La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

> LA MAISON DES SEMENCES PAYSANNES GARD-CEVENNES (MSP)

La MSP Gard-Cévennes a été créée début 2017 par un groupe de jardiniers et d'agriculteurs désirant contribuer au retour des variétés locales et paysannes dans l'agriculture et dans les jardins.

L'agriculture, avec sa modernisation, a délaissé les variétés paysannes et toute la biodiversité.

Ces variétés anciennes ont souvent l'avantage d'être plus rustiques, nutritives, non manipulées en laboratoire, d'avoir une bonne capacité d'adaptation au changement climatique. Des variétés importantes à préserver et à évaluer pour une agriculture et un jardinage écologiques.

Les variétés anciennes redeviennent à la mode mais sont toujours en danger de disparition, avec le départ des anciennes générations de paysans et jardiniers.

La MSP Gard-Cévennes s'est donnée comme objectifs de :

- Collecter,

- Préserver, reproduire, sélectionner et multiplier,

- Apprendre et partager des connaissances et savoir-faire,

- Mutualiser matériel et pratiques,

- Échanger,

- Diffuser,

- Sensibiliser…

Elle compte actuellement une soixantaine d'adhérents et sympathisants jardiniers et agriculteurs.


> LE PROJET COLLECTE/PRÉSERVATION :

Objectif général : Pour que les maraîchers et les jardiniers disposent de semences adaptées à leurs terroirs, rustiques, résilientes, productives et reproductibles ; pour retrouver les variétés potagères locales du Gard et des Cévennes, les évaluer, les sélectionner, les multiplier et les diffuser ; et pour que les mangeurs retrouvent ces légumes de qualité dans leur assiette.

Des variétés locales ont déjà été collectées depuis 4 ans (voir détails en bas de page) :

- Haricot « Crochu d'été des Cévennes »

- Haricot « Crochu d'automne des Cévennes »

- Courge « Régal de ma Grand » (de la commune de Sabran dans le Gard)

- Laitue romaine « Rouge Cévenole »

- Pois chiche « Noir des Cévennes »

- 2 souches de piment doux des Cévennes

- Tomate « De Bagnols-sur-Cèze »

- Tomate type « des Andes » adaptée localement depuis 25 ans.

- Haricot beurre "de Thines".

Plusieurs d'entre elles sont en phase d'observation et de tests sur plusieurs jardins.

Nous souhaitons poursuivre cette collecte car d'autres trésors sont encore dans nos campagnes.

Nous sommes en train de constituer un groupe afin de tester, adapter et sélectionner les variétés pour différents terroirs, multiplier et diffuser les semences. Cette démarche est appelée sélection participative.

              Ensemble on va plus loin... (photo V. Chable)

L'objectif est que jardiniers et maraîchers cultivent à nouveau ces variétés pour que celles-ci reviennent dans les jardins et sur les étals des marchés et magasins.

Le projet a reçu le 1er prix de l'initiative pour une transition écologique du Conseil Départemental du Gard.


> À QUOI VA SERVIR VOTRE ARGENT :

Les débuts du projet ont été assurés par notre engagement bénévole, avec « les moyens du bord ».

Pour mener sur le long terme ce travail approfondi, nous avons choisi de solliciter des financements qui nous permettront de rémunérer un poste de coordinatrice, d'indemniser les agriculteurs participants et de financer l'achat du matériel nécessaire.

L'argent collecté permettra de financer :

- Une partie du temps de travail de coordination, de collecte et d'enquête

- L'achat de matériel de tri et de production de semences


> LES CONTREPARTIES :

Pour vous remercier de votre soutien, nous vous proposons quelques contreparties que vous pouvez choisir à droite de l'écran :

1 – 10 € = un grand merci !

2 – 25 € = un grand merci ! + 1 sachet de semences de la MSP

3 – 50 € = un grand merci ! + 3 sachets de semences de la MSP

4 – 100 € = un grand merci ! + visite spéciale du jardin de production de semences et dégustation de légumes


MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques variétés locales déjà collectées (photos M. Outtier) :

- Haricot « Crochu d'été des Cévennes » d'été : très cultivé et apprécié localement avant les années 60, il est pré-multiplié, et en cours de sélection notamment pour raccourcir son temps de mise à fruit. Les différentes souches retrouvées font l'objet d'un travail d'observation et de comparaison, de pré-multiplication par 6 maraîchers, 6 autres agriculteurs et 18 jardiniers, en vue d'une première re-commercialisation cette année par 3 maraîchers.


