Aidez Asotthalom (Hongrie) à protéger les frontières de l'Europe contre l'immigr

par Nationalité Citoyenneté Identité

Cette collecte est terminée.

Aidez Asotthalom (Hongrie) à protéger les frontières de l'Europe contre l'immigr

par Nationalité Citoyenneté Identité

Cette collecte est terminée.

Help Asotthalom (Hungary) to protect European borders against illegal immigration!

(English text below)

 

Depuis quelques mois, la petite ville de Ásotthalom en Hongrie subit une véritable invasion de clandestins. En effet, à la frontière entre la Serbie et la Hongrie, cette localité est une véritable porte d’entrée pour les migrants vers l’espace Schengen.

 

Ce sont plusieurs milliers de personnes qui ont déferlé sur ce petit bourg de 4000 habitants. Les 3 gardes champêtres sont donc débordés. Ils n’ont même plus de véhicule pour se déplacer, leur vieille Lada étant tombée en panne.

Il leur devient impossible de contrôler l’ensemble des 25 km de frontières mais aussi de nettoyer les dégâts laissés par les migrants sur le territoire communal de 122 km carrés.

 

Car même si une clôture est en construction entre les deux pays, il faudra surveiller celle-ci pour éviter qu’elle ne soit endommagée dès les premiers jours et donc rendue inefficace.

 

Le maire désespéré a lancé un appel à l’aide. Il lui faut 20 000 € environ pour acheter un véhicule moderne au plus vite, et 5000 € afin de l’adapter à sa mission.

 

Nous ne pouvons pas rester insensibles. En effet, seule une petite minorité des migrants qui entrent en Hongrie y reste. La plupart se dirigent vers des pays où le système social leur est plus favorable, la France en tout premier lieu.

 

Puisque nos gouvernants et Bruxelles ne prennent aucune mesure sérieuse contre cette invasion mortelle, nous avons décidé d'aider concrètement un élu courageux qui s'oppose à cette catastrophe.

 

Par solidarité européenne et parce que nous sommes tous concernés par ce problème, nous allons rassembler les fonds suffisants pour leur offrir le véhicule dont ils ont besoin, le faire équiper, et le livrer sur place dès que possible.

Ainsi, ce sera près de 15% de la frontière qui sera enfin contrôlée.

 

Le maire de Ásotthalom, outre notre soutien, est également en recherche de fonds pour financer le matériel de surveillance de la frontière. En cas d’excédents dans sa collecte, il procédera également à l’achat d’un drone pour renforcer la surveillance de la frontière.

 

Quelle que soit la somme collectée sur cette plateforme par le biais de l’association NCI (Nationalité Citoyenneté Identité), l’intégralité de l’argent sera reversé à la commune de Ásotthalom pour financer son équipement dans la lutte contre l’immigration clandestine.

 

La situation est urgente, nous avons besoin de vous, votre don même modeste compte. Nous comptons sur votre générosité !

 

D’avance merci !

 

Philippe Gibelin et l’équipe de l’association NCI (Nationalité Citoyenneté Identité)

 

Reportage Arte : http://info.arte.tv/fr/schengen-hongrie-serbie-refugies

 

 

 

 

 

For many months, the little town of Ásotthalom, Hungary has endured an invasion. On the border between Serbia and Hungary, this town became an entry gate for migrants towards the Schengen area.

 

Several thousand have travelled through this small town of only 4000 inhabitants. The guards watching the border can't take it anymore. Their old car, a Lada, just broke down, so they can now hardly patrol around the border.

 

It has become impossible for them to control the 25km (18 miles) border but also to prevent the damages and littering caused by the migrants in the 122 square kilometres territory.

 

Even if there were a fence between both countries, this fence would have to be watched to prevent it from being cut and breached within the first hours of its establishment, thereby rendering it useless.

 

László Toroczkai, the mayor of Ásotthalom has asked for help. He needs 20'000 € to buy a new vehicle as soon as possible and 5'000€ to buy material to perform its function.

If we are able to collect more money, the municipality of Ásotthalom will buy a drone (Unmanned aerial vehicle), in order to strengthen surveillance of the border.

 

Only a small part of the migrants going through Hungary stays in the country, the very large majority goes further to Western Europe.

 

Given the fact that our Brussels-based leaders are unable to take serious measures against this very real and potentially lethal invasion, we have decided to stand in solidarity with this small town mayor who fights against this nightmare.

 

We are going to gather these funds because we need to show our concern and unity as Europeans. We are going to buy, equip and deliver this vehicle as soon as possible.

Regardless the amount of money we will collect, 100% of the collected money will be sent to the municipality of Ásotthalom in order to help them in their struggle against illegal immigration.

 

 

With this help, 15% of Hungary's European border will be under control.

Donner 5 euros

Soit 1,7€ après réduction fiscale

Donner 10 euros

Soit 3,4€ après réduction fiscale

Donner 15 euros

Soit 5,1€ après réduction fiscale

Donner 30 euros

Soit 10,2€ après réduction fiscale

Donner 50 euros

Soit 17€ après réduction fiscale

Donner 100 euros

Soit 34€ après réduction fiscale

Donner 250 euros

Soit 85€ après réduction fiscale

Donner 500 euros

Soit 170€ après réduction fiscale

Donner 1000 euros

Soit 340€ après réduction fiscale

Lancer ma collecte !

Nationalité Citoyenneté Identité

..

Anonyme
30/08/2015
Anonyme
30/08/2015
Philippe Ménard
30/08/2015