Créer, à Cahors, un MUSÉE FERROVIAIRE ET POSTAL DES AMBULANTS D’OCCITANIE

Présentation du projet

                                                                    L’AVENIR DU PASSÉ...


Jumelage inédit en Occitanie de deux musées, le Musée ferroviaire de St-Géry (Lot) et le Musée postal des Ambulants de Toulouse, et création, à Cahors, d'un "MUSÉE FERROVIAIRE ET DES AMBULANTS POSTAUX D'OCCITANIE".

L'objectif de la campagne, unique en son genre, est de mener à bien l'opération "survie" d'un musée qui doit disparaître de son emplacement à Toulouse et dont le sort peut se lier à un autre musée, ferroviaire celui-là, pour s'installer à Cahors.



Ensemble, donnons un nouveau souffle à ce musée qui doit quitter Toulouse ! Valorisons aussi le Musée ferroviaire de Saint-Géry (Lot)

Ensemble, accueillons-les en centre-ville de Cahors, près de la gare, avec enthousiasme, et faisons-les renaître en créant un nouveau musée, plus grand, plus intéressant, plus attractif et unique par ce jumelage se rapprochant ainsi de leurs activités initiales !


POURQUOI UN JUMELAGE ?

C'est une force pour les deux associations,

et une vitrine touristique pour Cahors et le Département du Lot

Une mémoire commune

Le jumelage entre les associations du musée ferroviaire de Saint-Géry et du Musée Postal des Anciens Ambulants de Toulouse est de mettre en valeur deux métiers, celui du RAIL et celui de la POSTE, qui, au fil des années se sont croisés et aidés dans les gares de France et ont tissés des liens au fil des années et lors de leurs rencontres.

Dans ces métiers, certaines tâches n'existent plus aujourd'hui, mais le souvenir de leurs actions doit perdurer. Les deux associations œuvreront à rappeler cette mémoire vivante dans un musée commun.

 

Une image de marque pour Cahors et le département.

Un musée postal et ferroviaire, unique en France, sera implanté en gare de Cahors, visible par les voyageurs qui arrivent en gare et ceux qui y poursuivent leur chemin. Visible par les Cadurciens et ceux qui passent dans l'avenue menant à la gare.

Un atout culturel pour Cahors qui maintien le lien des métiers qui ont permis en 150 ans de tisser un service public au service des citoyens, en transportant des voyageurs, des lettres et des colis.

C'est pour Cahors et le département une mise en valeur du patrimoine architectural et culturel. Le jumelage des deux associations portera haut et fort ces valeurs.


Origine du projet

Le Musée postal des anciens ambulants de Toulouse doit quitter son emplacement, suite au projet de métamorphose urbaine autour de la Gare Matabiau de Toulouse.

https://www.toulouse-metropole.fr/projets/toulouse-euro-sud-ouest/le-projet

Le Musée ferroviaire de St-Géry est prêt à l'accueillir en gare de Cahors.

Le musée des anciens ambulants doit déménager de Toulouse car la SNCF met fin au contrat de bail de son emplacement. Cet ensemble de matériels roulants (wagons et chariots accessoires) ainsi que les pièces exposées à l'intérieur mérite de rester dans notre région Occitanie et non pas d'être éparpillé dans toute la France, voire partir à la ferraille.

A quoi servira l'argent collecté ?

1.     Remettre aux normes le matériel roulant (freinage, roulage, etc...)

2.     Réparer la carrosserie et repeindre les divers wagons dans leur couleur d’origine

3.     Emmener les matériels roulants et les collections des musées en gare de Cahors (par voie ferrée ou par convoi routier selon le coût)

4.      Emporter les deux containers et leur contenu (réserves et matériaux) ainsi que les chariots accessoires. 

5.      Nettoyer des divers costumes des postiers d’antan et restauration d'objets d'exposition.

6.      Fabriquer  et installer les passerelles entre les wagons et les accès pour les handicapés.

7.      Revoir les aménagements intérieurs, les revêtements de sols et de parois, les équipements électriques...

8.      Contrôler la sécurité et installer un système d’alarme.

9.      Équiper les wagons en informatique pour l'information des visiteurs

10.    Créer les documents de communication (signalétique, dépliants…)

11 -   Créer à Cahors, une antenne du Musée ferroviaire de St-Géry dans deux wagons-poste supplémentaires pour accueillir les dons de matériels ferroviaires divers, notamment ceux en attente, d'un musée privé.


