FR EN

Objectif : Aider une jeune orpheline à réaliser son rêve : devenir Médecin  !!

Depuis 2009, l’association Marseille Centrafrique Solidarité(*1) prend en charge une vingtaine de filles orphelines à Bangui.

Parmi ces filles, une s’est particulièrement distinguée par ses fortes capacités scolaires et sa volonté. Il s’agit de Jeanne-Pharelle(*2), 21 ans.

Celle-ci a aujourd’hui une opportunité exceptionnelle !! Elle a en effet été acceptée en 1ère année de médecine de l’USTA (Université de Saint Thomas d’Aquin) au Burkina Faso.

Mais les frais(*3) sont importants : 5300€ pour la première année, 3600€ pour les années suivantes. Et l’association MCS ne peut pas à elle seule honorer ces frais sans porter préjudice aux autres actions menées par l’association.

D’autant plus que cette année a été difficile financièrement pour l’association qui a vu ses recettes diminuer fortement à cause de la Covid (animations dans les écoles et manifestations annulées).

Jeanne-Pharelle est une jeune fille sérieuse, travailleuse, battante, généreuse, tournée vers les autres.

Elle représente un exemple, un modèle et surtout un espoir pour toutes ces orphelines de Bangui qui ont besoin de se projeter dans l’avenir elles-aussi.

Plus qu’un projet, être médecin est devenu au fil des années un rêve pour Jeanne-Pharelle.  Elle a fourni beaucoup d’efforts et fait de nombreux sacrifices pour se consacrer aux études. Elle mérite vraiment qu’on la soutienne. Aussi nous avons pris le risque financier de l’inscrire à l’USTA car la formation commençait fin octobre 2020.  

Aujourd’hui l'association a clairement besoin de votre participation pour nous aider à honorer cette dépense exceptionnelle.  

Pour soutenir Jeanne-Pharelle, vous pouvez effectuer un don ponctuel ou un don régulier.

Dans tous les cas, si vous êtes imposable, vous pourrez déduire de vos impôts sur le revenu 66% des sommes versées à l'association. Par exemple, si vous effectuez un don de 100€, cela ne vous coûtera que 34€ après déduction fiscale. Nous vous enverrons un reçu fiscal au moment venu.

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à Marseille Centrafrique Solidarité ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

(*1) L'association MARSEILLE CENTRAFRIQUE SOLIDARITE :

Elle agit en République Centrafricaine depuis 2006. Principalement dans le domaine :

-        de l’éducation : Ecole de Niakari,

-        de la santé : centre de santé et maternité de Niakari

-        de la protection des plus démunis : prise en charge de filles orphelines à Bangui depuis 2009 : placement si besoin dans des familles d’accueil, scolarisation, accompagnement (tuteurs, assistante sociale, regroupements réguliers, soutien scolaire, sensibilisations et préventions diverses). 

MCS mène d’autres actions en RCA. Pour plus d’informations : http://mcsolidarite.fr

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

(*2) L'histoire de Jeanne-Pharelle :

Orpheline de père à 6 ans, séparée de sa maman sans ressources elle vivait alors chez sa tante qui n’avait pas les moyens de la scolariser lorsque MCS l’a prise en charge à 10 ans. L’association l’a tout de suite inscrite dans une école publique et l’a accompagnée dans son développement personnel. Elle a rapidement eu des résultats brillants, a retrouvé espoir en l’avenir et a pu construire un projet : devenir médecin, voire cardiologue.

Pour lui donner toutes ses chances, nous l’avons inscrite en seconde dans le lycée privé PIE XII qui est un lycée de référence à Bangui. Elle réussit très bien (1ère de sa classe en première C avec félicitations du conseil de classe). Elle obtient son bac C malgré une année de terminale difficile (changement de famille d’accueil pour aller vivre chez une autre tante très éloignée de son lycée). Elle passe ensuite le concours d’entrée à l’école de médecine de Bangui mais le rate à 2 occasions. Ce concours est très difficile : entre 20 et 30 admis par an sur plusieurs centaines de candidats. Par défaut, elle passe le concours d’entrée en licence de Géologie à Bangui qui est aussi très difficile (4 admis au final). Elle finit seconde.

Son année de licence se passe bien, mais son rêve reste ailleurs et ses yeux se mettent à briller lorsqu’on lui parle de médecine. Le cardinal de Bangui, Dieudonné Nzapalainga, qui suit son évolution depuis le début et connait ses capacités et son projet, nous a fait part de l’existence de l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) au Burkina Faso qui propose une filière médecine. Nous en avons parlé à Jeanne-Pharelle qui n’a pas hésité à candidater malgré le fait qu’elle devrait, si elle était admise, quitter sa vie à Bangui, sa famille, ses ami(e)s, pour partir, toute seule, dans un pays qu’elle ne connait pas….

En octobre 2020, l’USTA lui donne sa chance en l’admettant en 1ère année de licence de médecine.

C’est une opportunité inespérée !!  Le rêve peut devenir réalité !!

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Marseille Centrafrique Solidarité. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

(*3) Les frais :

Pour l’année 2020-2021 ils s’élèvent à 5300 € comprenant le visa et le transport de Bangui à Ouagadougou (1350€), l’hébergement(440€) et les repas(1460€) dans un foyer tenu par des sœurs, l’inscription à l’Université USTA(1000€), l’assurance maladie(280€), la tenue + les manuels et fournitures scolaires(450€), un ordinateur(380€), …   Les frais des années suivantes s’élèveront à environ 3600 € comprenant l’inscription à l’USTA, l’assurance maladie, l’hébergement, les repas et les fournitures scolaires.