O.A.S.I.S. (Orthophonistes étudiants Actant pour la Solidarité Internationale au Sud)

Autres
L'orthophonie au service de la solidarité et du partage
qui sommes-nous ?
En images
+4 Photos
Notre mission

Orthophonistes étudiants Actant pour la Solidarité Internationale au Sud (O.A.S.I.S) est une association à but non lucratif, fondée en 2009 par six étudiantes en orthophonie de la Pitié Salpêtrière (université Pierre et Marie Curie - Paris VI).

Notre but est de développer des projets de solidarité internationale et d'échanges interculturels entre les étudiants en orthophonie du centre de formation parisien, et des professionnels des pays du Sud.

 

Depuis trois ans, un partenariat s’est mis en place entre les étudiants et l’association franco-néerlandaise l’ASET (Association Soutien Enfants Togo). Cette association a ouvert des centres médicaux à Kpalimé, au sud du Togo, et a fait un réel travail de prévention et de soins dans la région. L'an passé, l'échange a continué en lançant des actions de dépistage gratuit des troubles du langage et de sensibilisation. Cette année, le partenariat perdure avec l'ASET. 


En outre, pour que les actions d’O.A.S.I.S. soient complètes, nous avons également développé des actions de sensibilisation au niveau local. Car où que nous nous trouvions dans le monde, que le pays soit en voie de développement ou non, nous estimons que la valeur morale d’une société peut se jauger au regard et à l’aide qu’elle porte aux plus démunis. Changer ce regard passe par la sensibilisation.

 

Actuellement 8 étudiantes forment le bureau d’O.A.S.I.S. Nous sommes soutenues par le comité d’appui (5 membres) et par les adhérents de l’association, dont le nombre ne cesse de grandir.

 

Les actions de notre association

AU LOCAL - Projets de sensibilisation

- Participation à des journées de formations associatives et de solidarité internationale grâce à l'association STARTING BLOCK.

Nous avons d'ailleurs pour projet de créer une formation associative et intervenir sur le thème "Retour de mission et élaboration du projet associatif"


- Participation au Week End de Formation de Caen auprès d'étudiants en orthophonie venus de toute la France

Animation d'une table ronde sur le thème Retour de mission de solidarité internationale

 

- Ateliers DYS : nous avons élaboré un atelier de sensibilisation aux troubles -DYS, en association avec Starting Block, dans le cadre des journées de sensibilisation au handicap « Handivalides ». Nous intervenons au sein des universités de Paris et de la région Ile-de-France. Il s’agit de modéliser les troubles -DYS (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie) à travers des mises en situation ludiques. Les participants sont amenés à expérimenter les difficultés engendrées par ces troubles ce qui les dirige vers une réflexion plus personnelle. Nous étayons leurs interrogations pour les sensibiliser au handicap et les informer sur le rôle de l’orthophoniste. Les participants sont extrêmement réceptifs à l’atelier et posent des questions pertinentes sur ces troubles jusqu’alors méconnus, voire inconnus par eux.


- Participation aux Journées de l'Audition

Pendant le mois de Mars, OASIS a participé aux Journées de l'Audition avec l'association Agir pour l'Audition afin d'informer sur les risques liés aux pratiques d'écoute et encadrer les tests de repérage des troubles auditifs. Cette campagne de sensibilisation a eu lieu sur les sites de Jussieu, la Salpêtrière et le centre universitaire Clignancourt. 


 

AU LOCAL- Projets de diffusion et sensibilisation

- Projection-discussion 

Diffusion d’un film sur l’orthophonie, le handicap et la scolarisation au Togo au travers de témoignages : « Et si on parlait d’orthophonie... Lomé 2012 » réalisé par 6 étudiantes en orthophonie de Lyon, suivi d’une discussion pour sensibiliser l’opinion publique sur ces thèmes.

 

- Exposition photo à l’Atrium Café de Jussieu et à la MIE sur la mission 2014.

 


 

AU LOCAL - Projets d’autofinancement et de communication

- Nombreuses buffets-buvettes tant au sein de notre université auprès des étudiants de Paris VI et des étudiants en orthophonie qu’à l’extérieur auprès de futurs étudiants en orthophonie dans les écoles préparatoires.


- Ensachages de courses à la sortie des supermarchés et sensibilisation à notre cause tout en touchant un public plus large.


- Soirée O.A.S.I.S. en partenariat en 2014 avec une troupe de théâtre d’improvisation Les Improvocantes et en mai 2015 avec Kevin Davy White, artiste chanteur-compositeur.


- Participation et obtention du premier prix au concours Televitale HEO: réalisation d'une vidéo de 2 minutes pour expliquer notre projet. 

AU LOCAL - Collecte de matériel

Nos actions, outre notre engagement sur le terrain, souhaitent répondre à des besoins matériels qui constituent un enjeu majeur au Togo. Pour cela, nous sollicitons des professionnels, des étudiants en orthophonie ainsi que des éditeurs en orthophonie. Nous allons aussi mettre en place une récolte dans un supermarché.


Nous recherchons :

- du matériel orthophonique : jeux, jouets, livres, outils d’évaluation en orthophonie...

- du matériel d’utilisation quotidienne : savons, dentifrices, brosses à dents, prothèses auditives, lunettes...

