Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Mille Traces pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Lutte contre le braconnage dans le Parc Régional du W

par Mille Traces

Lutte contre le braconnage dans le Parc Régional du W - Mille Traces

Aidez-nous à préserver la faune d'Afrique de l'Ouest !

Ce projet a pour objectif de mettre en place une patrouille dont la mission sera d'assurer la surveillance d'une partie du Parc Régional du W, en Afrique de l'Ouest, qui s'étend dans une zone frontalière commune à 3 pays : le Bénin, le Burkina Faso et le Niger.

Ce parc naturel fait partie de la première réserve de biosphère transfrontalière d'Afrique reconnue par l'UNESCO. Il abrite lions, éléphants, hippopotames, cobbes, hippotragues, babouins, etc., toute une faune victime d'actes de braconnage de plus en plus fréquents en raison de la diminution des moyens financiers consacrés à sa lutte et au déclin du tourisme dans la région.

L'origine du projet

Le Parc W est le dernier refuge naturel protégé d'Afrique de l'Ouest présentant une aussi vaste superficie, puisqu’il s'étend sur plus d'un million d'hectares ! Dernier bastion pour la conservation de la faune sauvage dans cette région, il joue également le rôle de barrière naturelle face à la désertification au Bénin, Burkina Faso et Niger.

Malheureusement, cet espace riche en biodiversité est la cible d'un important braconnage. Lions, éléphants, antilopes, aucune espèce n'est épargnée.


Alertée par des proches travaillant dans le Parc W, Mille Traces a décidé d'organiser cette collecte de fonds afin d'aider à lutter contre cette menace en finançant une patrouille dont la mission sera de surveiller une zone représentant environ 380 km², tout au long de la saison des pluies au cours de laquelle le braconnage augmente considérablement. Après cette période, un organisation non gouvernementale déléguée à la gestion du parc devrait être mise en place, en collaboration avec les trois pays.

Mille Traces, en collaboration avec l'Association des Campements Touristiques pour l'Appui à la Gestion du Parc Régional W (ACTAG-PRW)

Depuis 2005, l’association Mille Traces, basée dans le Vercors drômois, soutient la préservation de la faune du Parc W. Ses missions consistent principalement en l’apport de matériel aux forestiers, éco-gardes et pisteurs des 3 pays du W en vue d’améliorer la lutte contre le braconnage.

 


Depuis 2016, Mille Traces s’est associée à un organisme local : l'Association des Campements Touristiques pour l'Appui à la Gestion du Parc Régional W (ACTAG-PRW). Créée le 1 janvier 2015 par les gestionnaires de quatre auberges touristiques situées au cœur du Parc W (l’auberge des Chutes de Koudou au Bénin, l’auberge du Point Triple au Burkina Faso, l’Hôtel de La Tapoa et l’Écolodge de l'île du Lamantin au Niger), cette association a vu le jour afin d’apporter un appui concret à la conservation durable des aires protégées et de motiver une réelle synergie des acteurs de la conservation de la nature en Afrique de l'Ouest en créant un solide réseau de partenaires compétents dans les domaines de la protection des aires protégées.


 

A quoi servira l'argent collecté, les détails du projet

Comme nous le rappelle l’actualité, cette région du monde connaît une situation sécuritaire qui concentre les actions des États, ce qui conduit à diminuer fortement les ressources financières disponibles pour le Parc W. En particulier, l’absence de moyens financiers et une présence humaine moins importante (liée à la forte diminution du tourisme) permettent au braconnage de se développer. La saison des pluies, qui s’étend de juin à octobre, augmente encore le risque de braconnage. Les gestionnaires du site des Chutes de Koudou sont témoins de coups de feu à répétition près de l’auberge.

L’argent récolté permettra d’accroître considérablement la surveillance de la faune de ce site remarquable et fragile, et de renforcer la sécurité des infrastructures et de leur personnel.

Grâce à cet argent, 8 gardes pourront procéder à une surveillance accrue sur une surface d’environ 380 km², allant de l’auberge de Point Triple à Sampeto au Bénin.

