrait pas faire basculer une vie.

Comment lancer l’alerte ? Quelle protection offre la loi ? Vers qui se tourner pour demander de l’aide ? Que faire une fois l’alerte lancée ? Les lanceurs d’alerte sont généralement démunis et livrés à eux-mêmes.

Les organisations (administrations, collectivités, syndicats, ONG, entreprises, médias...) ne sont pas suffisamment armées pour traiter l’alerte et les protéger. Face à une législation nouvelle, peu connue et complexe, ils peuvent être induits en erreur et perdre  la protection offerte par la loi.

Parce que les lanceurs d’alerte œuvrant pour l’intérêt général sont les vigies de notre démocratie et qu’il est de notre devoir de les protéger, un collectif de 17 organisations (associations, syndicats…) a donné vie le 22 octobre 2018 à un projet novateur : la Maison des Lanceurs d'Alerte. 


Les 17 associations et syndicats fondateurs de la Maison des Lanceurs d'Alerte


Notre bilan

En un an, la MLA a apporté aide et conseil à plus de 100 lanceurs d’alerte, combattu pour préserver et améliorer les droits acquis en France, mais aussi pour promouvoir et faire adopter la  directive européenne du 23 octobre 2019 visant à une meilleure protection des lanceurs d’alerte dans tous les états membres.

Dans notre lettre ouverte à Emmanuel Macron du 7 novembre 2019, co-signée par 55 ONG, nous demandons pour 2020 une loi de transposition de cette directive européenne qui soit véritablement protectrice des lanceurs d’alerte.




Pourquoi soutenir la Maison des Lanceurs d’Alerte ? 

Soutenir la Maison des Lanceurs d’Alerte, c’est soutenir les vigies de notre démocratie. Parce que toute personne qui souhaite lancer une alerte dans l’intérêt général doit être informée de ses droits et des protections dont elle peut bénéficier. Parce que toute atteinte à l’intérêt général et au bien commun doit pouvoir être traitée.




Comment seront utilisés vos dons ?

Les lanceurs d’alerte, poursuivis ou licenciés, doivent affronter chômage, minima sociaux et frais de justice. Grâce à vos dons, la Maison des Lanceurs d'Alerte met à leur disposition une équipe d’experts (juristes, psychologues, avocats…) pour leur offrir un accompagnement personnel juridique, technique, psychologique, médiatique, financier et social et rompre leur isolement.

Soutenir la Maison des lanceurs d’alerte, c’est aussi œuvrer à amender la loi, en mobilisant l'opinion publique. C’est, enfin, contribuer à sensibiliser et former les acteurs pour mieux accompagner les lanceurs d’alerte et mieux traiter l’alerte.

Ils nous soutiennent


Elise Lucet, journaliste d'investigation
Elise Lucet est une journaliste française, animatrice du magazine Cash Investigation sur France 2, et, depuis 2016, du magazine Envoyé spécial sur la même haîne. Ses enquêtes abordent les dérives des grandes entreprises, de la finance, du marketing, et s'attaquent en outre au détournement d'argent public, à l'évasion fiscale, à l'influence des lobbies, aux conflits d'intérêt et à la manipulation de l'information .




Irène Frachon, lanceuse d'alerte (scandale du Mediator)
Irène Frachon est une médecin pneumologue française et lanceuse d'alerte. Dès 2007, elle a  alerté les autorités puis l’opinion publique sur les effets du Mediator, médicament responsable d'atteintes cardiaques de milliers de patients. Pour révéler les effets de cette molécule, elle a publié un livre qui a valu à son éditeur une poursuite de la part du laboratoire Servier. Ce 23 septembre 2019 s’est ouvert à Paris le procès pour « tromperie sur les risques inhérents à l’utilisation du Mediator » et « homicide involontaire » auxquel font face les laboratoires Servier.



Antoine Deltour, lanceur d'alerte (affaire Luxleaks)
Le lanceur d'alerte Antoine Deltour est la principale source du scandale des Luxleaks, pratiques d'évitement fiscal mises en œuvre au Luxembourg, qui permettent à des multinationales de s’acquitter d’impôts d’un montant dérisoire. Son alerte lui valu d’être poursuivi pour vol domestique, violation du secret professionnel, violation de secrets d'affaires et blanchiment, avant d'être définitivement acquitté en 2017.

Pour son action, Antoine Deltour a reçu le Prix du citoyen européen 2015, qui récompense des citoyens ayant contribué à la coopération européenne et à la promotion de valeurs communes.




James Dunne, lanceur d'alerte (affaire Qosmos)
Le lanceur d'alerte James Dunne a dénoncé en 2012 l’implication de son entreprise dans les systèmes d’espionnage des régimes libyens et syriens, Qosmos, dont il était salarié depuis sept ans en tant que responsable du service de documentation technique. L'entreprise l'avait par la suite licencié pour « faute lourde » et pour « avoir manqué à ses obligations de loyauté et de confidentialité ».





Donner 10 euros

soit 3,40€ après déduction fiscale

Donner 20 euros

soit 6,80€ après déduction fiscale

Donner 50 euros

soit 17€ après déduction fiscale

Donner 100 euros

soit 34€ après déduction fiscale

Donner 150 euros

soit 51€ après déduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Maison des Lanceurs d'Alerte. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page