misstrale

Arts et culture

Misstrale, une association d'architecture qui cherche à s'ouvrir sur le monde.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L'association d'architecture Misstrale a pour objectif de mettre les compétences et l'engagement de ses membres au service de l'acte de concevoir et  réaliser des espaces, et de l'habitat.


A l'origine de cette association, nous sommes un groupe d’intellectuels-manuels indépendants engagés dans des réflexions sur les espaces habités ; nous sommes des professionnels ayant un exercice en architecture ; architectes libéraux, employés en agence, ou enseignants en école d'architecture.

Au fur et à mesure de nos années d'exercice, nous avons éprouvé un besoin grandissant de décaler notre regard, et d'aménager un horizon qui soit aimable. Un préalable s'impose rapidement : le dégagement de toutes habitudes, usages, et protocoles … qui cadrent, dans les usages de la profession (architectes et professions connexes) , le déroulé de la commande, celui du développement des projets et de leur mise en œuvre.


Dans cette logique, Misstrale promeut un décloisonnement des prérogatives (maitrise d’ouvrage / maîtrise d’œuvre / entrepreneurs) au profit d’une logique collaborative permettant de mettre en intersection des enjeux précédemment séparés par les phasages en usages ; cet axe de proposition rejoint et porte une logique inscrite dans l’époque : celle d’une réduction des intermédiaires et de tendre vers des échanges équitables et solidaires (« direct producteur au prix juste et assurant la qualité » émergeant dans plusieurs domaines)


La décennie 2020 – 2030 est déterminante s’agissant des enjeux imbriqués : sociaux / environnementaux / économiques ; de nombreux domaines sont bousculés ou se redéfinissent par eux même : alimentaire, transport, habillement, santé  … )

Dans ce mouvement Misstrale souhaite positivement participer à la redéfinition des espaces habités, de leur invention à leur réalisation, appropriation, redéfinition, etc...


L'objectif de Misstrale est de pouvoir concevoir, et réaliser des lieux et des espaces autrement :


-Concevoir, dès les phases préliminaires, en étant en relation étroite avec avec les entreprises de construction. Cette relation induit une expertise technique et financière anticipée, qui permet une synthèse efficace entre la détermination d'un projet, et une maîtrise rigoureuse des coûts attachés à ses contraintes.


-Concevoir en tant que partenaires. La relation tripartite entre le maître d'ouvrage, la maîtrise d’œuvre (architectes, bureaux d'études) et l'entreprise, qui est plus ou moins bien encadrée par les dispositions contractuelles (de la loi MOP au marchés privés) nous semble manquer d'un atout pourtant essentiel : la confiance.

Misstrale veut regrouper des intervenants dont nous avons pu éprouver la qualité des services et des prestations. Grâce à nos différentes expériences, nous avons rencontré et pérennisé des relations avec ces professionnels aguerris, et nous les invitons maintenant à s'engager dans le processus porté par Misstrale.


-Faire de notre activité un laboratoire. Misstrale veut faire de l'acte de construire un objet de recherche, en ayant une observation et une analyse des processus de conception et de construction. En étant à la fois acteurs et observateurs, nous voulons nous donner les moyens d'avoir un recul sur notre activité.

En effet dans un contexte professionnel classique, guidé par un impératif de production toujours plus contraignant, les processus et les méthodologies que nous utilisons sont toujours plus optimisées et améliorées : la conséquence est qu'en étant à ce point focalisés sur nos objectifs, nous ne sommes pas toujours perméables aux remises en questions, et à l'acquisition de techniques, ou méthodes nouvelles.

Avec cette démarche, nous prétendons engager une activité de recherche, basée l'observation et l'analyse du développement de nos métiers.


En parallèle, la production d'une œuvre autonome se greffe à cette démarche : Misstrale invite un artiste à avoir son propre regard, sur les porteurs d'un projet. Par la production d'une œuvre autonome, l'artiste incorpore une forte valeur subjective, et forme une couche supplémentaire à notre activité.


Il est prévu que cette démarche fasse l'objet d'une restitution, sous forme de production écrite et/ou graphique, et de publication.


-Avec la mise en valeur d'une dimension subjective, notamment par la production d’œuvres autonomes, Misstrale invite ses membres a ne plus s'exprimer que en tant que professionnel, mais comme auteurs.


-En menant nos activités dans un lieux qui soit ouvert au public (ou à un certain public), et qui accueille d'autres pratiques et d'autres compétences, nous souhaitons que Misstrale puisse être disponible à tout événement ou rencontre imprévue.


Par ces moyens, Misstrale à l'ambition de définir, ou de participer à la définition de nouveaux critères de valeur. Comme éditeur d’idées, Misstral ne considère aucune limite de médium (texte, représentation graphiques volumiques, film, événements conférence happening, construction, re-constructions …)


C.V. / J.M. / J.D. / P.G.