Cet argent couvrira l’ensemble des frais engagés : salaires, moyens de locomotion et carburant, nourriture et matériels divers (lampes, gourdes, tapis de sol, etc.) pour une période de 6 mois (soit 500 euros par mois de juillet à décembre 2019). Au-delà de cette période, début 2020, une organisation non gouvernementale devrait être mise en place.

L’argent récolté par Mille Traces sera reversé à l’ACTAG-PRW qui emploiera ces 8 gardes.

Notre équipe

De nombreux membres de Mille Traces ont eu l'occasion de rencontrer la faune du Parc Régional du W, ainsi que les personnes qui œuvrent pour sa protection sur le terrain. En particulier :

  • Véronique Thiery et Jean-Marie Ouary, respectivement scientifique et naturaliste, tous deux animateurs nature, ont fondé Mille Traces en 1992. Depuis 2004, l'urgence à aider les populations d'éléphants d'Afrique de l'Ouest les a conduits à développer des actions de protection dans différents pays et notamment dans la région du W, où Jean-Marie et plusieurs équipes se sont rendus en 2005 et de 2015 à 2019. L'aide aujourd'hui apportée à l'ensemble de la faune est la suite logique de leur engagement pour la nature.
  • Sylvie Thirion, présidente, s'est rendue sur le parc en 2005, 2015, 2017, 2018 et 2019. Au quotidien, elle entretient un lien chaleureux et efficace avec les personnes dédiant une partie de leur vie au W (conservateurs et directeurs du parc, guides, naturalistes, aubergistes, etc.).
  • Rémi Collange, administrateur, a récemment participé à deux voyages et a immortalisé ces moments forts en émotion à travers ses photos et vidéos, ce qui a permis d'aider l'association ACTAG-PRW à communiquer sur ses actions grâce à des supports représentatifs du milieu naturel et de sa faune.
  • Claude Juillard, membre très actif, naturaliste, a fait partie du voyage en 2017, 2018 et 2019. Son sens de l'observation et d'écoute, ainsi que ses connaissances naturalistes, ont permis à l'équipe de s'émerveiller devant le foisonnement d'espèces, animales comme végétales, que l'on peut rencontrer au W. Il a engagé un jumelage entre les écoles primaires de Sampéto au Bénin et de Tailly en Côte d'Or.


L'ensemble des administrateurs de Mille Traces participent à cette initiative et ont aidé à ce que se développe cette action pour la faune de l'Afrique de l'Ouest : Romain Ribeiro, Jacqueline Hache, Élisa Gouirand, François Morel, Ariane Ambrosini, Jean-Pierre Biscaye, Jacques L’Huillier, Pascal Maruejol, Patrick Mathiot, Lorène Pascal, Jörg Schleicher et Bernadette Sévère.

Ces collaborations n'auraient pas été possibles sans les militants et adhérents qui ont également participé à ces voyages et missions sur le W comme Melly Rava, Aude Phisel, Françoise et Alain Charras, Adeline Cuisinier, Adeline Soulier, Pablo Dasnias, Chantal Reymond, Coralie Aubry, Perrine Cochard, Fabrice Cappizano, Jacky Sylvestre, Laure et Guillaume Ruth, Frédérique Pécot, Didier Lerenard, Ludo Rouault, Gilles Jovet, Gabriel Gorraz, Jérôme Bonnardot.

Merci à tous les membres qui ont permis d'accompagner la faune du W, et merci à tous ceux qui nous rejoindront en apportant leur aide précieuse, chacun à la hauteur de ses moyens !

Donner 10 euros

(soit 3.40 euros après réduction fiscale)

Donner 15 euros

(soit 5.10 euros après réduction fiscale)

Donner 30 euros

(soit 10.20 euros après réduction fiscale)

Donner 50 euros

(soit 17 euros après réduction fiscale)

Donner 100 euros

(soit 34 euros après réduction fiscale)

Donner 150 euros

(soit 51 euros après réduction fiscale)

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
M
Marie claire Magini
17/08/2019
J
Jules Becker
17/08/2019
M
MARTINE JUILLARD
16/08/2019
Signaler la page