 

Le BUDGET

Estimation des coûts

En urgence : Réfection et peinture des wagons-poste

10 000 € pour chaque wagon soit x3 =                                             30 000 €

30 000 € pour la RAP                                                                            30 000 €

10 000 € pour chacun des 2 wagons-poste à venir                         20 000 €

18 000 € pour le transport par la SNCF                                             18 000 €

7 000 € pour le transport des 2 conteneurs par la route                 7 000 €

Sous total :                                                                                           105 000 €

 

D’ici quelques mois : Aménagements sur place :

Passerelle, aménagement pour accès handicapés                            3 000 €

Aménagements intérieurs, revêtements de sols et parois               2 500 €

Présentoirs, sécurité, alarme, etc.                                                         4 500 €

Sous total :                                                                                             10 000 €

 

Courant année 2023 :

Équipement informatique pour l’information des visiteurs :

Écrans vidéo (env 15’ ) entre 2 et 6 selon les wagons (=20)             20 000 €

Ordinateur avec wi-fi                                                                                7 000 €

Sous total :                                                                                             27 000 €

Montant total à prévoir :                                                 142 000 €


Les CONTREPARTIES

Notre équipe

1.      Musée ferroviaire de Saint-Géry (Lot) association "reconnue d’intérêt général" : Le musée est géré par des bénévoles associatifs depuis 25 ans. L’association est ouverte à tous et nos membres ne sont pas obligatoirement d’anciens de la « SNCF ». Le musée est ouvert les dimanches de juin et septembre ainsi que les mercredis, vendredis et dimanches des mois de juillet et août. Le nombre d'adhérents est actuellement de 60 personnes.



BUTS ET OBJECTIFS de l'association : 
- Sauvegarde et valorisation du patrimoine ferroviaire de l'ancienne ligne de chemin de fer reliant Cahors à Capdenac, ainsi que le patrimoine ferroviaire général,
- Gestion du musée ferroviaire de St-Géry (Lot) créé en 1994, abritant le matériel entreposé ainsi que l’animation d'un espace de loisir situé dans le parc attenant, contenant également des pièces volumineuses du musée,
- Circulation d'un mini-train extérieur sur le parc,
- circuit de modélisme ferroviaire, échelle HO, fonctionnement numérique.

 Il a été créé en 1994 et inauguré pour les Journées du Patrimoine en septembre de la même année.

Il occupe les locaux de la halle de marchandises de l’ancienne gare de Saint-Géry devenue propriété de la commune et mise à la disposition de l’association ainsi que le parc attenant.

Site du musée ferroviaire : https://musee-ferroviaire-st-gery.business.site/

Page faceBook : Musée Ferroviaire de St Géry


 QUATRE PÔLES d' INTÉRÊT :

 

Le musée en lui-même, créé à la fermeture de la ligne Cahors-Capdenac, en 1989, où il se situe. Une poignée de passionnés s’est impliquée à sauvegarder une collection d’objets et de matériels ferroviaires provenant pour la plupart de cette ligne : affiches anciennes, lanternes, signaux de circulation des trains, outils divers et photos anciennes de 1880 à nos jours ; Plusieurs vitrines d’exposition mettent en valeur certains objets fragiles utilisés par les agents de la SNCF dans l’accomplissement de leurs tâches respectives. D’autres retracent l’installation, le fonctionnement et l’entretien des voies ferrées. Deux maquettes sont exposées : 1 locomotive à vapeur 150 Z ainsi qu’une locomotive électrique BB 12000.


Le réseau miniature, à l’échelle HO (1/87e) est l’œuvre de modélistes acharnés et passionnés de trains. Sur trois niveaux, plus de 100 mètres de voies guident la circulation des trains en modèle réduit sur cinq circuits différents et autonomes, dans un décor en cours de rénovation bientôt complété par une alimentation en mode numérique avec la possibilité de circulation régulée de plusieurs rames sur la même voie et l’animation sonore des locomotives, des gares, du pont tournant du dépôt de locomotives, du décor en général, sous un éclairage adapté et soigné (projet pour 2020).


