Garage solidaire Mécanique Alternative

par Mécanique Alternative

Garage solidaire Mécanique Alternative

par Mécanique Alternative

nous souhaitons sensibiliser le grand public aux causes que nous défendons... La précarité, l’emploi, l’isolement social…



Présentation du projet


L’autonomie sociale et économique des individus

 

L’absence de mobilité est un frein à l’accès à l’emploi ou à la formation mais représente également une cause d’isolement social notamment en milieu rural.

 
Action mis en œuvre sur la problématique.

 

Redonner la mobilité aux personnes en difficultés en leur proposant l’entretien et la réparation de leur véhicule à faible tarif.

Le prêt solidaire de véhicules pour toutes démarches liées à l’emploi (entretien d’embauche, mission intérim, période d’essai…)

Vente de véhicule aux personnes en difficultés dont le prix sera calculé uniquement sur les frais de remise en état. (Micro-crédit)

Les diverses prestations se déroulerons dans un local dont l’équipement et l’outillage sera similaire aux garages automobiles similaires.

Des professionnels de l’automobile seront embauchés pour répondre à la demande. 


Bénéficiaires

 

Les premiers bénéficiaires seront les demandeurs d'emplois et personnes en précarités percevant les minimas sociaux. Environ 4399 demandeurs d'emploi (décembre 2015)  sur le Bassin de Decazeville (catégories A, B, C) + 7,6% en 1 an.


Une  enquête du conseil départementale de l’Aveyron permet de constater que plus de 44% des BrSa de l’échantillon  sur le territoire du bassin de Decazeville/Villefranche n’ont pas de moyens de transport, et 39% habitent à plus de 5 km d’un centre bourg, mais aussi  que 41,5% n’ont pas le permis et que 34,5% n’ont pas accès à un mode de transport collectif.


Les publics en insertion rencontrent des problèmes de mobilité, autant en milieu urbain que rural.

La présence de transports en commun n’est pas homogène sur le Département, et pour les publics concernés ne répond pas à leurs besoins, en particulier le retour à l’emploi. Ce public en difficulté sociale n’arrive pas à utiliser ce mode de transport, y compris en milieu urbain, et par ailleurs avoir ou essayer d’obtenir le permis de conduire n’est pas forcément suffisant car

Il faut également assumer l’achat et l’entretien d’un véhicule.

 

Les constats observés sur ce public

 

Pas de moyen pour entretenir ou réparer son véhicule.

Les personnes non mobiles ont plus de difficultés à s’insérer ;

La difficulté d’apprentissage du code et de la conduite pour certains d’entre eux ;

La méconnaissance de solutions de transports existants.

 

En résumé, les difficultés sont liées, l’achat et l’entretien d’un véhicule, à l’insuffisance des transports collectifs, au financement du permis mais aussi à l’appréhension ou la réticence à se déplacer.

Solutionner ces difficultés de mobilité doit favoriser l’insertion professionnelle et socio professionnelle des publics en insertion de manière à les accompagner vers un retour à l’emploi.


Besoin non comblés à ce jour

 

D'après une étude faite par le secours catholique, 6 à 8 millions de personnes ont un problème lié à la mobilité, ce qui devient une problématique en France.

Le département de l'Aveyron n'est pas épargné bien au contraire.

 

Programme Départemental d’Insertion Du département de l’Aveyron à lancer un appel à projet durant l'été 2015

"Lever les freins socio-professionnels à l’emploi par des mesures d’aide à la mobilité en Aveyron".

 

Un autre appel de Projet sur le département est en cours « Favoriser la mobilité des bénéficiaires du RSA »

 

A ce jour quelques solutions ont été proposées comme l’auto-école sociale (Mobil ’Emploi) mais concentré sur la région de Rodez. Cette solution est une bonne initiative mais ne corrige pas le problème de mobilité puisque les personnes qui obtiennent le permis de conduire sont toujours en situation précaires et ne peuvent toujours pas acheter de véhicules et ainsi retrouver un emploi.


Origine du projet


Mécanicien de métier, j'ai constaté tout au long de mes expériences que beaucoup de personnes avaient des difficultés à entretenir leurs véhicules, certains sont dans l'obligation de contacter un crédit (si ils le peuvent) pour faire face aux prix des  réparations (exorbitants chez certains garagistes) qui dépassent considérablement leur budget.

Ces personnes roulent donc avec des véhicules qui ne sont pas entretenues ou mal et cela devient un réel danger pour les usagers.

D’autres vous diront « je préfère acheter à manger à mes enfants plutôt que de réparer ma voiture »


A quoi servira l'argent collecté ?


Tous les dons, qu’ils soient petits ou grands  nous sont utiles pour :

Acheter de l’équipement et de l’outillage

Acheter des véhicules pour aider les personnes en difficultés

Développer de nouveaux services

Faire grandir notre association

vous pouvez aussi faire don d’un véhicule qui sera déductible d’impôt. (un reçu du montant de la valeur du véhicule sera émit)

Notre équipe


David Responsable de structure titulaire d'un CAP/BEP et d'une habilitation aux fluides frigorigènes.

Christelle présidente de l'association diplômé d’état AMP, dans le milieu social et animatrice .

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Lancer ma collecte !
Association Mécanique Alternative

Mécanique Alternative

Association pour aider les personnes en difficultés à retrouver une mobilité et un emploi.