MEMS Métropole

Santé

Sensibilisation et soutien des patientes qui luttent contre l'endométriose

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

1 à 2 femme sur 10, réglée, est touché par l'endométriose. 180 millions de femmes dans le monde souffrent quotidiennement de cette maladie : 

Règles douloureuses, Rapports intimes douloureux, Transit perturbé, Infertilité, Fatigue chronique, Traitements hormonaux, Chirurgies à répétition, Peur d’une rechute, Incompréhension de l’entourage, Difficultés financières, Problèmes de couple, Dépression, Solitude, … 


L'endométriose, c'est une maladie incurable qui se caractérise par la présence de tissu utérin, l’endomètre, sous forme de kyste ou d'adhérences, sur les organes voisins : Ovaire, intestins, vessie, reins, diaphragme, ...

Une maladie qui a été découverte en 1861, mais dont les symptômes ont été banalisés à travers les siècles, laissant des femmes souffrir dans le silence, dans l'ignorance et dans l'incompréhension. L'absence de recherche à son sujet, le manque de formation des professionnelles de santé, le tabou autour des règles et des souffrances des femmes, et la complexité de son évolution, font que l'endométriose est, 150 ans après sa découverte, un mystère médical.

Le délai de diagnostic est, aujourd'hui encore, de 6 à 10 ans, lui laissant tout le loisir d'évoluer confortablement, créant des lésions pouvant être irréversibles (notamment l'ablation totale ou partielle des organes atteints). 

Une maladie dont il existe autant de forme que de femmes atteintes et qu'on appelle, bien souvent, le cancer dont on ne meurt pas. 


Pourtant, l'endométriose pourrait être bénigne dans la majorité des cas avec un diagnostic précoce et une prise en charge adaptée : Traitement pour ralentir l'évolution, Surveillance gynécologique renforcée, Orientation vers des médecines douces pour la gestion de la douleur, Reconnaissance de la Sécurité Sociale du caractère invalident dans les cas les plus graves, Prise en charge psychologique pour gérer toutes les difficultés liées à la maladie, ... 

Mais encore bien trop de femmes souffrent de cette errance médicale.


Créée en Mars 2011 par Lindy GHOUALI, l'association Mon Endométriose Ma Souffrance s’est construite autour d’un même besoin : échanger sur la maladie avec d’autres patientes, d’autres couples, pour comprendre et être compris. Au fur et à mesure des mois, les objectifs ont évolué : Lutter contre l'isolement en écoutant et en accompagnant les patientes, Sensibiliser le public, Aider la recherche pour améliorer la prise en charge des patientes...
En novembre 2017, dans un souci de proximité et afin d’être plus à l’écoute des Endogirls, l’Association MEMS a décidé de créer deux antennes et MEMS METROPOLE est née.
Une équipe de bénévole œuvre au quotidien pour mener à bien ses missions. Mais nous n'y arriverons pas s'en vous ! 

Soutenir MEMS Métropole, Adhérer à notre association, c'est participer, activement, à la lutte contre l'endométriose et à la reconnaissance des souffrances des patientes. C'est nous aider, financièrement, pour améliorer la vie de millions de femmes et pour soutenir la recherche.


Alors MERCI du fond du coeur pour votre soutien !


Siège social

10 rue des Tilleuls 59650 VILLENEUVE D'ASCQ

Site internet

https://

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

D

Decollogny Sylvia

13 juillet 2018
Merci pour l’accueil
Suis à un stade 4 et actuellement en recherche de solutions naturelles Répondre au commentaire de Decollogny Sylvia

Notre communauté

decollogny sylvia severino maria12ecc968 318e 458d b45b 611907
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association La Brise
La Brise
Association Ex@sso France
Ex@sso France
Association Espace Singulier
Espace Singulier
Association Le centre PAPILLON
Le centre PAPILLON