Occupation visuelle

par Ombú éditions

Occupation visuelle

par Ombú éditions

Deux regards photographiques qui, de Santiago à São Paulo, mettent en scène les conflits entre autorités et tagueurs, dans l’espace urbain.

Présentation du projet

Ce livre-objet propose des clés pour appréhender la saturation d’écritures urbaines sur les murs des villes occidentales et latino-américaines. Il est le fruit de rencontres, mais aussi d’un travail photographique et filmique. Il est le lieu d’une réflexion sur les discours qui entourent des pratiques généralement clandestines, sur la criminalisation qui accompagne d’ordinaire l’examen de ces acteurs particuliers dans la ville.

Jean-Baptiste Barra et Timothée Engasser, tout en étant à l’écoute de ces graffeurs et en restituant leurs paroles, tentent de mettre à distance les stéréotypes liés à ces pratiques et la stigmatisation qui en découle trop souvent.

Ces deux regards complémentaires et complices abordent la jungle urbaine et murale, qu’elle soit sur le mode du tag à Santiago du Chili ou sur le mode de la pixação à São Paulo, pour mieux nous faire partager des codes graphiques, nés d’héritages et de traditions méconnus.

Nul doute que les tagueurs et autres pixadores créent des réseaux complexes où coexistent la compétition tout autant que le partage de ces pratiques scripturales, que nous percevons comme sources de conflit alors qu’elles peuvent être également sources de reconnaissance. Marques identitaires de communautés constituées aux marges des espaces urbains, ces mots et signatures n’arrivent pas forcément à se transformer en slogan mais attestent d’une violence au cœur de nos sociétés.

Toute réponse n’est cependant pas de l’ordre de l’effacement lorsque l’on s’attache aux réflexes des institutions en charge de la protection de l’espace public et contre lequel « s’insurgent » les tagueurs : aux côtés des deux auteurs, on ne peut que s’interroger sur les renversements d’images et les récupérations artistiques effectuées par des autorités urbaines, dans le but de recycler, absorber, altérer la charge de contestation incluse dans ces éclats graphiques.


A quoi servira l'argent collecté ?

Le financement va servir à payer principalement l’impression des livres, les frais de port, et une partie des autres coûts de production.


Les auteurs


Timothée Engasser

C’est au sein d’une licence de Sciences Politiques, que Timothée Engasser a pu être accroché par l’univers visuel au Venezuela et en particulier par les murales politiques. C’est en intégrant un Master Recherche à l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse, que s'est développé son intérêt pour une pratique particulière : la pixação. Après deux années de travail à São Paulo, la réalisation d’un court-métrage documentaire sur le sujet, des photographies et une étude sociologique, Timothée poursuit cette réflexion dans le cadre d'un doctorat. 


Jean-Baptiste Barra 

Après avoir validé sa Licence de Droit et Sciences Politiques à l'Université Lumière Lyon 2, Jean-Baptiste Barra intègre le Master Recherche de l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse, au sein duquel il se consacre à l’étude d’une pratique qui le passionne : le graffiti. Plus particulièrement, ce sont les relations paradoxales entre les institutions publiques et les inscriptions urbaines qui l’intéressent. Il se concentre alors sur Santiago du Chili, reconnue internationalement pour ses peintures murales, et réalise sur place un court métrage documentaire en compagnie de graffeurs locaux. Ces travaux se prolongent dans une thèse de doctorat.




Timothée et Jean-Baptiste ont poursuivi ensemble leurs réflexions sur les écritures urbaines et ils ont validé un Master Recherche et Expérimentation à l’École Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse en s’intéressant cette fois-ci au nettoyage du graffiti dans la ville et à ses conséquences graphiques dans la ville de Toulouse. En liant ce contrôle graphique au contrôle social et politique, ils interrogent la société dans son ensemble.

Toujours dans une dynamique collective, ils participent à des communications et des publications universitaires, mais aussi à l’organisation d’une série d’expositions et de rencontres intitulée « Occupation Visuelle », et qui compose le corpus du livre que nous vous présentons aujourd’hui.


Les documentaires




Donner 20 euros

Vous recevrez un exemplaire du livre + un marque-pages + nos remerciements sur le site web de Ombú éditions.

Donner 30 euros

Vous recevrez un exemplaire du livre + deux photos 21x21 cm + un marque-pages + nos remerciements sur le site web de Ombú éditions.

Donner 40 euros

Vous recevrez deux exemplaires du livre + deux photos 21x21 cm + un marque-pages + nos remerciements sur le site web de Ombú éditions.

Donner 50 euros

Vous recevrez un exemplaire du livre + un t-shirt sérigraphié par les auteurs + deux photos 21x21 cm + un marque-pages + nos remerciements sur le site web de Ombú éditions.

Lancer ma collecte !
Association Ombú éditions

Ombú éditions

Cultures et littératures d’Amérique latine

Bobin Fabrice
08/12/2016
Manon Martin
01/12/2016
coucou la retardataire
Drouilleau Félicie
29/11/2016