Mouvement HF Occitanie Toulouse

Arts et culture

Allié•e•s a pour mission de prévenir et (ré)agir face aux violences sexistes, de genre et sexuelles dans les arts et la culture. Grâce à une permanence d’information, d’écoute et d’orientation et une communauté de personnes engagées pour faire avancer l’égalité et reculer les violences de genre.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L’association Allié•e•s a pour mission de prévenir et (ré)agir face aux violences sexistes, de genre et sexuelles dans les arts et la culture.

Concrètement, le projet Allié•e•s propose : 

une permanence d’information, d’écoute et d’orientation pour les personnes qui vivent des violences sexistes dans les métiers culturels

une communauté de personnes engagées pour faire avancer l’égalité et reculer les violences de genre !

 

L‘association Allié·e·s est membre de la fédération inter-régionale des Mouvements HF+. Créée en 2012, elle est résolument tournée vers des réflexions de fond sur les questions d’égalité dans les arts et la culture. Dirigée collégialement, elle s’inscrit dans une perspective féministe, militante et intersectionnelle. Ses actions sont traversées par l’éducation populaire, la mise en visibilité des professionnel•les des arts et de la culture et leur empowerment afin que tous et toutes puissent évoluer dans un secteur et une société plus égalitaire.

 

L’association Allié·e·s (Mouvement HF Toulouse-Occitanie) se crée en réaction à la parution des rapports Reine Prat* qui ont révélé des discriminations dans le spectacle vivant dont le milieu culturel ne soupçonnait pas l’ampleur.

En mettant au jour des discriminations dont le milieu culturel ne soupçonnait pas l’ampleur dans le spectacle vivant, le premier rapport fait l’effet d’une bombe.
Suite à cette première prise de conscience, des acteurs et actrices de la société civile s’emparent des chiffres et décident d’agir. C’est la naissance du Mouvement HF, qualifié « d’évènement » par la philosophe Geneviève Fraisse, au regard de son caractère spontané et inattendu.


Une première association se crée en Rhône-Alpes en 2008. Des collectifs et associations HF se forment par la suite dans d’autres régions pour se constituer, à l’occasion du Festival d’Avignon 2011, en une Fédération interrégionale du Mouvement HF qui compte aujourd’hui 14 collectifs régionaux, regroupant 1 000 adhérent•e•s.
 

Depuis 2012, le Mouvement HF Toulouse – Occitanie, renommé Allié·e·s en 2021, défend une égalité dans le secteur des arts et de la culture sur différents axes. Basé sur un fonctionnement collégial et collaboratif, le cœur du projet s’articule autour d’un engagement féministe militant et d’outils issus de l’éducation populaire.
A travers le temps les actions ont évolué du lobbying politique à la sensibilisation des professionnel•les de la filière, en passant par l’organisation d’événements dans l’espace public : porteur·se·s de paroles, Journées du Matrimoine… et en se concentrant aujourd'hui sur les permanences d'écoute.


C’est suite à une mise en perspective de réflexions, qu’Allié·e·s entreprend dès 2019 de porter un projet d’outils concrets pour aider les travailleur•se•s de la culture à faire face aux harcèlements et violences sexistes et sexuelles dans leur travail.