MDA

Médico-sociale

Maguen David Adom a pour objet de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des personnes et à sauver des vies.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L'Histoire du MDA

  • 2015

    Création de l’Unité Internationale du Maguen David Adom

    Sous l’impulsion du Dr Luc Benattar, responsable du MDA à Marseille, le MDA France en coopération avec le Maguen David Adom en Israël a conçu un nouveau programme de volontariat. L’Unité internationale est constituée de personnes appartenant au monde médical, invitées à se former au secours d’urgence médicale en Israël par les instructeurs du Maguen David Adom. 

  • 2014

    Opération bordure de protection

    Opération bordure de protection, le MDA est mobilisé au plus près des civils israéliens, ils sont les anges gardiens d’Israël.

  • 2009

    Plomb Durci 1180 missiles ont touché le sol israélien, 770 blessés ont été pris en charge par le MDA.

    Les communautés du Neguev sont attaquées, le HAMAS s’attaque violement à Israël. Au cours de cette guerre le MDA est en état d’alerte maximale. Lors du conflit, 1180 missiles ont touché le sol israélien, 770 blessés ont été pris en charge par le MDA, seuls 4 civils ont perdu la vie. Les Paramedics du MDA ont sauvé de nombreuses vies parfois au péril de leur vie.

  • 2006

    Le MDA et la Croix-Rouge

    Au début de l’année, après une lutte diplomatique acharnée, le Maguen David Adom est enfin intégré comme membre officiel du comité de la Croix-Rouge internationale (basé à Genève) sans renoncer à son emblème lors d’opérations à l’étranger, l’étoile de David rouge, fièrement arborée par les secouristes du MDA.

    La deuxième guerre du Liban débute, les roquettes et autres missiles pilonnent le nord d’Israël. Le MDA prend en charge plus de 2600 victimes, fournit plus de 20000 unités de sang à destination des militaires et blessés et de l’aide humanitaire à plus de 30000 israéliens bloqués dans leurs abris.

  • 1982

    Au cours de la 1ère guerre du Liban, le MDA intensifie encore ses capacités d’action.

    Au cours de la 1ère guerre du Liban, le MDA intensifie encore ses capacités d’action. Tsahal demande au MDA d’être sa deuxième ligne de défense et d’assurer l’urgence médicale sur le front. En poursuivant dans le même temps sa mission auprès de la population civile.

  • 1980

    Le nouveau centre national du Sang est construit grâce au soutien financier de donateurs américains et français.

    Le nouveau centre national du Sang est construit grâce au soutien financier de donateurs américains et français. Aujourd’hui la banque du sang sous l’entière supervision du MDA est le seul organisme chargé de la collecte, du traitement, de l’examen, du stockage et de la distribution des unités sanguines et de ses composantes dans le pays par le biais d’un centre de recherche ultramoderne.

  • 1973

    Israël est attaqué à Kippour, le MDA est immédiatement mobilisé.

    Israël est attaqué à Kippour, le MDA est immédiatement mobilisé, les unités du MDA évacuent des centaines de blessés et transfèrent tous les soldats blessés vers les hôpitaux.

  • 1967

    Jérusalem est réunifiée après la guerre des 6 jours, de ce fait davantage de territoires sont sous la juridiction de la grande station du MDA à Jérusalem.

    Jérusalem est réunifiée après la guerre des 6 jours, de ce fait davantage de territoires sont sous la juridiction de la grande station du MDA à Jérusalem, nécessitant plus de matériels, de personnels et de bénévoles. Les nouveaux immigrants arrivent massivement en Eretz, plusieurs dizaine de stations supplémentaires sont construites pour pallier à la demande.

  • 1949

    Le MDA devient officiellement la Société de Croix Rouge en Israël.

    Les objectifs du MDA et son statut légal sont définis au 3ème paragraphe de la Loi du « Maguen David Adom » votée par la Knesset le 12 juillet et promulguée par David Ben Gourion. Le MDA devient officiellement la Société de Croix Rouge en Israël.

  • 1948

    Durant la guerre pour l’indépendance de l’Etat d’Israël, le Maguen David Adom répond présent. Les ambulances et les camions de collecte de sang offerts par les donateurs français ont joué un rôle fondamental pour fournir une parfaite action sur le terrain avec la prise en charge de tous les soldats et civils blessés lors des attaques.

  • 1947

    En France

    En France, Le Dr Isidore SIMON accompagné de personnalités dévouées à la cause fonde le « Mogen David Rouge »  connu aujourd’hui comme Maguen David Adom France. Depuis sa mission première est de soutenir le MDA en Israël en collectant des fonds pour l’acquisition de fournitures médicales, véhicules médicalisés et appui financier au bon fonctionnement de la banque nationale du sang entièrement gérée par le Maguen David Adom.

  • 1947

    45 stations

    45 stations du MDA quadrillent désormais le futur Etat d’Israël.

  • 35/39

    Deuxième vague d’émeutes anti-juives

    Le Maguen David Adom connaît une expansion de son action dans le sillage de la deuxième vague d’émeutes anti-juives. Le MDA soigne les blessés et dispense des formations intensives aux premiers secours aux membres de la Haganah et aux auxiliaires de la police.

  • 1935

    Plusieurs unités quadrillent désormais le futur Etat d’Israël. Ces unités s’unissent pour former une organisation médicale d’urgence Nationale servant aussi bien la population civile que la Haganah (prédécesseur de  TSAHAL). Le groupe est déjà constitué d’une centaine de médecins bénévoles et d’une dizaine d’ambulances.

  • 1934

    Création d'une station d'urgence à Jérusalem

    Une 3ème unité d’urgence médicale est créée dans la future capitale israélienne, Jérusalem.

  • 1930

    Création à TLV de la première station du Maguen David Adom

    Le 7 juin 1930, des médecins et volontaires israéliens créent à Tel-Aviv la première station du Maguen David Adom. Très vite ils furent une centaine de membres et en quelques semaines ils font l’acquisition de la toute première ambulance.

    Une seconde unité du Maguen David Adom est créée dans la ville de Haïfa.