Français English

Faire un don à Mali Diatiguiya de Toulouse

in favour of Mali Diatiguiya de Toulouse

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Mali Diatiguiya de Toulouse . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

À la suite de l’expulsion d’une centaine de jeunes migrants de l’EHPAD désaffectée, le 26 août 2022 à Toulouse, plusieurs vidéos et commentaires circulent sur les réseaux sociaux. La plupart de ces messages laissent croire que les jeunes migrants maliens sont les plus nombreux et lient cette expulsion à la situation politique actuelle de la France avec le Mali.

Ce jour, 27 août 2022, l’Association des Maliens et sympathisants (AMD) de Toulouse, représentée par son Président DIARRA Alpha Maki, son Vice-Président DIALLO Bouillé et DIALLO Demba Personne Ressource DU BUREAU, se sont rendus sur le terrain afin de s’enquérir de la situation, de rencontrer les jeunes migrants maliens et l’ensemble des personnes expulsées.

Nos constats :

·       Les jeunes migrants expulsés ne sont plus devant les Tourelles. Ils sont regroupés devant le Palais de justice de Toulouse, accompagnés par des associations.

·       Ils se sont organisés solidairement, sans distinction de nationalité ou d’autres considérations, en désignant entre eux des responsables.

·       Les aides sont mises en commun et partagées entre tous.

·      Contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux, les Maliens ne sont pas les plus nombreux et plusieurs nationalités sont concernées

NB : Nous ne constatons aucun caractère politique ou ciblé visant les migrants Maliens ou la communauté Malienne. Nous apportons un démenti formel à ces allégations

« Le tribunal administratif aurait donné une suite favorable à la requête du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), nouveau propriétaire des bâtiments, de fermer le centre »

Les besoins identifiés :

-        Relogement : les expulsés se couchent à même le sol dans le parc en face du palais de justice. Le refus par les jeunes expulsés d’un accompagnement administratif n’arrange pas cette situation. Mali Diatiguiya n’a pas de proposition à ce sujet.

-        Sanitaire : Urgence de rendre disponible des sanitaires publics fonctionnelles sur le lieu de regroupement. Une demande urgente sera adressée aux autorités locales

-        Equipements individuel et alimentaire : Besoin de couvertures, de sacs de couchage, habilles, nourriture eaux, etc. Certains ont tout perdu dans l’action