OMAP

Arts et culture

Office Mulhousien des Arts Populaires association regroupant 33 associations Le but étant toujours « d’encourager, développer et coordonner les différentes activités culturelles et artistiques populaires à Mulhouse

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

HISTORIQUE

En 1945, la Ville de Mulhouse avait crée l'Office Municipal des Sports.

Un autre aspect des loisirs de la population, les activités artistiques et culturelles, préoccupait la Municipalité. Les sociétés culturelles semblaient, en effet, déshéritées par rapport aux associations sportives. Le futur organisme pourrait s'inspirer de la structure de l'OMS.

C'est ainsi qu'est né, sous l'égide du regretté député-maire Jean WAGNER et l'impulsion d'Henry Ergmann, adjoint au maire, délégué aux beaux-arts, conformément à une décision du conseil municipal du 18 mai 1953, l'Office municipal des arts populaires de Mulhouse.

- Henry ERGMANN, adjoint au maire, délégué aux beaux-arts,

 - Henry WALLISER, industriel et président de la Fédération de musique et de chant d'Alsace et de Lorraine,

- Rodolphe PFLIMLIN, président co-fondateur du Concours de chant choral scolaire, président de la Fédération des chorales d'Alsace, président de la chorale Harmonie 1850 de Mulhouse et d'autres personnalités du monde culturel de l'époque.

Des statuts furent établis qui définissaient le but de l'OMAP 'encourager, développer et coordonner les différentes activités culturelles et artistiques sur le plan municipal'. Son activité se concrétisa de la manière suivante :

- coordination des efforts des divers regroupements

- propagande pour le recrutement de jeunes musiciens et chanteurs

- attribution de subventions, en nature ou en espèces, en tenant compte de l'activité de chaque société membre

- organisation d'importantes manifestations d'ensemble présentées annuellement les deux principales, la 'Nuit de l'OMAP' et la 'Soirée Vénitienne' réunissaient chaque fois 400 à 500 exécutants.

En dehors de ces manifestations traditionnelles, l'OMAP organisait sous son égide, des spectacles de grande classe.

En 1962 les groupements mulhousiens, membres de l'OMAP étaient au nombre de 50, soit la quasi-totalité des sociétés d'arts populaires.

Le 11 janvier 1966, l'OMAP modifiait sa structure afin de permettre à toutes les associations à vocation culturelle et artistique d'y adhérer.

Le nouvel 'Office Municipal de la Culture et des Arts Populaires' rassemblait a cet effet 'les personnalités, les administrations, les associations et tous les organismes susceptibles de contribuer à l'expansion de la culture sous toutes ses formes'

L'OMCAP regroupait dès lors :

- dans un premier groupe, les activités musicales : harmonies, fanfares, accordéons, mandolines, orchestres, chorales, folklore ?

- dans un second groupe, on trouvait les théâtres d'expression française, les sociétés d'arts graphiques et plastiques, les philatélistes, les photographes et cinéastes, les ciné-clubs.

- Enfin, dans un troisième groupe, les associations s'occupant d'éducation permanente.

En 1970, après une restructuration, l’association reprend le nom d’OMAP, mais sous la dénomination  Office Mulhousien des Arts Populaires

Le but étant  toujours « d’encourager, développer et coordonner les différentes activités culturelles et artistiques sur le plan mulhousien ».  

  • Cultiver et perpétuer la culture régionale et populaire
  • Fédérer les différentes associations
  • Informer les associations sur divers éléments
  • Aider et supporter les associations lors d'organisation de spectacle ou concert
  • Faire le relais entre les associations et la municipalité et les collectivités
  • Faire connaître les associations entre elles
  • Permettre des échanges et des formations
  • Redynamiser les associations avec le soutien de l'OMAP

Aujourd’hui l’OMAP c’est 33 associations partagées en 4 familles:  

- le folklore  et l’accordéon // 6 Associations

les Compagnons de l’Accordéon, la Polonia, Association Musique et Accordéon, ACVM, Le groupe culturel et folklorique des portugais de Mulhouse, le groupe des antillais guyanais, 

- les harmonies, fanfares et orchestres  // 11 Associations

L’OHM, La Musique Saint Barthelemy, l’Orphéon Municipal, la société de Musique Avenir, 

Les cigognes d’Alsace, la fanfare 1951, et les trompettes de Mulhouse. le Collegium Musicum, l’ensemble de Mandolines et Guitares, association des Citharistes, l’ensemble Ill aux Roseaux,

- les théâtres alsaciens //4 Associations

Le Cercle Théâtral Alsacien, le Théâtre Alsacien de Mulhouse, le Théâtre du Lerchenberg et le théâtre Saint Fridolin            

- les chorales //12 Associations

Chorale Alliance, Chorale Harmonie, Ensemble vocal le Rouge et Noir, Ensemble vocal Euterpe, le Motet, la Saltarelle, ensemble Mosaîque, Vocaleidos, le cœur de garçon, l’ensemble KRAJOBRAZY, Chorale W.Z. SZAMOTUL, l’ASCA..

En 1971, l'office organisait son premier stage de dirigeants d'associations culturelles.

25 ans après sa création, l'O.M.A.P. est resté un trait d'union entre les associations d'art populaire, un élément stimulant important de la vie culturelle locale et un interlocuteur privilégié pour la municipalité.

 

Contact: Cours des Chaines 15 rue des Franciscains - 68100 MULHOUSE

03 69 77 77 53 ou emilie.delplanque@mulhouse.fr