Les Nuits des Arènes 2016

par Nadjastream

Cette collecte est terminée.

Les Nuits des Arènes 2016

par Nadjastream

Cette collecte est terminée.

Participez à la création du festival les Nuits des Arènes : une expérience sensible, créative et citoyenne !

                                  

Festival "Les Nuits des Arènes" 2016

   "Les Nuits des Arènes" reviennent cette année pour trois jours. 

Participez à la création de la nouvelle édition du festival.

Rejoignez nous aux Arènes de Lutèce les 2, 3 et 4 septembre 2016, en miroir des universités d’été des partis politiques et des primaires de l'élection présidentielle.

                                    


La première édition du festival “Les Nuits des Arènes”, samedi 29 août 2015, a été un succès.

Le projet d’explorer les résonances entre les arts et le politique a suscité un grand enthousiasme, au-delà de nos espérances. Plus de 1200 personnes sont venues fouler le sable des Arènes de Lutèce au cours de cette journée, et de nombreux échanges ont été engagés. Au vu d'un tel engouement, nous avons décidé de réitérer l'expérience et de faire appel à nouveau à votre générosité pour créer la deuxième édition du festival "Les Nuits des Arènes".


« Le festival vise à réintroduire une réflexion collective ouverte qui amène chacun à prendre la parole sur les sujets qui animent la société. Cet évènement a rassemblé plus de 1200 personnes sur la journée, un succès qui génère beaucoup d'attentes pour la seconde édition. » (Coup de Coeur, Le guide du 5e, septembre 2015)



Les origines du projet

« Nous ne sommes pas là pour donner du prêt-à-penser. L’objectif est de créer une page blanche pour défendre le débat et faire s’exprimer des points de vue différents », plaide Emilie Sitruk, fondatrice de l’évènement citoyen apolitique, qu’elle a notamment imaginé en réponse au « flou » créé par les récentes censures et annulations de spectacles... Avec les attentats de janvier et le mouvement pour Charlie Hebdo, la thématique s’est « imposée d’elle-même ». (La Croix - 27 août 2015)

 

Le projet consiste à bâtir un outil de décryptage du monde, pour que le public puisse se former à ce qu’Edgar Morin appelle « la complexité », sans différencier entre les disciplines de la connaissance, qu’elles appartiennent aux sciences ou aux arts.

 

Le projet consiste également à développer un outil permettant aux citoyens de prendre la parole, de s’exprimer, un outil qui rappelle les « Conférences-dialogues » initiées par Jean Vilar en 1952 dans le cadre des weekends artistiques du TNP au théâtre de Suresnes.

 

Il s’agit donc de :

   

·      Un espace de prise de parole, de dialogue, de débats autour des arts, des sciences sociales, et du politique ;

·      Animé par des jeunes adultes, l’objectif étant qu’ils se forment et qu’ils puissent initier une réflexion politique de citoyenneté ;

·      Pour apprendre à penser le monde et notre société et prendre parti sur ses fondements.