- Haricot « Crochu d'automne des Cévennes » d'automne : une seule souche trouvée. En phase de pré-multplication, nous sommes à la recherche d'autres souches. Très bons premiers résultats et retours. Semé à la mi juillet, il produit dès septembre jusqu'aux gelées. Nous poursuivons une sélection sur une mise à fruit précoce, et certains maraîchers ont sélectionné sur le nombre de grains par gousses (6 à 7). 3 maraîchers et 10 jardiniers de la MSP le cultiveront cette année.


- Courge « Régal de ma Grand » : variété de Sabran (Est du Gard) pré-multipliée. Elle a failli être perdue à cause du virus de la mosaïque de la pastèque, peut être dû à une conduite culturale avec excès d'azote (trop de fumier trop frais). Bon résultat sur un lieu de production et pré-multiplication sur 2 lieux depuis 2 ans (pas de présence du virus, mais sensibilité à l'oïdium). Nous nous sommes rapprochés de Véronique Chable, généticienne directrice de recherches à l'Inra de Rennes pour ce problème. Une sélection voire des essais de conduite (taille) sont en cours de réflexion, en collaboration avec le « parrain » qui cultivait cette variété et qui nous l'a amenée. Nous souhaitons également raccourcir le temps de mise à fruits, augmenter le nombre de fruits par pieds. Les fruits obtenus sont plus petits qu'à l'origine, mais conviennent mieux à la commercialisation (4 à 7 kg). Très bon goût, texture particulièrement onctueuse pour les soupes, et très bonne conservation (jusqu'en avril cette année). 3 maraîchers et pépiniéristes, 2 autres agriculteurs et 10 jardiniers font des essais de culture cette année.



- Laitue romaine « Rouge Cévenole » : cette laitue est déjà multipliée, diffusée et sélectionnée. Elle est déjà commercialisée en vente directe, et prévue en magasin local Biocoop dès cette année, en plants et légumes, par une pépiniériste et des maraîchers.


- Pois chiche « Noir des Cévennes » : après une 1ère multiplication, il est actuellement testé par un paysan boulanger au sud de Nîmes, sur un terroir très différent de celui d'origine. Nous sommes en attente de ses observations et comparaisons avec le pois chiche ordinaire qui est inclus dans ses rotations. D'autres jardiniers et maraîchers le testent cette année, en Cévennes.


- Piments doux des Cévennes : une 1ère souche transmise et cultivée par un maraîcher en Cévennes, adhérent de la MSP. Elle a été testée pour la première fois cette année sur sol argilo-calcaire. Une 2ème souche nous a été transmise en début d'année.Tests comparatifs à poursuivre dans différents lieux. 5 maraîchers et pépiniéristes et 8 jardiniers adhérents de la MSP les ont cultivées cette année.

- Tomate « De Bagnols-sur-Cèze » : résistante à la sécheresse, menée sans taille ni tuteurage. Souche transmise par un maraîcher, à tester. 6 maraîchers et pépiniéristes et 4 jardiniers la testent en 2018.


- Tomate « Des Andes » collectée chez un agriculteur de 80 ans qui la cultive depuis 25 ans, sur sol argilo-calcaire. Testée par le collectif de St Brès, très bons résultats de productivité, de résistance aux maladies et gustatif. Elle est déjà entrée depuis 2 ans dans le plan de culture des maraîchers de St Brès.

- Haricot nain « beurre de Thines » : transmis via Savoirs de Terroir (collectif ardéchois). D'après les recherches déjà effectuées, cette variété serait arrivée sur le secteur par le biais d'un ouvrier qui a participé à la construction du barrage de Malarce-sur-la-Thines (limite Gard/Ardèche) vers 1960. Variété déjà commercialisée par des maraîchers en Ardèche. Pré-multipliée depuis 2 ans. 3 maraîchers et jardiniers le cultivent et le multiplient cette année.



145 € collectés
Objectif : 6 000 € Contribuer au projet
6 contributeurs

Partager la collecte

Collecte et préservation de légumes cévenols anciens

par Maison des Semences Paysannes Gard-Cévennes

Financé à 2% - 145€ / 6 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS