Français English

Faites un don pour lancer la traduction de "The Hunchback Variations" de Mickle Maher de l'anglais vers le français et l'hébreu !

in favour of Malafesta

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Malafesta . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Pourquoi nous soutenir à ce moment du processus de création ?


J'ai récemment reçu l'autorisation écrite officielle de Zohar Wexler pour traduire "The Hunchback Variations". C'est passionnant, non seulement parce que je prévois de présenter le spectacle en France et en Israël cette année, mais aussi parce que vous soutenez la première traduction d'une œuvre de Mickle Maher de l'anglais vers une autre langue. 

Bien sûr, pour réaliser le projet, la toute première étape est d'avoir le texte traduit et disponible pour le partager avec les producteurs, artistes, journalistes, critiques et diffuseurs. 

Zohar fait une demande de subvention pour aider à la traduction auprès de la Maison Antoine Vitez. Le dossier demande un extrait du texte déjà traduit. Votre don est destiné à soutenir la traduction nécessaire pour que le dossier soit complet. Votre don sert également à financer la traduction en hébreu qui n'est pas prise en charge par la Maison Antoine Vitez.

Si notre dossier est retenu, le don de 1500 € permettra à M. Wexler de donner la priorité à la réalisation des traductions.


La lettre de l'éditeur de Mickle et son biographe



Mickle Maher (né en 1963 à Kalamazoo, Michigan) est cofondateur du Theater Oobleck de Chicago, avec lequel il produit des pièces depuis plus de trente ans. Ses pièces ont été jouées à Off-Broadway et dans le monde entier, et ont bénéficié de subventions du National Endowment for The Arts (N.E.A.) des États-Unis, du fonds Rockefeller Multi-Arts Production (M.A.P.) et de Creative Capital. Ses pièces comprennent There is a Happiness That Morning Is ; Song About Himself ; An Apology for the Course and Outcome of Certain Events Delivered by Doctor John Faustus on This His Final Evening ; The Hunchback Variations ; The Strangerer ; Spirits to Enforce ; Cyrano (traducteur), The Cabinet ; Lady Madeline ; The Pine ; et An Actor Prepares (une adaptation du livre fondateur de Stanislavsky). Il a enseigné l'écriture dramatique et des sujets connexes à l'Université de Chicago, au Columbia College et à la Northwestern University. Parmi ses travaux récents, citons le livre et les paroles de la comédie musicale Small Ball, commandée par le Catastrophic Theatre of Houston et Daryl Morey, le directeur général des Houston Rockets de la National Basketball Association (N.B.A.), et It Is Magic, une suite de Macbeth, produite par Theater Oobleck à Chicago.

En 2022, une nouvelle anthologie de six de ses pièces sera publiée par Agate Publishing. Maher a été décrit par le Houston Chronicle comme "l'une des voix les plus originales du théâtre américain d'aujourd'hui" et par le Chicago Reader comme "un maître dans la création d'œuvres complexes et paradoxales qui englobent leurs propres contradictions". Les pièces de Maher utilisent la littérature classique comme point de départ pour des drames comiques très inhabituels, traitant souvent de l'absurdité, des difficultés et des récompenses de l'effort artistique. Son travail a été influencé par Eugène Ionesco, Maria Irene Fornes, Kenneth Koch et Edward Albee, entre autres, ou comparé à eux.



«l'une des voix les plus originales du théâtre américain d’aujourd’hui»

— The Houston Chronicle 



«  un maître dans la création d'œuvres complexes et paradoxales qui englobent leurs propres contradictions»

— The Chicago Reader


Un selfie de Zohar et Aaron à Charleville au festival de marionnettes septembre 2021