MISSION AU TOGO 2015

CONTEXTE GLOBAL DE LA MISSION


Suite aux missions de 2013 et 2014 au Togo et sur demande de l’ASET, nous souhaitons poursuivre le projet d’échange interculturel et interprofessionnel et consolider le projet solidarité-internationale en septembre 2015. Nous partirons du 14 septembre au 6 octobre dans les localités de Tsévié et Sokodé.


Tsévié et Sokodé sont deux localités qui sont respectivement les chefs lieux des régions maritime et centrale. En matière d’infrastructures de prise en charge des personnes handicapées, la ville de Tsévié ne dispose ni de structures adaptées ni d’écoles spécialisées pour personnes handicapées (personnes sourdes et personnes avec déficience intellectuelle). Néanmoins, la ville de Sokodé dispose d’une maigre école pour des enfants déficients auditifs qui peine à fonctionner normalement.


Le constat est plus amer lorsqu’il s’agit des soins en orthophonie. En effet depuis 2006 que les soins en orthophonie sont devenus possibles au Togo, il a fallu attendre jusqu’en 2014 pour que ces soins soient possibles dans ces deux localités. Chacune de ces deux villes dispose donc d’un orthophoniste qui, depuis leurs installations sont très peu sollicités. Les populations ignorent non seulement l’existence de ces thérapeutes, mais sont sous informés et attribuent souvent au handicap des croyances négatives.


  • OBJECTIFS


- Informer les familles togolaises sur les troubles du langage et de la communication ainsi que sur les structures vers lesquelles se tourner afin que les enfants soient dépistés et pris en charge par des orthophonistes, et/ou des professionnels de santé adaptés. 


- Dépister le maximum d'enfants lors des consultations gratuites.


- Suite à ces missions, une prise en charge et un suivi des enfants dépistés sera mis en place. Effectivement, les enfants souffrant de troubles lourds seront orientés vers le centre de l’ASET afin de poursuivre le travail initié par la mission de dépistage.


L’année dernière : plus de 520 enfants ont bénéficié des consultations gratuites et 93 % des enfants dépistés présentaient des troubles du langage et/ou de la communication.

Le but est que les spécialistes orthophonistes sont connus, leurs prestations sont vulgarisées. Les populations sont informées et servent de courroie de transmission en ce qui concerne les pathologies prises en charge par l’orthophoniste et les structures qui offrent ces soins.

Le changement de comportement engendré par l’information amènera la population à avoir un regard positif des personnes présentant les troubles du langage et de la communication. Les prescripteurs sollicitent davantage les orthophonistes dans le traitement des patients. Le nombre de consultation orthophonique s’augmente dans les localités.


 

DEROULEMENT


- Formation initiale par les professionnels de santé togolais afin de les assister au mieux lors de ces missions et d’être à même de les examiner tant sur le plan médical que sur le plan paramédical.


Ainsi, en partenariat avec les professionnels de santé de l’ASET :


- Communication et sensibilisation de la population des villes de Tsévié et Sokodé sur la prévention et les soins de réadaptations:

 . des émissions/communiqués radiophoniques

 . une communication par mégaphone

 . des banderoles

Ces actions sont l’occasion d’échanges et de conseils, mais également une opportunité pour faciliter l’intégration communautaire des personnes handicapées.


- Dépistage gratuit des troubles médicaux : poids, vue, audition… afin de découvrir ou d’écarter tout autres pathologies pouvant être la cause de troubles du langage et/ou de la communication.


- Dépistage gratuit des troubles du langage et/ou de la communication auprès d’enfants de 0 à 23 ans par un screening global permettant de distinguer les différentes pathologies.


- Remise de plaquettes informatives aux parents sur les troubles médicaux et de plaquettes pour prévenir de certaines maladies en passant par des conseils sur la nutrition, l’hygiène...

- Remise de plaquettes informatives et de conseils sur les troubles langagiers afin d’améliorer les difficultés des enfants présentant des troubles du langage et de la communication.

 

Outre notre collaboration humaine, notre présence permet :

- D’ apporter du matériel de rééducation aux orthophonistes, et plus particulièrement des batteries d’évaluation.

- De fournir du matériel nécessaire aux actions de préventions menées par l’ASET notamment au sujet de l’hygiène (tel des brosses à dents et du dentifrice).

- D'apporter une formation quant à l’utilisation du matériel orthophonique apporté et démonstration de la passation des tests orthophoniques.

-Et de fournir du matériel médical de seconde main, des lunettes ou des prothèses auditives (entre 15 à 20 % d’enfants sourds) que les professionnels togolais réajusterons aux besoins des patients.


Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Votre commentaire public
Jean Paul Dankou
15 novembre 2015
C'est une très belle initiative. En plus, que dire de la scolarisation de ces enfants? Que fond les enseignants qui font face à ces enfants atteints de troubles DYS dans leurs classes? Avez-vous s'il vous plaît ciblés des écoles qui ont inclus ces élèves atteints de troubles DYS?
Notre communauté

Nos supporters

TRIPILOUPIDAM
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
Association CRéDAVIS
CRéDAVIS
Association OMONDE
OMONDE
Association Groupement de Réflexion et d'Action pour l'Animal
Groupement de Réflexion et d'Action pour l'Animal
Association Yoga Pilates Paris 12
Yoga Pilates Paris 12
;