Migrations & Développement

Autres
Association franco-marocaine de migrants pour le développement local du Souss Massa Drâa
qui sommes-nous ?
En images
+16 Photos
Notre mission

Migrations & Développement est une association franco-marocaine de droit français, créée en 1986 par des migrants pour mener des actions de développement dans les villages de leur région d’origine, l’Atlas et l’Anti Atlas marocains, frappée par une sécheresse sévère depuis le milieu des années 70.

Avec l’appui d’experts bénévoles français, les premières actions ont porté sur les infrastructures : électrification des villages, retenues collinaires et irrigation, écoles et dispensaires, adduction d’eau potable… Progressivement, un programme de développement rural intégré a été élaboré en participation avec les populations locales, les migrants ; celui-ci a été soutenu par des chercheurs, des bailleurs de fonds du Nord et les autorités locales et nationales marocaines.
En 2000, au terme d’une large consultation régionale, des actions de soutien aux activités économiques sont entreprises : aide aux agriculteurs (producteurs de safran, d’huile d’olive, d’argane…) et aide à un programme de tourisme rural solidaire, basé sur l’investissement de migrants dans des auberges rurales, construites dans leur village d’origine.

L’action de M&D est basée sur trois principes : participation des populations aux décisions et au financement des projets, solidarités villageoises, partenariat avec les autorités locales. La formation des acteurs (élus, cadres des associations villageoises, des administrations locales, coopérateurs) est un axe majeur des interventions de l’ONG.

Les actions de notre association

Valorisation de la filière Argan

Description de votre action

Valorisation de la filière Safran

Description de votre action

Appui aux Foyers Féminins / Associations Féminines / Coopératives Féminines

M&D démontre un engagement fort à l’égard des femmes et une volonté de les  faire  participer à toutes les étapes des projets de développement, tout en  soutenant leurs  prises d’autonomie par l’économie. Cette démarche se manifeste  sur 2 axes :

  • le soutien aux projets économiques portés par des femmes et,
  • l’appui à l’inclusion des femmes dans la gouvernance locale,

Par ailleurs, le rôle des femmes migrantes est considérable par leur soutien à la prise d’autonomie des femmes villageoises. Ce rôle ne se limite pas à des envois d’argent : elles transfèrent aussi des comportements sociaux sur les questions de natalité, d’éducation, de santé…

Renforcement de Capacités des Associations Locales

M&D met un point d’honneur à faire participer les habitants aux décisions qui les touchent. Dès les premiers projets d’électrification et aujourd’hui encore, la création d’une Association Villageoise est une condition sine qua non à la réalisation d’un projet. Cette instance formelle complète ou se substitue aux organisations villageoises traditionnelles, les jemâa. Les villageois y gèrent les installations et les projets menés avec M&D.

Les migrants ont joué un rôle majeur au sein de ces Associations villageoises pour impulser les projets d’infrastructure.

Partenariat avec les élus locaux

Progressivement, la nécessité de dépasser l’échelle du village s’est imposée. Depuis 2010, M&D soutient l’élaboration de Plans Communaux de Développement (PCD) et accompagne leur mise en œuvre. Dans ce cadre, M&D forme les Communes à la planification participative :

135 personnes de 30 Communes ont déjà été formées aux méthodes de la planification participative.

-          Les Plans Communaux de Développement de 5 Communes ont été élaborés et validés.

 

Un partenariat avec les autorités locales : l’objectif de M&D n’est pas de se substituer aux actions de l’État sur le territoire. Dans le cadre des politiques publiques (comme l’Initiative nationale pour le développement humain –INDH-), le rôle de M&D est de soutenir les actions des villageois et des migrants, et de les articuler avec celles de l’Etat. À terme, l’objectif de M&D est de se retirer afin de laisser toute sa place à l’État, comme ce fut le cas pour l’électrification villageoise désormais assurée par l’opérateur national, l’Office National d’Electricité.

Eau Potable / Irrigation / Assainissement

La construction d’infrastructures rurales a été, depuis 1989, le premier axe d’intervention de M&D. Elle correspondait à la première demande des villageois et des migrants. M&D a compris que ce travail sur les infrastructures avec le soutien des migrants des villages (électrification villageoise, réseaux d’eau potable, retenues collinaires, réseaux d’irrigation, écoles, dispensaires, routes…) constituait la preuve tangible que l’action était possible. Ces actions ont été et sont toujours une formidable école de développement et de solidarité, notamment en matière d’apprentissage de la gestion des équipements collectifs et des relations avec les administrations et en matière de solidarité entre villageois, migrants ou non migrants.

L’action de M&D, en matière d’infrastructures, s’est concentrée sur 4 champs : l’électrification, l’accès à l’eau potable, l’accès à l’assainissement et la construction de barrages collinaires.

-          106 villages, regroupant environ 40 000 habitants, ont été électrifiés. Le programme d’électrification s’est arrêté en 2006, lorsque l’opérateur public, l’ONE, a pris en charge l’électrification des villages de la région.

-          24 réseaux d’accès à l’eau potable ont été réalisés, touchant plus de 15 000 habitants. L’installation de ces réseaux s’est accompagnée d’une sensibilisation à la gestion rationnelle de l’eau, et M&D réalise des contrôles de qualité de l’eau.

-          Convaincu que l’accès à l’eau doit faire l’objet d’une approche globale, M&D s’intéresse à son assainissement. 5 projets sont en cours, qui devraient toucher plus de 4 500 habitants une fois finis. Les projets sont adaptés à chaque village concerné et permettent d’expérimenter différentes technologies d’assainissement, traduisant le rôle pilote de M&D sur en matière d’assainissement dans des villages de montagne..

-          14 barrages et retenues collinaires ont été créés. Ils visent à recharger la nappe phréatique en ralentissant l’écoulement des eaux pluviales.

Environnement

M&D s’attache aussi à protéger l’environnement, via le tri des déchets solides, le reboisement et la sensibilisation à l’utilisation frugale des ressources :

-          5 conteneurs de récupération des déchets solides ont étés installés par les associations villageoises.

-          La sensibilisation a touché plus de 1000 personnes, et les éducateurs des Ecoles Non Formelles ont été formés sur le thème de l’éducation à l’environnement.

-          Plus de 14 500 arbres ont été plantés dans les villages entre 2009 et 2011.

Siège social

42 bd d'Annam Bat 4 RDC 13016 Marseille

Site internet

http://www.migdev.org

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Votre commentaire public
Jacques Ould Aoudia
24 mars 2016
Bravo pour cet assemblage de vidéos qui donnent une image vivante de l'association, de la multiplicité de ses interventions, ici et là bas.
Jacques Ould Aoudia
Notre communauté

Nos supporters

emilie.bonnassieux 340109 v.butin 622636
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
Association Les Rescapes De Lazawar
Les Rescapes De Lazawar
Association LES CHATS LIBRES DE REVIGNY
LES CHATS LIBRES DE REVIGNY
Association Comité du chat
Comité du chat
Association Ecole du chat libre de Toulouse
Ecole du chat libre de Toulouse
;