Med'EqualiTeam

Humanitaire - Caritative

Promouvoir l’accès à la santé de populations déplacées ou fragilisées ou n’ayant pas accès aux soins médicaux

Nos actions en cours

À la une

Nous faire un don 2

Qui sommes-nous ?

ENGLISH BELOW

Med’EqualiTeam est une association française d’utilité générale créée en Juillet 2018, selon la loi 1901 (but non lucratif). Elle a pour objet l’apport d’aide humanitaire sous forme de consultations médicales gratuites aux personnes en migration, lorsque l’accès aux soins est rendu difficile pour diverses raisons (manque de médecins, absence de papiers, difficultés financières, etc).

Notre premier projet était basé à Samos, en Grèce, où nous avons fourni des soins de santé à plusieurs milliers de personnes piégées dans le seul camp existant, conçu initialement pour 650 habitant.e.s, qui était gravement surpeuplé et insalubre. Début 2020, nous suivions 9 000 personnes coincé.e.s dans ce camp, recevant plus de 300 patient.e.s par jour. Avec le Covid et les refoulements, le nombre de personnes a lentement diminué jusqu'à ce que notre présence à Samos ne soit plus nécessaire - l'ouverture du nouveau camp en septembre 2021 était par ailleurs une installation semblable à une prison dans lequel nous ne pouvions accepter de travailler. Nous avons donc clôturé notre projet.

Notre deuxième projet a eu lieu entre juin 2022 et janvier 2023, en Pologne, pour les réfugié.e.s d'Ukraine. Afin de soutenir le système de santé polonais, nous avons réalisé des consultations médicales directement dans les centres où les personnes étaient hébergées, dans la région d'Opole, au sud-ouest de la Pologne. Notre mission s'est arrêtée lorsque le nombre de personnes accueillies a diminué, soit parce que les réfugié.e.s sont retourné.e.s en Ukraine, soit parce qu'il.elle.s se sont suffisamment intégré.e.s dans le système polonais pour trouver leur propre logement.
 

En Octobre 2023 nous avons monté un projet en Libye pour soutenir les populations vulnérables suite aux inondations qui ont frappé le pays en septembre. La ville de Derna a été choisie comme site du projet, car la rupture des barrages en amont de la ville a provoqué une vague de 7 mètres de haut, coupant la ville en deux et entraînant l'effondrement de plusieurs ponts, ainsi que des milliers de personnes décédées ou portées disparues.

La mise en œuvre du projet est faite avec l'ONG Super-Novae qui travaille en Libye depuis 2021, et repose essentiellement sur l'appui aux ressources humaines locales par un petit groupe d'experts internationaux :

  • Assurer la fourniture de matériel d'urgence (kits d'hygiène et de nutrition, matelas, couvertures, etc.) et de services publics (ex : eau/énergie) ;
  • Renforcer les capacités de soutien médical d'urgence (soins de santé primaires avec un accent particulier sur les maladies d'origine hydrique, certaines maladies chroniques, la santé de la mère et de l'enfant) et la fourniture de services psychologiques à la population touchée.

La clinique à Derna a ouvert en début d'année 2024 et nous y accueillons la population qui reste très affectée suite aux inondations. L'équipe médicale sur place réalise des consultations de médecine générale, assure le suivi des patients avec maladies chroniques et dispense gratuitement les médicaments dont les patients ont besoin. Le centre propose également des consultations individuelles ou en groupe avec un psychologue pour les patients souffrant notamment de stress post traumatique.


Depuis décembre 2023, nous travaillons aussi dans le nord de la Grèce pour combler l'énorme manque de soins médicaux ressenti à la fois dans la population des rues du centre urbain et dans les camps hébergeant les demandeurs d'asile autour de Thessalonique. Nous avons mis en place différentes activités : 

  • Des consultations médicales trois jours par semaine dans le centre communautaire de Wave, où des dizaines de personnes en déplacement et la population sans-abri en général sont accueillies chaque jour pour recevoir de la nourriture, des articles non alimentaires, des douches, etc. Nous abordons les problèmes de santé résultant de conditions de vie insoutenables, tels que la gale, les plaies infectées, le manque d'accès aux médicaments et les problèmes musculaires à long terme.
  • Des consultations médicales une fois par semaine pour la population de camps où la couverture médicale est insuffisante.
  • Coopération avec les nombreuses ONG non médicales présentes dans le nord de la Grèce, afin de servir de point de référence pour les questions médicales.


Des mises à jour régulières donnant des nouvelles du projet et expliquant l'utilisation des fonds collectés sont faites sur la page Facebook !


 


ENGLISH 
Med’EqualiTeam is a French NGO created in July 2018. It is based on a non-profit organisation structure.
The aim of this NGO is to provide free health care to displaced populations, who wouldn’t otherwise have access to it due to any kind of barriers or lack of physicians. The care should be given with respect, dignity and confidentiality, with respect of medical and general ethics.

Our first project was based in Samos, Greece, where we provided health care for several thousands people trapped in the only camp made for 650 inhabitants, which was severely overcrowded and unhygienic. At the peak beginning of 2020, we were taking care of 9,000 people trapped there, receiving more than 300 patients a day. With Covid and pushbacks, the numbers slowly diminished until our presence on Samos was no longer needed - the new camp opening in September 2021 was a prison-like facilities where we couldn't accept to work. We then closed our project.

Our second project ran from June 2022 to January 2023 in Poland for Ukrainian refugees staying there. In order to support the Polish healthcare system, we provided medical consultations directly in the centres where people are hosted in the region of Opole, South-West Poland. Our mission stopped when the number of people being hosted decreased, both due to refugees going back to Ukraine or being integrated enough in the Polish system to find their own accommodation.

In October 2023 we set up a project in Libya to support vulnerable populations following the floods that hit the country in September. The town of Derna was chosen as the site for the project, as the bursting of dams upstream from the town caused a 7-metre-high wave, cutting the town in two and causing several bridges to collapse, as well as thousands of people dying or declared missing.

The implementation of the project is done thanks to our main partner SuperNovae, and relies primarily on the support of local human resources by a small group of international experts:

  • Provide emergency supplies (hygiene and nutrition kits, mattresses, blankets, etc.) and utilities (e.g. water/energy);
  • Build capacity for emergency medical support (primary healthcare with a particular focus on water-borne diseases, certain chronic diseases, maternal and child health) and the provision of psychological services to the affected population.

The clinic in Derna opened at the beginning of 2024, and we are welcoming the population who are still very badly affected by the floods. The medical team on site provides general medical consultations, monitors patients with chronic illnesses and dispenses the medicines they need free of charge. The centre also offers individual or group consultations with a psychologist for patients suffering from post-traumatic stress disorder.

 

Since December 2023, we have also been working in northern Greece to fill the huge gap in medical care felt by both the street population in the urban center and the camps housing asylum seekers around Thessaloniki. We have set up various activities: 

  • Medical consultations three days a week in the Wave community center, where dozens of displaced people and the homeless population in general are welcomed every day to receive food, non-food items, showers, etc. We address health problems resulting from unbearable living conditions, such as scabies, infected wounds, lack of access to medication and long-term muscular problems.
  • Medical consultations once a week for the population of the camps where medical coverage is inadequate.
  • Cooperation with the many non-medical NGOs present in northern Greece, to act as a point of reference for medical issues.


Regular updates about how the donations are being spent are mostly done on social media like our Facebook page!