Mano a Mano

Action sociale

Créée en 1993, l’association Mano a Mano intervient dans un bidonville de Lima, au Pérou, pour améliorer la qualité de vie de ses habitants et de leurs enfants de façon durable.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Jardin Bicentenario

Mano a Mano Perú est une association péruvienne, sans but lucratif, qui travaille depuis 1993 dans un bidonville de la banlieue Nord de Lima : La Ensenada.

Ayant pour perspective l’amélioration des conditions de vie des habitants et de leurs enfants, elle œuvre à mettre en place plusieurs activités au sein de La Ensenada: les habitants en sont à la fois acteurs et bénéficiaires. Ayant démarré à partir d’un modeste local de prévention médicale, Mano a Mano a développé d’autres projets au cours de son histoire, travaillant sur le long terme pour un développement durable.

 

 

Les actions de notre association : Construction, Education, Santé

Construction

Une trentaine de femmes du bidonville de La Ensenada ont été formées aux métiers du bâtiment. Elles participent ainsi à la construction d'infrastructures dans leur propre communauté. Cette action permet leur indépendance économique, de changer l’image de la femme et d’agir en faveur de l’égalité des genres.
 

Femmes constructrices

Education

Les enfants de La Ensenada, vivant dans des conditions précaires, se retrouvent, très jeunes, livrés à eux-mêmes, exposés aux dangers de la rue. Les préoccupations majeures de Mano a Mano sont de leur apporter un soutien scolaire et de leur offrir des espaces adéquats, comme une bibliothèque et une ludothèque.

Enfants dans la bibliothèque et au jardin

Mano a Mano mobilise l'aide de jeunes du bidonville pour encadrer des activités ludiques et formatrices pour les enfants de la communauté. En échange de leur implication dans le projet, Mano a Mano finance leurs études et assure le suivi de leur scolarité.

De plus, afin de lutter contre l’échec scolaire et le désœuvrement durant l’été, l’association a créé les Vacances Utiles dirigées par les animateurs.

Enfin, des cours, adaptés à chacun, sont proposés aux adultes (à partir de 15 ans) ayant abandonné leurs études primaires et secondaires. Un examen, dirigé par un professeur de l’IRFA, donne une certification officielle à la clé.

Visite de familles pendant la pandémie

 

Santé

Mano a Mano gère plusieurs activités liées à la santé. Elle tient une pharmacie populaire à La Ensenada, organise ou co-organise des campagnes de prévention santé, et travaille également avec une psychologue pour apporter une aide et un suivi aux habitants de la communauté, souvent exposés à des situations difficiles.

Depuis le début de la pandémie, un collectif de santé a pu être mis en place et des membres de Mano a Mano ont apporté un soutien à la population, tant par le transport de personnes malades que par la fourniture de bouteilles d'oxygène et de l'aide aux soins.

 

Autres activités

Pour lutter contre l’exclusion sociale et pour favoriser le travail des femmes, plusieurs activités ont été mises en place. Des femmes de La Ensenada ont, peu à peu, été formées à la cuisine, la pâtisserie, la couture et au tourisme. Aujourd’hui, ces activités sont à l'arrêt du fait de la pandémie, mais il y a 2 ans elles géraient un restaurant solidaire, une pâtisserie, un atelier d’artisanat et accueillaient des visiteurs et touristes sous la forme de tourisme solidaire. L'atelier d'artisanat est de nouveau actif et s'est adapté à la nouvelle situation.

Cuisine - Restaurant - Pâtisserie - Atelier