Le parc extérieur et son circuit de petit train en voie étroite (7’1/4) entièrement aménagé par l’équipe des anciens guidée par le Président-Fondateur Claude MARMIESSE dont le Musée porte le nom. Ce site ombragé et fleuri (où il est même possible de pique-niquer) présente de nombreuses pièces SNCF d’origine : chariots, projecteur de triage, pont bascule, barrière et portillon de passage à niveau, cloche de gare. Une rame de quatre wagonnets tractés par un locotracteur thermique miniature pouvant transporter seize enfants ou adultes, sur une voie ferrée équipée d’aiguillages, relie le parc au Musée où un pont tournant à la même échelle permet la manœuvre de retournement de la locomotive.


La locomotive à vapeur vive, une DECAUVILLE 030, à l’échelle 7’1/4, baptisée MOMO en hommage à son parrain Maurice, demande beaucoup de soins et d’attention de la part des chauffeurs et mécaniciens, mais régale les yeux des visiteurs par son fonctionnement et les souvenirs qu’elle évoque pour certains…


Pierre Lazuech est administrateur du Musée ferroviaire de Saint-Géry.Collectionneur spécialisé dans l’aérophilatélie, il est également passionné par le patrimoine ferroviaire, ce qui l’a amené à faire partie de l’équipe du Comité Scientifique pour  la réalisation du Musée de Montaudran pour ce qui concerne toute la partie postale et philatélique.


Après cinq ans de préparation, « L’envol des Pionniers » a été inauguré en décembre 2019.


Pierre est aussi membre de l’association « La ligne Bleue » dont il a assuré la présidence pendant plusieurs années. Avec la complicité de Jack MARY, Historien spécialisé pour l’aéropostale, ancien Directeur du Musée de la Poste de Paris, mais aussi administrateur du Musée postal des Anciens Ambulants de Toulouse qui le lui a fait connaître, ils ont organisé plusieurs expositions au Maroc, Sénégal, Brésil, Uruguay, Argentine, Chili et Bolivie…

Ce jumelage sera l’aboutissement de leurs œuvres respectives et la réalisation simultanée d’un projet cher aux responsables du Musée ferroviaire de Saint-Géry avec une résonnance dans le département du Lot et toute la région Occitanie, déjà bien engagée et fière de la protection de son patrimoine.

2.     Musée Postal des anciens ambulants de Toulouse : Le musée est géré par une association à but non lucratif (loi 1901) comprenant plus de 200 membres (loi 1901). Composée d’actifs et de retraités, l’association est ouverte à tous et il n’est pas nécessaire d’être postier ou cheminot ! Le musée vit grâce à ses membres, à des subventions et à la vente de documents émis lors des manifestations.



Après un siècle et demi de bons et loyaux services, les ambulants postaux ferroviaires disparaissent avant la fin du XXe siècle. Après la suppression des derniers dans le sud de la France, en 1994, les anciens agents des ambulants de Toulouse, réunis en association regroupant alors 320 membres, sous la houlette de Michel Padilla, élu président, ont pris la décision de ne pas laisser mourir leur histoire. Ils ont alors créé un musée postal qui a été inauguré le jeudi 28 septembre 1995 en présence de nombreuses personnalités de la Poste, de la SNCF et du monde politique local et régional.. 

L'exposition historique permanente est d'abord constituée par les « locaux » eux-mêmes puisqu'il s'agit de trois wagons poste (dits P.A. et P.E.)  désaffectés et récupérés officiellement lors du démantèlement des services ambulants. Ils sont les témoins de l'histoire des ambulants depuis les années 1920. Depuis 2006, un dernier véhicule, une R.A.P. (Rame Automotrice Postale composée d'une motrice et d'une remorque a été rajoutée.

Ces véhicules sont actuellement stationnés en gare SNCF de Toulouse-Raynal, non loin de la gare Matabiau.

Ce musée, ouvert aux scolaires et à toute la population, permet de faire connaître un métier, créé en 1845. Il retrace la vie des ambulants, ce vieux métier disparu à Toulouse depuis le 6 Novembre 1994 et dans le reste de la France un peu plus tard. Ce sont les anciens ambulants eux-mêmes qui servent de guide et racontent leur métier qui a profondément marqué l'histoire de la Poste et des transports ferroviaires. Y sont exposés du matériel historique et des photographies qui lui ont été confiés et qui perpétuent le souvenir de ces bureaux mobiles qui pendant près de 150 ans ont sillonné le réseau ferré régional et national. Des vitrines montrent les différents cachets oblitérants ou de service utilisés par les ambulants  ainsi que tous les outils et matériels indispensables à leur travail.   

