Français English

Aidez-nous à financer les frais de sauvetage de 188 brebis

in favour of NATURAMA

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme NATURAMA . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Nous avons besoin de votre aide d'urgence


Dans le cadre d'une saisie judiciaire, près de 200 ovins ont été récupérés en novembre chez un éleveur de l 'ain. La SPA et Naturama tentent de remettre sur pattes les animaux. "Des brebis meurent à petit feu, elles étaient dans un tel état de décharnement" déplore Christophe Darpheuil, le directeur de Naturama. L'association , avec l'aide de la Société Protectrice des Animaux, a procédé à une action de sauvetage inédite.
L'affaire est partie de signalements indiquant qu'un éleveur ovin de l'Ain pratiquait de l'abattage illégal. Il y a eu plusieurs investigations de la Gendarmerie et 40 brebis avaient déjà été récupérées au printemps. L'éleveur avait été interdit d'activité en lien avec l'élevage pendant 5 ans.
Début novembre, la Gendarmerie et la SPA sont donc retournés sur place..."ça sentait le cadavre" !
188 brebis ont donc été saisies à la suite de sévices graves et actes de cruauté !
Ce texte est extrait de l'article ci-joint dans LE PROGRES
article Le Progres




Plus de 4000 euros de frais vétérinaires


Un terrain a été prêté par la SNCF pour accueillir les animaux, mais les associations font face à des frais importants et ont besoin d'aide. Il y a déjà plus de 4000 euros de frais vétérinaire, 1500 euros de granulés. Naturama a reçu un don de 500 kg de céréales, mais on tient une semaine avec cela ! On fait tout dans l'urgence et on n'est pas préparés à cela, commente Christophe Darpheuil. Il redoute le froid alors que de nombreuses brebis sont prêtes à mettre bas.
La présence de gale et de parasitisme ont été détectés et les animaux traités. Certains sont très maigres.


Les reportages sur ce sauvetage sur France 3 et BFM


https://www.facebook.com/france3regions/videos/430250105301918
https://www.bfmtv.com/lyon/replay-emissions/bonjour-lyon/rhone-pres-de-200-brebis-victimes-de-mauvais-traitements-saisies-sur-decision-de-justice_VN-202111230088.html