Adhésion à Non Au Béton pour l'année 2019

par NON AU BETON

Adhésion valable du 01/01/2019 au 31/12/2019

Adhésion à Non Au Béton pour l'année 2019

par NON AU BETON

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Tarif couples

Ouvre droit à une réduction d'impôt

30,00 €

Tarif individuel

Ouvre droit à une réduction d'impôt

20,00 €

Etudiant

Ouvre droit à une réduction d'impôt

10,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à NON AU BETON en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Adhésion à Non Au Béton pour l'année 2019

Le fonctionnement de notre association est assuré bénévolement, mais le financement de nos actions dépend des cotisations et des dons de ses adhérents et sympathisants qui constituent en effet les seules ressources qui permettent à Non Au Béton d'engager des recours en justice contre les projets qui dénaturent notre environnement.
C'est pourquoi nous vous remercions d'avance pour votre fidélité, sans laquelle notre association ne pourrait pas mener ces combats nécessaires et salutaires.

Informations fiscalité

Le don à NON AU BETON ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous êtes redevable de l’Impôt sur la fortune immobilière, vous bénéficiez d’une réduction de votre IFI égale à 75 % du Montant de votre don, dans la limite de 50 000 euros. Attention la fraction de don ayant donné lieu à réduction d’IFI, ne peut ouvrir droit, parallèlement, à réduction d’IR. Lorsque le don est éligible aux deux dispositifs, le donateur pourra choisir l’un ou l’autre ou bien décider de ventiler son don.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à NON AU BETON permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page