  

Grâce aux bonnes volontés et à l’aide de nombreux acteurs, de la SNCF, de la Poste et de différentes associations, le musée postal des anciens ambulants de Toulouse a pu récupérer la dernière des rames automotrices postales (RAP) encore existante, la sauvant ainsi de la destruction et permettant de conserver un témoin unique de l’histoire de l’acheminement du courrier. Les rames automotrices postales étaient destinées à acheminer le courrier sur les lignes non électrifiées du nord de la France.

Celle-ci a été entièrement restaurée, décorée, et aménagée en salles d’expositions pour les objets conçus et utilisés à la poste tels que boites aux lettres, curseurs pneumatiques, machines à affranchir et à oblitérer, balances, enseignes sur plaques émaillées, équipement de facteurs : costumes, casquettes, mallettes, vélos, sacoches et sacs de courrier du monde entier, ainsi que téléphones. En miniature, une collection de voitures postales et un circuit ferroviaire font la joie des enfants… et des parents.


Durant les années 1997 – 2000, une partie du Musée voyageait. Chaque fois que cela était possible, deux wagons étaient intégrés dans un train spécial et tractés par la locomotive à vapeur 141 R 1126 de l'A.C.P.R. 1126 (Amicale des Cheminots pour la Préservation de la R 1126). Argelès-sur-Mer, Ax-les-Thermes, Bordeaux, Brive, Limoges, Sète, Cerbère, étaient les destinations de voyage durant lesquels les wagons pouvaient être visités par les voyageurs de ce train spécial (près de 400 personnes) et aux différents arrêts par de nombreux touristes.

Le musée retrace, en image, les différents modes de transport du courrier à travers les âges : messagers à pied ou à cheval, malles-poste, diligences, bateaux, avions, voire boules de Moulins, ballons ou pigeons voyageurs. En complément à ses collections permanentes installées dans les wagons poste aménagés, chaque année, des expositions temporaires sont organisées sur un thème postal : Mme de Sévigné et La Poste ; Le "postier ambulant - céramiste" Félix Mathieu ; L'histoire de l'Aéropostale ; Les Courriers convoyeurs ; Le courrier du Père Noël ; 100 ans de calendriers ; Projet de tri dans un avion ; La poste maritime ; La mission Latécoère en Amérique du Sud ; La poste aux chevaux ; La Poste pendant le siège de Paris (1870/1871) ; L’utilisation des cycles aux Postes Télégraphes Téléphones (PTT) ; L’Histoire des Postes, des Télégraphes et des Téléphones à Toulouse ; L’ancien aérodrome de Toulouse-Montaudran ; Les véhicules automobiles ; La poste pendant la guerre 1914-18 ; Les Timbres de la Grande Guerre ; Les pigeons dans la Grande Guerre ; Les gueules cassées et les billets de loterie ; La poste pneumatique ; et actuellement, Les boites aux lettres ; Les colis postaux d’Algérie ; Les sacoches de facteurs ; Les sacs postaux du monde entier.


En 2018, s’ouvrait à Toulouse le musée « L'Envol des Pionniers » consacré à cette aventure extraordinaire qu’est l’Aéropostale et sa création par Pierre-Georges LATÉCOÈRE en décembre 1918. Le Musée postal des Ambulants s’est associé à cette nouvelle réalisation en offrant un de ses wagons postal servant au tri du courrier la nuit, entre Paris et Toulouse.

Le site des ambulants : www.ambulants.fr

Ouvre droit à une réduction d'impôt
20 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
50 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
100 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
200 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
500 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
1000 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
2000 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
5000 €
Ouvre droit à une réduction d'impôt
10 €
Montant à payer :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Musée ferroviaire de St Géry - Lot . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

2 700 € collectés
Objectif : 50 000 € Contribuer au projet
Fin dans 92 jours
24 contributeurs

Partager la collecte

Jumelage inédit en Occitanie d'un musée postal et d'un musée ferroviaire

par Musée ferroviaire de St Géry - Lot

Financé à 5% - 2 700€ / 50 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS