Français English

Participez à la caisse de bord du collectif "OCCUPONS MACON"

in favour of OCCUPONS MACON

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme OCCUPONS MACON . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Notre communiqué


Communiqué – « occupons Mâcon »

La voie que cherche à nous faire prendre notre gouvernement est close depuis longtemps. Il est temps d’en laisser les spectres et de trouver le chemin de la lumière.

On pense toujours qu’une poignée de gens ne peut pas faire changer le cours des choses. C’est faux. En réalité c’est toujours par une poignée de gens que les choses changent.

Ils n’étaient qu’une poignée à l’Odéon, et la poignée grossit, nous sommes de plus en plus nombreux, et nous occuperons chaque jour tous les théâtres de France armés de nos mots et de nos idées !

Il est temps, chaque jour que nous attendons nous plonge un peu plus dans le noir. A la lenteur de leurs décisions, nous opposons celles de nos vies !

Il est temps de rappeler à notre Ministre de la Culture Roselyne Bachelot ses engagements. En tant que Ministre de la Culture elle est sensée défendre nos intérêts. Si elle pense le faire en remettant la légion d’Honneur à Michel Sardou, elle se trompe. « Le temps des colonies » est révolu, elle doit se tourner vers notre avenir. Elle a osé citer Pablo Neruda, fervent défenseur de la culture, qu’elle en soit digne !

A notre tour de le citer ici dans ce théâtre « De la même façon qu'il en coûterait beaucoup aux gens raisonnables d'être poète, il en coûte beaucoup peut-être aux poètes d'être raisonnables. Cependant la raison gagne la partie et c'est la raison, base de la justice, qui doit gouverner le monde. »

Nous sommes ici pour la plupart gens de lettres et d’art, dans la lumière ou dans l’ombre, notre rôle dans cette pièce est de rappeler à notre gouvernement, à notre démocratie de tenir ses engagements. Notre président Emmanuel Macron nous a affirmé qu’il ne laisserait personne sur le carreau.

Nous en appelons donc à notre président Emmanuel Macron, à notre premier ministre Jean Castex, à notre ministre du travail Élisabeth Borne :

Qu’en est-il pour tous les intermittents de l’emploi qui ne voient plus d’avenir à la crise que nous traversons ?

Qu’en est-il de tous les salarié-e-s discontinus qui n'ont aujourd'hui plus accès à leurs droits les plus impérieux comme le congé maternité et maladie indemnisé ?

Qu’en est-il de tous les travailleur-euse-s précaires qui subissent de plein fouet cette crise et les politiques patronales ?

Nous avons des idées, nous avons des solutions, nous avons des exigences pour que le monde change, il est temps d’en finir avec cette mascarade.

- Nous exigeons la prolongation pour toutes et tous de l’« Année Blanche » ainsi que la création de réelles mesures spécifiques pour tous les intermittents de l'emploi et les primos entrants.

Nous demandons :
- L’annulation de la réforme de l'assurance chômage
- Une hausse massive des aides sociales pour les étudiant-e-s
- L’extension du RSA aux jeunes de 18-25 ans
- Et enfin, nous demandons de rouvrir dès que possible les salles de spectacle dans le respect des protocoles sanitaires

Nous citerons pour finir Olympe de Gouges : « Quelles que soient les barrières que l'on vous oppose, il est en votre pouvoir de vous en affranchir, vous n'avez qu'à le vouloir ».

Aujourd’hui : nous sommes fier-e-s de pouvoir l’annoncer : Mâcon est occupé !

Demain ne sera pas comme hier. Demain commence aujourd'hui.

page1image32737152



page1image32736768